Faites sauter les crêpes


Rédigé par - Angers, le 02/02/2012 - 14:04 / modifié le 02/02/2012 - 14:08


Pour celles et ceux qui l’auraient oublié et pour tous les gourmands qui se respectent, pensez à faire sauter les crêpes, car aujourd’hui c’est la Chandeleur. Alors que vous les aimiez au beurre, sucrées, salées ou encore au chocolat, il parait qu’il faut les faire sauter en tenant dans l’autre main une pièce d’or, pour être riche toute l’année…



Faites sauter les crêpes
la rédaction vous conseille
La Chandeleur que l’on appelait autrefois « Chandeleuse », et que l’on fête chaque année le 2 février, tire son nom du mot « chandelle » ou plus précisément du nom latin « festa candelarum ».

Chez les Romains on fêtait au début février, les Lupercales, en l’honneur Lupercus, dieu de la fécondité et des troupeaux. On y veillait également les morts avec des flambeaux.

Chez les Celtes, on fêtait Imbolc le premier jour de février et ont y célébrait la purification et la fertilité au sortir de l’hiver en portant des flambeaux censés purifier la terre avant les semailles.

Pour les chrétiens, le début février commémore la présentation de l'enfant Jésus au Temple de Jérusalem et la purification de sa mère, la Vierge. Cet événement fut fixé au 2 février en l’an 472 de notre ère par le pape Gélase premier qui décida une fois pour toutes de christianiser cette fête.

Tous ces saints c’est bien beau, mais pour les crêpes ?

Si le mot chandeleur est tiré de chandelle, parce que ce jour là on se promenait avec des torches et autres flambeaux, l’histoire des crêpes est très incertaine, d’autant que l’utilisation de farine le jour de la Chandeleur pouvait, selon une légende, rendre de blé inutilisable. Alors qui croire ?

Chez les chrétiens on raconte que c’est ce même pape Gélase Ier qui n’avait que faire des légendes païennes, aurait décidé de distribuer des crêpes aux pèlerins qui arrivaient à Rome. Pour les personnes d’autres croyances, et notamment chez les Celtes il semble que la forme ronde et dorée de ce met délicieux évoquait le retour du printemps, et notamment l’astre solaire.

Allez savoir. En attendant la crêpe a traversé les siècles pour arriver sur la table des enfants qui pourront la saupoudrer de sucre, l’enduire de confiture ou de chocolat fondu, avant de la déguster. Un plaisir à ne rater sous aucun prétexte.

La chandeleur a ses traditions et ses coutumes, par exemple celle de ne pas faire tomber sa crêpe en la retournant mais aussi celle de la pièce d’or censée garantir la fortune toute l’année.

Cette coutume a été initiée par les paysans peu riche et qui, comme nous aujourd’hui avec le Loto, espéraient pouvoir faire fortune dans l’année. Il suffisait de faire sauter la première crêpe de la main droite, en serrant une pièce d’or, dans la main gauche. La pièce était ensuite enroulée dans la crêpe et le tout mis sur une armoire jusqu’à l’année suivante. La pièce récupérée dans les débris de crêpe, était donné au premier mendiant venu. La famille qui respectait la procédure assurait l’argent toute l’année.

Des proverbes ou dictons populaires ont également été associés à la Chandeleur, comme ces derniers, d’actualité, cette année : « à la Chandeleur, l'hiver se meurt ou prend vigueur » ou encore « à la Chandeleur, grande neige et froideur » A méditer, en attendant bonne dégustation.




Jacques FINOT
Web journaliste aux grandes oreilles, dont l'essentiel du travail consiste à écouter et relever les... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Crepe-facile le 04/02/2012 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et aussi "A la Chandeleur, le froid fait douleur" ... d'actualité ! A vos bonnets ;-) !















Angers Mag











Angers Mag : RT @UnivAngers: À l'occasion du colloque #BonDroit qui se déroule auj. et demain à la Faculté de droit. Avec Félicien Lemaire @AngersCjb ht…
Jeudi 8 Décembre - 13:04
Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46



cookieassistant.com