Face au chômage, des chercheurs de solidarité


Rédigé par - Angers, le 13/11/2015 - 08:19 / modifié le 14/11/2015 - 09:58


A Angers, les bénévoles de l’association Solidarités Nouvelles face au Chômage accompagnent depuis 15 ans des chercheurs d’emploi en mal de confiance. Convaincus que leur salut passe d’abord par l’écoute et la considération. Leur engagement sera au centre d'une conférence-débat le jeudi 19 novembre.



De gauche à droite : Isabelle Barb et Nicolas Heusse de Solidarité Nouvelles face au Chômage, et Véronique qui a préféré ne pas apparaître à visage découvert.
De gauche à droite : Isabelle Barb et Nicolas Heusse de Solidarité Nouvelles face au Chômage, et Véronique qui a préféré ne pas apparaître à visage découvert.
la rédaction vous conseille
Nul besoin de s’appeler Jean-Luc Mélenchon pour l’affirmer : oui, le chômage peut-être une violence. Et rechercher un emploi, une épreuve d’autant plus douloureuse quand à côté de l’insécurité financière, des lettres mortes et des entretiens sans lendemain, surgit le doute de soi. Ce doute qui grignote voire épuise la confiance dont on a alors tant besoin.

Quand il fonde en 1985 l’association Solidarité Nouvelles face au Chômage avec un groupe d’amis, Jean-Baptiste de Foucauld ne fait pas un autre constat. Haut-fonctionnaire, il vient d’assister, impuissant, au sein même du cabinet du ministre de l’économie et des finances du gouvernement Mauroy, un certain Jacques Delors, à une dégradation sans précédent du marché du travail. L'humaniste qu'il est ne peut rester sans réaction face aux dégâts du chômage qui, selon lui, appellent à un accompagnement humain et personnalisé de ceux qui y sont confrontés.

« Ce sont des chercheurs d’emploi, pas de demandeurs. Les mots ont un sens et ceux que nous accompagnons ne sont pas en demande, la société leur renvoie déjà suffisamment de culpabilité » insiste, trente ans après, Isabelle Barb, l’une des responsables bénévoles de l’association à Angers. Réunis à ses côtés, Véronique et Nicolas Heusse approuvent sans réserve.
 
« J’avais besoin d’un rapport de confiance pour échanger sur des sujets qu’on n’abordera jamais à Pôle Emploi. »

Ex-chef d’entreprise artisanale de bâtiment, Véronique s’est tournée vers Solidarité Nouvelles face au Chômage il y a deux ans. Anesthésiste-réanimateur à la ville, Nicolas forme avec Isabelle le binôme qui l’accompagne dans sa recherche d’emploi. « J’ai entendu Isabelle dans une émission radio, par hasard. Il y était question de « projet de vie », de prise en compte de l’intégrité de la personne, et pas seulement de problématique emploi. Ça m’a parlé à un moment où j’avais besoin de soutien » raconte Véronique.

Contrainte, après neuf d’indépendance, de cesser son activité, elle venait d’arriver à Angers pour un contrat aidé d’animatrice technique dans une association d’insertion. Surtout, elle s’interrogeait sur son avenir : « J’avais besoin d’un rapport de confiance pour échanger sur des sujets qu’on n’abordera jamais à Pôle Emploi. » Une possibilité que lui offrent Isabelle et Nicolas, à raison d’une rencontre toutes les trois semaines, parfois plus, parfois moins selon les besoins. « On lève les ambiguïtés dès le premier entretien : ce n’est pas nous qui trouvons du travail. Quelqu’un qui vient juste chercher un réseau ne revient généralement pas nous voir » précise Isabelle. « On se place au même niveau que Véronique dans une offre d’humanité. Notre plus-value, c’est le temps dont on dispose, nos compétences techniques n’ont rien à voir là-dedans » ajoute Nicolas.

Au bout du travail relationnel, un objectif clair : « Regonfler, renvoyer une image plus valorisante d’elle-même à la personne accompagnée. » « SNC m’a permis de ne pas me noyer » image en toute franchise Véronique. Aujourd’hui en formation de comptabilité-gestion, elle couve un  rêve : retrouver, avec ses nouvelles compétences, le secteur du bâtiment.

www.snc.asso.frsncangers@snc.asso.fr
Tél : 06 85 32 27 14 – 06 76 33 96 43

« Changeons de regard sur le chômage » - Conférence-débat le 19 novembre
A l’invitation des 25 bénévoles angevins de Solidarité Nouvelles face au Chômage, le sociologue Didier Demazière présentera le jeudi 19 novembre à 18h30 à Angers (à l’ARIFTS, 10 rue Darwin), l’étude qu’il a conduite, pour le compte de l’association, auprès d’une centaine de chercheurs d’emploi. Un travail qui invite à changer le regard que nous portons sur ceux-ci. Sa restitution sera suivie d’une table-ronde avec Caroline Rouillé, directrice du CIBC Pays-de-la-Loire (bilans de compétence), employeur d'une personne accompagnée dans le cadre d'un emploi solidaire, de Philippe Comte, co-dirigeant de l’entreprise Restoria, d’un demandeur d’emploi et des ses accompagnants.
 




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par peltier le 25/11/2015 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bjr
je serais intéressée pour rencontrer les membres de l'asso après la conférence très intéressante de la semaine dernière.
vous pouvez me proposer un rdv sur l'adresse mail jointe.
cdt








Angers Mag















Angers Mag : RT @UnivAngers: À l'occasion du colloque #BonDroit qui se déroule auj. et demain à la Faculté de droit. Avec Félicien Lemaire @AngersCjb ht…
Jeudi 8 Décembre - 13:04
Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46


cookieassistant.com