« Il est frais mon merlu, il est frais ! »

Angers SCO, le jour d'après #2 - FC Lorient – Angers SCO : 3-1


Rédigé par Thierry LARDEUX - Angers le Dimanche 13 Septembre 2015 à 12:54


Dimanche matin, les marins- pêcheurs du port de Lorient ont retrouvé le sourire. Leurs Merlus sont de nouveaux consommables. "Angers SCO, le jour d'après", une chronique d'Angers Mag Info. L'occasion, offerte à notre confrère sportif Thierry Lardeux (Angers Télé, RTL) de poser un regard personnel sur les rencontres du SCO... le jour d'après.



Photo Vincent Michel pour Angers SCO
Photo Vincent Michel pour Angers SCO
la rédaction vous conseille
Que n’avait on dit ni écrit sur l’équipe de foot de Lorient après quatre premières sorties peu glorieuses :  «  Le club de Fery * boite. Il va couler… ». Ou encore,  «  Ripoll**, c’est qui ce peintre ? »

Et j’en passe. C’est vrai qu’avant la venue d’une équipe angevine qui mène bien sa barque, la formation morbihannaise ressemblait plus à une galère qu’à un flamboyant paquebot. A tel point que le capitaine du navire à la dérive s’était fendu d’un tweet cinglant pour réveiller ses marins d’eau douce.

Un coup d’épée dans l’eau si on en juge la première mi-temps des Tangos (autre nom des Merlus ! Je sais, faut suivre….) face au SCO. Jouffre et ses copains ont encore sérieusement écopé avant de laisser filer l’anguille Saïss au travers de filets bien trop larges. Sortez vos mouchoirs au Moustoir. Les braves supporters du stade Yves Alainmat ( autre nom de l’enceinte ) avaient beau s’époumoner en invitant leurs joueurs à se réveiller, rien n’y fit.

A la pause, c’était avis de tempête dans le vestiaire lorientais. C’est sûr, le FCL allait encore rester à quai et le débarquement du coach ne serait plus qu’une question de jours….

C’est pourtant bien le SCO, cette solide embarcation, qui avait jusque là fièrement tenu le cap et su éviter tous les écueils, qui se fit emporter par la houle. Une première brèche s’ouvrit juste après la reprise avant que des vagues incessantes ne viennent de nouveau se fracasser sur une défense peureuse, puis poreuse. Privé de son guide Ndoye, le SCO se mit à ouvrir ses vannes, ce qui ne fit marrer personne, sauf peut-être les fidèles supporters bretons, qui ne s’époumonaient plus que pour demander à leurs héros de sonner l’hallali. Ce qui fut fait par le dénommé Jeannot, profitant d’une nouvelle voie d’eau dans la coque angevine.

En l’espace de 90 minutes, les Merlus, qui inquiétaient beaucoup les spécialistes, sont redevenus présentables sur le marché de la Ligue 1. A la criée, la côte du FCL a repris de la valeur. Ainsi va le foot, qui adore une semaine et punit la suivante, qui condamne le samedi et oublie tout le dimanche.

Et le SCO me direz-vous ? Nous savions que la mer d’huile sur laquelle il naviguait ne durerait pas. Que d’autres gros poissons, et de bien plus terribles que le Merlu, il affronterait. Que le gros temps viendrait. Inutile de s’inquiéter, comme il n’était pas utile non plus de s’enflammer. La route sera longue avant d’arriver à bon port.
 
  • *Le président du club
  • **L’entraîneur de l’équipe





Actualité | Société | Economie | Politique | Culture | Sports - Loisirs | Services | Zoom sur ... | Billet d'humeur | video | vacances | Administration - Gestion | Jeux | le mensuel Angers Mag | Archives | Publicité | L'oeil de Fanch Juteau










Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03