Ecolodges de Loire, un nouvel hébergement nature en Anjou


Rédigé par - Angers, le 10/08/2015 - 08:51 / modifié le 10/08/2015 - 13:31


Ni mobil-home, ni bungalow, ni cabane dans les arbres. A Saint-Georges-des-Sept-Voies, deux anciens cadres de Terra Botanica viennent d'ouvrir les Ecolodges de Loire, de superbes studios en bois sur pilotis réalisés entièrement à quatre mains. Un projet novateur et ambitieux qui vient enrichir l'offre d'hébergement touristique de la région angevine.



Dominique Lamy (à gauche) et Didier Robino, les deux associés-créateurs des Ecolodges de Loire sur la terrasse de l'un des studios-pilotis.
Dominique Lamy (à gauche) et Didier Robino, les deux associés-créateurs des Ecolodges de Loire sur la terrasse de l'un des studios-pilotis.
la rédaction vous conseille
Il y a une vie après Terra Botanica ! A 30 km au sud-est d'Angers, la preuve est en mouvement depuis de nombreux mois dans les bois et dépendances de l'ancienne ferme école de Saint-Georges-des-Sept-Voies. Didier Robino, l'ex-directeur technique et scientifique du parc, et Dominique Lamy, l'ancien responsable paysagiste, y ont ouvert début juillet un site d'hébergement touristique inédit en Anjou, pensé, construit et aménagé par leurs soins : les Ecolodges de Loire. Soit quatre cabanes sur pilotis, construites entièrement en bois au milieu d'un bosquet, et aménagées avec tout le confort d'un lodge urbain. Le bruit de la ville en moins, le chant des oiseaux en plus.

Ce projet, les deux hommes le couvaient déjà du temps où ils exerçaient dans les jardins du parc du végétal sur les plateaux de la Mayenne à Avrillé. Question de tempérament. Car avant Terra Botanica, il y a eu aussi d'autres vies pour ces deux-là et de nombreux projets, toujours en connexion avec la nature. Botaniste de formation, Didier Robino a été directeur du jardin de Deshaies en Guadeloupe, un parc botanique aménagé dans une ancienne propriété de Coluche. Il a conduit plusieurs années aussi la destinée des Chemins de la Rose à Doué-la-Fontaine. Elagueur, Dominique Lamy a longtemps exercé à ce titre à la tête d'une entreprise artisanale basée à Beaufort-en-Vallée, avant de rejoindre l'équipe technique du zoo de Doué-la-Fontaine puis Terra Botanica. Deux parcours et deux tempéraments qui ont trouvé à Saint-Georges-des-Sept-Voies l'occasion de s'accorder dans un projet indépendant.
 
Un site chargé d'histoire

"Dès le départ, notre volonté a été de mener le projet en tant que propriétaire. On a signé l'acte de vente début 2013 après un an de négociations" précisent-ils. Le vendeur ? Le Conseil général (il ne s'appelait pas encore départemental alors) de Maine-et-Loire qui avait hérité du domaine du prieuré de Saint-Georges dans le cadre d'un leg de la comtesse de Caen à la fin du XIXe siècle. Leg qui comprenait aussi les parts de la fameuse galerie Vivienne à Paris, elles-aussi mises en vente récemment. A son leg, la comtesse de Caen avait assorti pour le département une obligation de contribuer à la formation agricole. D'où la présence sur le site de nombreux et imposants anciens bâtiments d'une ancienne ferme-école que Didier Robino et Dominique Lamy ont intégré à leurs aménagements. Dans l'ancienne écurie, ont pris place l'accueil, un bar et un four à pain pour des réceptions et repas à la demande. Atelier et salles de réceptions ont été aménagées dans l'ancien étable "pour des séminaires ou des réunions", précise Didier Robino. Et les chèvres qui animent le site (il y a aussi trois ânes) ont trouvé refuge dans l'ancienne soue à cochon.

"Nous avons dessiné ensemble le projet mais nous avons aussi su le faire évoluer en fonction des opportunités, des conseils, une fois à l'oeuvre sur le terrain", indique Dominique Lamy. Chemin de jonction entre l'accueil et les lodges, une rampe de plusieurs dizaines de mètres a ainsi été construite avec la charpente de l'ancien étable. Une réalisation qui, comme les quatre lodges sur pilotis, a nécessité un travail colossal. "Construction, couverture, aménagement... On a tout fait à quatre mains. Pas seulement pour des raisons financières mais parce que ça avait du sens pour nous" insiste Didier Robino.

Deux lodges ont été ouvert à la réservation début juillet, un autre le sera dans quelques jours et le dernier à la rentrée. Ils sont identiques dans la conception - 44 m2 terrasse comprise, un lit king-size, un petit coin salon, une salle d'eau avec douche à l'italienne, mini-frigo etc... - mais personnalisés thématiquement : l'Ornitho, dédiée aux oiseaux, la Ligérienne, aux couleurs du fleuve... "On voulait quelque-chose d'un peu cosy et que l'offre soit de qualité. A terme, on envisage d'ouvrir quatre autres hébergements, mais on veut installer la commercialisation de ceux-là avant" précisent encore les deux associés.

Côté services, les Ecolodges de Loire proposent le petit-déjeuner inclus à la location et des paniers du terroir haut de gamme pour le déjeuner ou le dîner. A la carte, des activités de pêche et de sorties (VTT notamment), mais aussi des séances de shiatsu (soins de massages) sont aussi possibles notamment dans le cadre d'offres "week-end". Un sauna y sera aussi aménagé, "avec chauffage au bois", ça va de soit. Une dernière précision, les tarifs oscillent entre 105€ (hors saison) et 115€ (juillet-août, week-end et jours fériés) pour la nuitée, et entre 294€ et 504€ les offres "week-end" selon les formules.

www.ecolodgedeloire.fr

 




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46


cookieassistant.com