Drive: un film en route... vers le succès !


Rédigé par Option Cinéma Lycée Renoir - Angers, le Jeudi 20 Octobre 2011 à 22:31


L'histoire d'un jeune homme solitaire, «  The Driver », qui conduit le jour pour le cinéma et la nuit pour les truands. Très professionnel et silencieux, il a son propre code de conduite. Il ne prend pas part aux crimes de ses clients, il ne porte pas d'armes, il conduit. C'est alors que sa route croise celle d'Irène et de son fils...



« The Driver »  ( Ryan Gosling )
« The Driver » ( Ryan Gosling )
la rédaction vous conseille
C'est en 5 min, montre en main, que le jeune conducteur échappe aux sirènes de police. Incroyable au volant, il nous emmène dans des courses poursuites hors du commun au cœur de Los Angeles. Puis une fois la mission finie, il disparaît dans la foule, loin des ennuis. Un jour il rencontre Irène, mère d'un petit bambin et femme d'un prisonnier, dont il tombe rapidement sous le charme...

Lorsque que le mari de la jeune femme sort enfin, il est contraint de payer ses dettes et doit effectuer un braquage avec son associé. Par gentillesse, le conducteur décide de lui venir en aide, mais rien ne se passe comme prévu, et le braquage tourne au drame, mettant ainsi Irène et son fils en grand danger.

De là apparaît un personnage autre que le silencieux et timide conducteur. En effet il s'avère très violent, prêt à tout pour arriver à ses fins. Voulant traquer chaque truand un à un pour protéger la jeune femme et son fils, il se laisse emporter par des pulsions de violence, notamment dans la scène à couper le souffle de l'ascenseur.

Le film nous offre une ambiance différente des films de courses poursuites opposant héros et méchants mafieux.

D'abord avec ce personnage si mystérieux qu'interprète fabuleusement Ryan Gosling. N'adressant que rarement la parole, l'acteur parvient à le faire exister à travers des regards, des sourires dirigés pour la plupart vers Irène. Souvent filmé de profil ou en contre plongée, il y a beaucoup de longs plans sur lui. Pourtant, on sent comme une barrière entre nous. On ne sait pas à qui nous avons à faire. Nous n'arrivons pas à entrer dans son intimité, dans ses pensées et c'est cela qui, peut être, nous dérange un peu. Néanmoins au final, il est encore plus attirant. Il est un héros irréel, mais un héros qu'on aime.

Ensuite avec cette bande son disco magique qui nous transporte en même temps que les plans. Les écritures roses du générique qui nous renvoient dans les années 80's ainsi que les looks, les ralentis, les plans séquences sur la ville..

Ce film est un mélange de délicatesse et de violence, rassemblant le couple Nicolas Winding Refn - Ryan Gosling que l'on aime déjà et qui ont trois autres projets en commun en préparation.

« Drive » nous transporte, nous conduit loin de nos vies, et ce pendant plus d'1h30 !



Céline.


LES TAGS : cinéma, drive










Angers Mag