ISTOM, une première pierre et des bonnes ondes


Rédigé par - Angers, le 29/05/2017 - 18:30 / modifié le 29/05/2017 - 18:24


L'école supérieure d'agro-développement international (ISTOM) ouvrira ses portes en septembre 2018 à Angers. A l'occasion de la pose de la première pierre de l'établissement lundi, ses dirigeants ont multiplié les gages de bonne volonté et d'intégration à l'égard du quartier et de la ville.



Autour de Christophe Béchu (de droite à gauche) : Eric Ducoudray, directeur de l'Istom, Paul Jeanneteau, vice-président du Conseil régional, Patrick Auguste, Président du Conseil d’administration de l’ISTOM, Sophie Lebeaupin, adjointe du quartier de Belle-Beille.
Autour de Christophe Béchu (de droite à gauche) : Eric Ducoudray, directeur de l'Istom, Paul Jeanneteau, vice-président du Conseil régional, Patrick Auguste, Président du Conseil d’administration de l’ISTOM, Sophie Lebeaupin, adjointe du quartier de Belle-Beille.
la rédaction vous conseille
Pas encore dans leurs murs mais manifestement (déjà) bien dans leurs baskets à Angers. Les dirigeants de l'Ecole supérieure d'agro-développement international - dite ISTOM - ont affiché leur confiance et multiplié les marques de satisfaction lundi après-midi à l'occasion de la pose de la première pierre de leur futur nouveau campus dans le quartier Belle-Beille. 

Face à l'Ecole supérieure des sciences commerciales (ESSCA), il faut dire que le site de 9 500 m2 où rouvrira en septembre 2018 l'établissement, basé actuellement à Cergy-Pontoise, et où s'affairent depuis quelques semaines les engins de travaux publics, a de quoi les contenter. Mis à disposition par la Ville, il sera desservi directement par la future 2e ligne de tramway et voisinera avec la place Beaussier dont la rénovation est annoncée comme l'un des gestes forts de la rénovation urbaine à venir du quartier Belle-Beille.

Dans cet environnement, l'agence angevine d'architectes GO-A a dessiné un projet ambitieux, si l'on en juge par les esquisses et projections communiquées lundi, en jouant à la fois sur la proximité immédiate de la rue Lakanal et celle, derrière le bâtiment, d'un petit parc boisé qu'elle va chercher à remettre en valeur. "Au delà du geste architectural, le projet cherche plutôt une démarche exemplaire en terme de construction bioclimatique et d'insertion dans le site", précise Johanne Guichard, l'architecte qui a coordonné le projet.
 
Un double défi : s'intégrer à la communauté d'enseignement et à la ville

Vue du futur bâtiment de l'Istom depuis la rue Joseph Lakanal (crédit GO-A Architectes).
Vue du futur bâtiment de l'Istom depuis la rue Joseph Lakanal (crédit GO-A Architectes).
"Nous étions à la recherche d'une respiration. Nous voulions un site où développer nos projets de recherche, avec une vraie qualité de vie pour nos étudiants et collaborateurs, des infrastructures et un tissu d'entreprise, a rappelé Patrick Auguste, le président du Conseil d'administration de l'ISTOM, en saluant le premier accueil qui lui avait été réservé, il y a deux ans par la collectivité angevine, Nous sommes fiers que l'ISTOM puisse faire partie demain du patrimoine génétique régional."

Avec ses 500 étudiants attendus dès la rentrée 2018, ses 40 salariés et sa centaine d'intervenants extérieurs, l'ISTOM va enrichir l'offre d'enseignement supérieur à Angers d'un 8e établissement, dont la vocation -l'aide au développement agricole des pays du Tiers Monde et des pays émergents- devrait se nourrir naturellement des nombreux autres en place (Agrocampus, Inra, ESA, Université...).

"Nous aurons deux défis à relever : s'intégrer dans une communauté d'enseignement, en devant un acteur à part entière du territoire; faire de l'ISTOM, une école citoyenne de sa ville et de son quartier" indique Eric Ducoudray, son directeur. 

Un engagement pris au mot par le maire et président de l'agglomération d'Angers, Christophe Béchu, qui voit dans les 2500 ingénieurs formés par l'ISTOM en fonction dans le monde entier autant d'ambassadeurs du territoire angevin. Et dans l'arrivée de l'établissement parisien, l'occasion de "bousculer" la ville, ne serait-ce qu'en intégrant sa volonté de mettre en place un plan de déplacement cyclable efficient pour tous ses acteurs. Une volonté qu'il convient, a-t-il reconnu, d'étendre aux autres établissements dans une ambition beaucoup plus grande, celle de participer à "la transition énergétique" du territoire.

Nul doute, sur le sujet, que d'autres sauront le prendre aussi au mot le moment venu.




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par christian LOUIS le 30/05/2017 11:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les Anciens de l''Amicale Provence Alpes Côte d''Azur représentés par le Président de l''ISTOM Alumni, qui fédère toutes les Amicales Pays et Régions se félicitent de la pose de cette première pierre et du respect du calendrier de travaux.

Nouveau commentaire :

Vous pouvez réagir et commenter cet article. Toutefois, si l’éditeur vous donne la possibilité de faire part de votre opinion, votre commentaire ne doit pas contenir des propos haineux, diffamatoires ou des injures caractérisées, inciter aux crimes et aux délits punis par la législation française, contester les crimes contre l’humanité, être offensant envers les chefs d’État, de gouvernement et diplomates étrangers , faire état de fausses nouvelles ou faire l’objet de discrimination raciale ou sexiste.

Au sens de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) la société Ouest eMedia presse éditeur de ce site web est responsable des contenus qu’elle publie, mais aussi des commentaires des internautes s’exprimant sur le sujet. Si la publication est laissée libre, un commentaire dont le contenu est en opposition avec les textes de loi, ou faisant l'objet d'une poursuite, peut à tout moment être modéré par le Directeur de publication.

Dans tous les cas, restez polis et courtois, les lecteurs vous en sauront gré.

Le Comité de Rédaction d'Angers Mag Info










Angers Mag















Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03