Grippe : affluence hors norme au CHU d’Angers


Rédigé par - Angers, le 21/02/2015 - 16:12 / modifié le 13/03/2015 - 10:19


Selon l’Institut de veille sanitaire (InVS) l’épidémie de grippe saisonnière qui touche actuellement la France, serait l’une des plus importantes de ces cinq dernières années. Le nombre d’hospitalisations est en hausse et le CHU d’Angers observe un flux plus important aux urgences.



Grippe : affluence hors norme au CHU d’Angers
la rédaction vous conseille
Depuis qu'elle s'est déclarée, l'épidémie de grippe a déjà touché 2,1 millions de personnes, selon l'Institut de veille sanitaire (InVS),  plus de 600 000 nouveaux cas de syndromes grippaux ont été enregistrés au cours de la dernière semaine. Mais si le nombre d’hospitalisations augmente surtout, chez les plus de 65 ans, l’institut se veut rassurant sur le taux de mortalité. Certains n’hésitant pas à le rapprocher de celui de la canicule mortelle de 2003, accusant même Marisol Touraine, la ministre de la Santé de n’avoir pas pris les mesures nécessaires à temps pour endiguer l’épidémie.
 
En Maine et Loire, dès le 26 janvier, la Préfecture de Maine-et-Loire a relayé un bulletin d’information de la Direction Générale de la Santé, faisant le point de la situation en métropole et rappelant les consignes élémentaires d’hygiène à respecter pour éviter que cette grippe issue de la de la souche A(H3N2), ne se propage trop rapidement. (voir ci-après)
 
Des mesures nécessaires  puisque selon le dernier bulletin de l’InVS, en date du 18 février, si le seuil épidémique est en légère régression, le taux d’incidence est toujours en phase ascendante.  Selon ce bulletin le taux d’incidence nationale serait de 940 pour  100 000 consultations pour syndrome grippal, soit plus de 2 100 000 cas depuis le début de l’épidémie. Cet épisode grippal, très sévère, aurait nécessité 5 678 passages aux urgences pour la grippe, dont 660 hospitalisations.
 
Si l’ensemble du territoire est désormais touché, à l’exception de l’Alsace Lorraine, la région des Pays de la Loire, qui nous concerne plus particulièrement, est en phase descendante. (Voir carte).
 
 

Source : bulletin InVS du 18 février - Cliquer pour agrandir
Source : bulletin InVS du 18 février - Cliquer pour agrandir
Dans un communiqué, le CHU signale « une affluence hors norme touche les services d’urgences du CHU d’Angers depuis deux semaines et celle-ci résulte en partie de l’épidémie grippale ». Pour faire face à cette situation persistante,  l’établissement angevin a mis en place des moyens humains et organisationnels supplémentaires tout en rappelant que « le CHU accueille prioritairement les personnes nécessitant une surveillance rapprochée ou une hospitalisation ».
 
Le CHU demande donc aux Angevins susceptibles d’être affectés par cet épisode de grippe saisonnière, de se présenter aux urgences que « si leur état de santé nécessite une prise en charge médicale effectivement urgente ». L’établissement conseille aux malades de consulter en premier lieu leur médecin généraliste et aux autres de suivre les recommandations de l’Agence régionale de santé visant à limiter la transmission de la maladie.
 
Pour en savoir plus : www.invs.sante.fr et www.chu-angers.fr/
 

Les conseils de la Direction Générale de la Santé

La Direction générale de la Santé rappelle que les cas de grippes constatés à ce jour peuvent entrainer des complications sévères chez les personnes fragiles et particulièrement chez les personnes âgées.

Même si la vaccination reste la meilleure protection contre la grippe, en particulier chez les professionnels de santé et les personnes à risque, il existe des mesures d’hygiène simples qui contribuent à limiter la transmission de la maladie de personne à personne.
Il est recommandé aux personnes malades, dès le début des symptômes, de :

- limiter les contacts avec d’autres personnes et en particulier avec les personnes à risque ou fragiles et éventuellement de porter un masque chirurgical en leur présence ;
- se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, ou les désinfecter par friction avec une solution hydroalcoolique ;
- se couvrir la bouche et le nez à chaque fois qu’elles toussent ou éternuent ;
- se moucher dans des mouchoirs en papier à usage unique.


Il est recommandé aux personnes de l’entourage du malade ainsi qu’aux professionnels de santé

- d’éviter les contacts rapprochés avec ces dernières, si elles sont à risque ;
- de se laver régulièrement les mains et particulièrement après tout contact avec le malade ou le matériel utilisé par le malade ;
- de nettoyer les objets couramment utilisés par celui-ci.

 




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par anne le 23/02/2015 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Personne n'est à l'abri d'un problème de santé, ou même simplement de dépenses médicales imprévues : achat de lunettes, remboursement de soins dentaires, voire hospitalisation. Ces prestations ont un coût, et si l'assurance maladie peut en rembourser une partie substantielle, il peut être très utile de souscrire à une mutuelle moi je vous conseille http://goo.gl/LRQsUX://








Angers Mag















Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06


cookieassistant.com