Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom

Jeudi 27 Novembre 2014







Festival d’Anjou : Roméo & Juliet obtient le prix du jury


Rédigé par - Le 08/07/2012 - 10:27 / modifié le 08/07/2012 - 11:12


Échappant de justesse à la pluie pendant toute sa durée, le Festival d’Anjou a clôturé hier soir sa 63e édition en attribuant des prix aux compagnies qui se sont illustrées sur la scène du Plessis-Macé (Angers), cette dernière semaine. Considéré comme la révélation de ce festival, c’est la troupe Magnus Casalibus qui empoche le premier prix.



Véritable révélation du Festival d'Anjou, Roméo & Juliet emporte tout naturellement le premier prix du concours des compagnies
Véritable révélation du Festival d'Anjou, Roméo & Juliet emporte tout naturellement le premier prix du concours des compagnies
Alors que le festival d’Anjou est plutôt très classique, avec peut être trop d’interprétations de Molière et Shakespeare, aux yeux de amateurs de théâtre contemporain, c’est tout de même « Roméo & Juliet » une reprise du dramaturge britannique qui a séduit le jury des professionnels et remporte le premier prix très convoité de ce festival.

La version rock présentée par la compagnie Magnus Casalibus, à la limite de la comédie musicale, n’est pas passée inaperçue. Véritable coup de cœur de cette 63e édition du festival d’Anjou, lequel ne présentait de création propre, ce véritable spectacle a soufflé un véritable coup de jeune sur ce festival soixantenaire et d’aucuns aimeraient qu’il y ait plus de présentations de ce style.

Dès vendredi soir, alors que « les chaises » d’Eugène Ionesco venaient de se terminer, pièce pour laquelle la comédienne sourde de la compagnie du 3e œil, Monica Companys, obtient le prix d’interprétation (1000 €), les paris allaient bon train en faveur de la compagnie Magnus Casalibus et son incroyable Roméo & Juliet.

Les jeunes comédiens, danseurs et acrobates de Magnus Casalibus empochent la coquette somme de 20 000 € laquelle devrait leur permettre de monter un nouveau spectacle a présenter lors d’une prochaine édition du Festival d’Anjou.

C’est également Shakespeare qui a séduit le jury « jeune public », composé d’étudiants angevins puisque « Beaucoup de bruit pour rien » présenté lundi soir a obtenu leurs faveurs. La compagnie Hypermobile qui présentait une pièce très dynamique et enjouée n’est pas passée inaperçue elle non plus. La troupe empoche les 5000 € attribués à ce prix.

Conforme aux précédentes éditions, ce 63e festival qui se terminait hier soir au château du Plessis-Macé n’a pas dérogé aux règles en présentant des œuvres du répertoire classique ayant déjà fait leurs preuves dans les plus grandes salles à l’exemple d’Henry IV, la meilleure de celles qui furent présentées pendant ce mois de théâtre hors murs.

Heureusement, le concours des compagnies, initié par Nicolas Briançon, le Directeur artistique du festival, est là pour donner un peu de fraicheur à ce festival un peu vieillissant, comme le public qui le fréquente majoritairement.


Les meilleurs moments de l'édition 2012 du Festival d'Anjou





Yannick Sourisseau
Directeur publication Angers Mag et Angers Mag Info Journaliste web suivant plus particulièrement... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag













Instagram



cookieassistant.com