Diagonale des Fous 2013 : les Angevins d’Ent’Raid49 de nouveau dans la course


Rédigé par - Angers, le 15/10/2013 - 07:46 / modifié le 15/10/2013 - 07:46


Quand on aime, on ne compte pas. Après une première tentative réussie l’an dernier, les Angevins Grégoire Lindé et Richard Marionneau seront de nouveau sur la ligne de départ de la diagonale de Fous sur l’ile de la Réunion, jeudi prochain, en compagnie des autres coureurs du groupe Ent’Raid49.



Les "fous" angevins, s'entrainant au printemps dernier, sur les pentes de l'étang Saint Nicolas à Angers
Les "fous" angevins, s'entrainant au printemps dernier, sur les pentes de l'étang Saint Nicolas à Angers
la rédaction vous conseille
Après 11 mois d’une intense préparation, sur les pentes et les escaliers de l’étang Saint-Nicolas à Angers et sur plusieurs courses d’endurance en France, quatre « trailers » angevins, dont Grégoire Lindé et Richard Marionneau que nous avions suivi l’an dernier, seront sur la ligne de départ de l’ultra-trail de l’ile la Réunion, ce jeudi 17 octobre à 23h locales (21h en métropole).

« J’ai trouvé ça inhumain, mais en arrivant, je me suis dit : je l’ai fait, c’est incroyable ! Je me suis dit aussi que je ne recommencerais pas, mais maintenant j’ai envie de reprendre l’entrainement et de le refaire », déclarait Richard Marionneau, un autre angevin, qui avait bouclé l'an dernier, en compagnie de Grégoire Lindé, les 170 km de l’épreuve en un peu plus de 59h.

Richard Marionneau et Grégoire Lindé qui effectueront cette incroyable épreuve pour la seconde année consécutive seront accompagnés de Yann Hardy (1er participation) et Franck Garanger (3e participation). Leur coach, David Maillochon (9 participations), blessé à la cheville lors d’un récent entrainement pourrait ne pas prendre le départ.

« La tuile s’est abattue sur l’équipe à quelques encablures du départ », déclarait Grégoire Lindé, vendredi dernier. « Les risques d’un tel sport sont bien connus et font hélas partie du jeu ».

S’il ne prend pas le départ, « il y a toujours un espoir » selon ses compagnons de course, « il sera néanmoins aux petits soins de ses jeunes loups, en assurant l’assistance pour leur permettre de triompher à l’arrivée ».

L’an dernier, les traileurs angevins partaient à l’aventure, n’ayant jamais couru sur les pentes éprouvantes du piton de la Fournaise ou celles des cirques de Cilaos et Mafate. Cette année ils repartent avec un peu moins d’appréhension. Toutefois, cela ne les empêchera pas d’être vigilants, cette épreuve, à laquelle participe des coureurs venus du monde entier n’est pas sans risques.

Bien préparés, les coureurs angevins partent avec l’espoir de terminer la course, comme l’an dernier, tout en essayant d’améliorer sensiblement leur performance.

« Pas de pluie annoncée comme en 2012 », souligne Grégoire Lindé. Le soleil et la chaleur sont donc au rendez-vous, au cœur des cirques réunionnais, ce qui ne rend pas l’épreuve plus facile pour autant. « La course devrait se dérouler dans des conditions idéales pour favoriser des plans de course entre 48 et 60 heures ».

Le départ sera donné à Saint-Pierre, au sud de l’Ile et l’arrivée au stade de la Redoute, à Saint-Denis, après 164 km et 9900 m de dénivelée positive.

Les personnes intéressées pourront suivre la progression des coureurs angevins sur coureurs-grandraid.sfr.re et visionner le parcours sur Google Earth sur le site web officiel de la compétition : www.grandraid-reunion.com

Equipe Ent’Raid49

Grégoire Lindé : dossard 279
Yann Hardy : dossard 640
Franck Garanger : dossard 841
Richard Marionneau : dossard 968
David Maillochon : dossard 2019




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag