Fraude fiscale, Willy Bernard condamné à deux ans de prison ferme


Rédigé par - Angers, le 08/03/2014 - 09:07 / modifié le 12/03/2014 - 13:09


L'étau judiciaire s'est resserré un peu plus. Pour un dossier de fraude fiscale remontant à l'époque de sa société AB Fenêtres, l'ancien président d'Angers SCO a été condamné vendredi à deux ans de prison ferme par le tribunal correctionnel du Mans.



Fraude fiscale, Willy Bernard condamné à deux ans de prison ferme
Jugé en son absence le 10 février dernier, l'ancien président d'Angers SCO ne s'est pas présenté non plus au palais de justice du Mans vendredi pour écouter le délibéré des juges.

Suivant les réquisitions du parquet, ces derniers l'ont donc condamné à deux ans de prison ferme pour avoir omis de déclarer plus de 800.000 euros de plus-values en 2008 et 2009 dans la revente de parts de la société AB Fenêtres - liquidée depuis - dont il était le dirigeant. Une omission qui représente plus de 350 000 euros d'impôts non perçus pour l'Etat.

Le parquet avait requis aussi un mandat d'arrêt à l'encontre de l'homme d'affaires de 35 ans, qui vit aujourd'hui en Californie, mais le tribunal ne l'a pas suivi sur ce point. Reste à savoir si ce dernier se présentera à la justice ou, comme c'est plus probable, s'il fera appel de la décision.

En mars 2012, dans un volet jumeau de ce dossier, indique l'AFP, Willy Bernard avait été condamné à 30.000 euros d'amende pour fraude fiscale en correctionnelle au Mans, pour 748.000 euros de plus-values non déclarées au fisc en 2006 et 2007, déjà sur des cessions d'actions de AB Fenêtres.

Les Angevins se souviennent surtout qu'en avril 2013, dans un autre dossier, la Cour de cassation avait confirmé définitivement la condamnation de Willy Bernard à deux ans de prison avec sursis, cinq ans d'interdiction de gérer une entreprise et 200.000 euros d'amende pour notamment des abus de biens sociaux,commis alors qu'il était président d'Angers SCO.

Willy Bernard avait revendu le club en novembre 2011, après sa condamnation en première instance. Il dirige officiellement toujours une entreprise spécialisée dans l'offre de productions d'énergie renouvelable.




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17



cookieassistant.com