Festival de Montjean : la culture de chanvre reprend du terrain


Rédigé par Ralitsa DIMITROVA - Angers, le Vendredi 19 Août 2016 à 07:45


Ce vendredi débute la 21e édition du festival de Fibres en Musique, à Montjean-sur-Loire. Un événement dédié à la culture du chanvre, cette plante à fibres qui a longtemps été utilisée pour le cordage et le textile au sein du département. Depuis quelques années, cette grande plante verte qui pousse sans eau, intéresse à nouveau les agriculteurs ainsi que les industriels.



la rédaction vous conseille
Né il y a 22 ans à l'initiative des anciens producteurs de chanvre de la vallée de la Loire, le festival de Fibres en Musique perpétue les gestes de la culture et du travail de cette plante qui se pratiquaient dans cette région, jusqu'au milieu des années 60. Le temps du festival, les agriculteurs viendront cultiver une surface de 800 m2, à l'ancienne : ils passeront par la phase de l’arrachage, du fauchage et de la casse de la fibre. En parallèle, des ateliers de tissage et de réalisation de bijoux seront proposés gratuitement aux visiteurs. 

Mais en dehors de cette célébration traditionnelle, la culture du chanvre revient à la mode dans l’agriculture moderne et séduit les domaines de l’industrie. « Depuis quelques années, on observe une hausse des demandes dans la construction, et particulièrement dans l’isolation. Une fois transformée, la laine de chanvre permet tout à fait de remplacer la laine de verre, mais à un prix plus élevé », explique Olivier Ortion, président de l’association Aflam, organisatrice de Fibres en musique. Pour la première fois cette année, le festival accueillera l'association nationale "Construire avec le Chanvre", qui forme les professionnels du bâtiment à utiliser cette matière première.

Plante qui n’a pas besoin d’eau, le chanvre est en plus de cela particulièrement robuste. Elle pousse naturellement, et est connue pour être résistante et légère. « Dans  le chanvre, chaque partie est utilisable, précise Cyril Bondu technicien de production de semence de chanvre. La tige peut être utilisée dans le bâtiment et dans la plasturgie automobile, la graine est utilisée dans l’alimentation humaine et animale, l’huile produite par le chanvre peut également être utilisée pour les cosmétiques. » 

Le Maine-et-Loire est le deuxième département de l'Ouest en terme de surface de production de chanvre.(Source Terres Inovia 2012)
Le Maine-et-Loire est le deuxième département de l'Ouest en terme de surface de production de chanvre.(Source Terres Inovia 2012)
"On a eu une grosse augmentation dans la demande de semence de chanvre cette année, que ce soit en France ou à l'étranger."
Une matière première qui ouvre à de nombreuses utilisations et qui, valeur ajoutée supplémentaire, se révèle très écologique puisqu’elle n'a pas besoin d'eau, contrairement au coton par exemple. Beaufort-en-Vallée est l’un des seuls bassins de production de semences de chanvres en France, et il s’étend sur 1 300 hectares.  « On a eu une grosse augmentation de la demande de semences cette année, que ce soit en France ou dans les pays d’Europe du Nord », précise Cyril Bondu. Un kilo de semences est ainsi vendu à hauteur de 3 € 80. 

Du côté des industriels aussi, le chanvre attire par son aspect écologique et renouvelable. En Vendée, l’entreprise Cavac Biomatériaux, filiale du groupe coopératif vendéen Cavac, produit des isolants de toute taille à base de fibre de chanvre. L'entreprise emploie 25 salariés pour un chiffre d’affaire de 8 million d’euros en 2015.
 
A l'échelle nationale, la culture du chanvre a connu une progression considérable entre 2011 et 2014 en passant de 6 500 hectares à 11 500, selon la dernière enquête en date de Terres Inovia (l’institut technique des producteurs d’oléagineux, de protéagineux, de chanvre et de leurs filières.)  « On observe effectivement une belle reprise de cette culture, mais il y a encore du chemin à faire », nuance Olivier Ortion, du Festival de Fibres en musique.

Cet événement populaire qui propose également une programmation musicale, voit affluer tous les ans entre 8 000 et 12 000 personnes. De quoi sensibiliser les gens à cette pratique agricole ancienne, qui ne semble pas avoir dit son dernier mot. 

Festival de Fibres en Musique du 19 au 21 août au Montjean-sur-Loire, événement gratuit ouvert à tous.

 












Angers Mag












Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30







cookieassistant.com