Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Finale Ligue Magnus : Les Ducs d'Angers ont de l'orgueil


Rédigé par - Le Mercredi 26 Mars 2014 à 22:54


Les Ducs d'Angers se sont imposés (3 - 4) ce mercredi soir face aux Diables Rouges de Briançon. Après avoir connu une large défaite mardi soir, les Angevins se sont remobilisés et ramènent un point précieux des Alpes. Avec cette victoire, les coéquipiers de Bellemare reprennent l'avantage de la glace.



(Photo FB Diables Rouges de Briançon)
(Photo FB Diables Rouges de Briançon)
Les Ducs d'Angers avaient clairement l'ambition de faire oublier leur performance de la veille. Mais, ils avaient aussi gardé dans un coin de leurs casques le dernier tiers remporté 2 buts à 1 grâce à de bonnes séquences de jeu en powerplay.Et, comme la veille, Angers se retrouvait en double supériorité numérique au bout de 7 minutes.

Après avoir posé le jeu dans la zone défensive des Diables, Skinnars, côté droit, s'avançait vers le but de Quemener et shootait. Son tir était contré par un défenseur briançonnais, mais le suédois reprenait le rebond et crucifiait le portier des Diables par un shoot sous la barre (7'51 : 0-1).

Le numéro 95 angevin allait même signer un doublé moins de deux minutes après son premier but. Bien placé, il contrait une passe hasardeuse d'un défenseur haut-alpin et partait défier Quemener. Grâce à un tir précis dans la lucarne droite, Skinnars faisait le break (10'33 : 0-2).

Les Diables Rouges étaient sonnés et ce n'est pas la fin du tiers qui allait les remettre en confiance. Car après avoir été en supériorité numérique durant 6 minutes, les hommes de Luciano Basile restaient muets face à la muraille retrouvée Hardy. Solidaires, réalistes et surtout opportunistes, les Ducs rentraient aux vestiaires avec ce double avantage.

Luciano Basile a dû bousculer ses joueurs à la pause, car les Diables n'affichaient pas du tout le même visage dans le deuxième tiers. Et, il fallait un superbe arrêt d'Hardy pour retarder le but briançonnais.

Mais sur l'action suivante, le MVP étranger de la saison régulière, Labrecque, marquait suite à un shoot de la bleue de son capitaine Bernier (23'55 : 1-2).

Les Ducs d'Angers allaient alors connaître une très mauvaise période et subissaient les assauts des attaquants des Diables. Les pénalités se multipliaient contre les Angevins et les défenseurs prenaient place sur le banc de la prison l'un après l'autre.

La tension montait d'un cran et les intimidations étaient légion sur la glace. Angers était alors heureux d'avoir dans ses rangs le portier international français Florian Hardy. Comme souvent lors de ses playoffs, Hardy sortait toute sa palette d'arrêts et tenait son équipe à flot. Malgré tout, les Diables trouvaient l'ouverture sur un powerplay grâce à Bernier qui envoyait le palet sous la barre (33'33 : 2-2).

Une victoire décrochée au mental

Les Diables avaient réussi à refaire leur retard et semblaient alors avoir pris un ascendant psychologique sur les Ducs. Mais, c'était sans compter sur le mental des Angevins, car, dès le retour des vestiaires, Walls trouvait Fortier après un faceoff. Le numéro 9 angevin s'arrachait entre deux défenseurs et nettoyait la lucarne droite de Quemener (42'53 : 2-3).

La patinoire René Froger sonnait creux malgré les cris de joie des quelques Raptors d'Angers. Alors Briançon craquait et Angers allait profiter de ses supériorités numériques.

Après un shoot de Crowder, un gros cafouillage s'installait dans l'enclave. Baluch, comme à son accoutumée, traînait devant la cage et, au milieu de plusieurs défenseurs des Diables, marquait le quatrième but angevin (47'18 : 2-4).

Briançon croyait malgré tout pouvoir revenir, surtout après le but d'Ankerst sur un powerplay (52'10 : 3-4), mais rien n'y ferait et les Ducs d'Angers revenaient alors de la montagne avec un point précieux.

La patinoire du Haras peut déjà commencer à bouillir, car, ce vendredi et ce samedi soir, les Ducs recevront les Diables Rouges de Briançon pour les matchs 3 et 4 de la série.




Matthieu ROULLIER
Correspondant Sport pour Angers Mag. Intervient pour les Ducs d'Angers et en remplacement pour... En savoir plus sur cet auteur