Histoire et jeunesse font bon ménage dans la sélection livres du mois


Rédigé par Yves BOITEAU et Sébastien ROCHARD - Angers, le Dimanche 14 Février 2016 à 08:00


Un auteur angevin qui parle aux plus jeunes et un ouvrage historique qui parle d'Angers et des Angevins : c'est le menu "Lectures du mois" du mensuel Angers Mag. D'un côté, la découverte du "Maudit Manoir" décapant de Manu Boisteau ; de l'autre, celle des fêtes angevines à travers l'histoire de l'autre. Bon appétit !



la rédaction vous conseille
Jeunesse : Béni soit ce "Maudit Manoir" !
Voilà un album qui devrait causer à un grand nombre de parents et d'enfants, et plus particulièrement aux inconditionnels du magazine Astrapi, depuis le milieu des années 90. Dracunaze, Hans, Béatrice, Le Professeur et L'Horreur, ça vous dit quelque chose ? Non ? Qu'à cela ne tienne ! Les éditions Casterman livrent ces jours-ci deux tomes de "Maudit Manoir", l'univers de monstres horribles et loufoques créé par le scénariste Paul Martin et l'illustrateur angevin Manu Boisteau. Rendez-vous incontournables du bimensuel, les planches éditées entre 2010 et 2012 sont pour la première fois réunies dans deux albums déjantés et ludiques où Mephistoc peut surgir d'une boîte de conserve de 1929 ou Mortizut émané d'une bouteille de vin datée de 1913.
 
"Maudit Manoir" (L'ouvre-boîte infernal et Un cœur gros comme ça), de Paul Martin et Manu Boisteau, éd. Casterman, 9,95 €.
 
Document : Ces fêtes qui parlent d’Angers

Si vous pensez –comme nous- que les fêtes populaires révèlent l’âme de nos sociétés, vous trouverez du plaisir à parcourir l’ouvrage collectif réalisé par l’Université Angevine du Temps Libre (UATL). De la visite de Napoléon 1er (11 et 12 août 1808) à celle du Général de Gaulle (14 janvier 1945), du Grand Sacre de 1952 au dernier festival mondial du folklore (1 au 6 septembre 1998), les chercheurs de l’association, tous bénévoles, racontent par le menu détail l’organisation et le déroulement de ces événements qui ont jalonné l’histoire d’Angers. A force d’anecdotes, d’images et de documents d’archives, ils y esquissent les traits de caractère d’une ville et de ses habitants. Et parviennent par un bel effort d’analyse à resituer leur évolution sociologique, en regard de leur temps. Instructif et utile.


« Angers fêtes et flonflons, Angers Passion », éd. du Petit Pavé, 25€.













Angers Mag












Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30







cookieassistant.com