"Il n’est pas nécessaire de partir à l’autre bout du monde pour être dépaysé"


Rédigé par Pierre-Antoine LEFORT - Angers, le 29/03/2015 - 09:18 / modifié le 30/03/2015 - 00:22


Entre 2011 et 2012, Aurélie Derreumaux et Laurent Granier, originaires de Bretagne, se sont lancés le défi de faire le tour de France à pied, en logeant chez l’habitant pour récolter des fonds pour Handicap International. Un an et 6 000 kilomètres plus tard, ils ont décidé de raconter leur expérience dans trois livres et un film qu’ils viennent présenter en Maine-et-Loire. Rencontre avec Aurélie Derreumaux, une des deux « french-trotters ».



Aurélie Derreumaux et Laurent Granier ont parcouru plus de 6000 kilomètres durant leur tour de France.
Aurélie Derreumaux et Laurent Granier ont parcouru plus de 6000 kilomètres durant leur tour de France.
la rédaction vous conseille
Grands voyageurs, vous avez visité de nombreux pays. Pourquoi avoir décidé de faire le tour de la France ?

"A force de voyager à l’autre bout du monde, on s’est rendu compte qu’au final, on connaissait presque mieux des pays comme la Bolivie ou le Pérou que notre pays, la France.  Pour nous ce voyage, c’était surtout un retour aux sources et pouvoir découvrir des régions de la France que nous ne connaissions pas ou peu. Laurent et moi sommes partis depuis la ville la plus au Nord de la France, Bray-Dunes, dans le Nord-Pas-de-Calais. On est ensuite descendu par la côte et on a fini notre boucle par les Pyrénées, puis les Alpes pour revenir au point de départ."
 
Vous avez récolté sur votre trajet des dons pour Handicap International, comment vous-y êtes vous pris ?

"Les gens qui nous suivaient pouvaient se rendre sur notre site internet, où il y avait un lien vers celui de Handicap International, ou alors ils nous les donnaient lors des rencontres pendant la marche. Sinon avant la marche, nous avions décidé de vendre symboliquement nos kilomètres. Les pompiers de Saint-Malo par exemple se sont cotisés pour donner, pour les 50 kilomètres de côte dont ils ont la charge, 500 €. Au final, on a récolté plus de 12 000 €."

Comment se prépare t'on à marcher 6 000 kilomètres ?

"Le départ est allé très vite, on s’est un peu préparé sur le terrain (rires). On a marché à une cadence progressive, d’abord 8 km par jour, puis 10, 12 pour finir à 30 voire 38 ou 40 km ! Ce n’est pas le tout de marcher, encore faut-il tenir dans la durée, car 6000 km, ça peut être long."
 
Y a-t-il eu des moments difficiles ? Vous êtes-vous dit que vous alliez abandonner ?

"Bien sûr qu’il y a eu des moments difficiles ! Surtout en montagne, un univers bien différent. Par exemple on a eu des soucis sur le GR 10 dans les Pyrénées. On s’est retrouvé complètement pris dans la neige, sans eau, nourriture et réseau téléphonique. On est arrivé là où on devait dormir tard dans la soirée et le lendemain, quand on a appelé la gendarmerie, ils nous ont dit que nous avions fait une grosse erreur, et qu’il fallait redescendre un peu plus bas dans la vallée. Mais nous ne nous sommes jamais vraiment découragés !"

Deuxième défi : dormir chez l’habitant et faire des rencontres. Si vous ne deviez-vous souvenir que d’une d’entre elles, ce serait laquelle?

"Je me souviens d’une expérience en Alsace, à  Oberlag. Nous sortions de 10 jours dans le Jura, où nous avions mangé tous les jours de la saucisse de Morteau, dont Laurent raffole. Bien sûr il tombe malade, fait une indigestion. La famille chez qui nous devions dormir qu’une nuit nous a proposé de rester. On a pu se reposer une semaine, où ils nous ont fait découvrir la région. C’était vraiment adorable de leur part et ça montre un très beau visage de la France."
 
Vous avez publié 3 livres sur votre aventure, un récit, un livre photo et un livre pour enfants, pourquoi c’était important pour vous de partager votre expérience ?

"On voulait montrer aux gens qu’il n’est pas nécessaire de partir à l’autre bout du monde pour être dépaysé et vivre une grande aventure. La France est magnifique et les Français sont vraiment très généreux. C’était important pour nous de dire que c’est ça aussi la France surtout avec tous les drames qu’il y a en ce moment. On voulait partager ce message positif."
 
Pour compléter votre témoignage, vous faites également des conférences où vous présentez un film sur votre marche et êtes actuellement dans les Pays-de-la-Loire : que vous disent les gens que vous rencontrez aujourd’hui ?

"Le plus souvent ils ressortent avec un grand sourire. Ils nous disent qu’on leur a donné envie de faire la même chose, envie de se lancer dans l’aventure. Ils nous demandent des astuces, des bonnes adresses (rires)."
 
Vous avez prévu de repartir vite ?

"Dans trois semaines ! On part faire le tour des îles françaises, toujours avec en but de lever des fonds pour Handicap International. On part normalement pour 5 ou 6 mois, d’avril à septembre. Comme pour notre première marche nous serons géolocalisés sur notre site pour que ceux qui veulent venir marcher avec nous le puissent. Mais cette fois nous seront trois : Eva, 16 mois, notre fille, sera avec nous."
 

Infos (très) pratiques :
Parutions :
- Bienvenue chez vous ! (récit), d’Aurélie Derreumaux et Laurent Granier, éditions Solar/GEO, 2012
- Le tour de France à pied : 6 000 kilomètres le long des frontières (livre photos), d’Aurélie Derreumaux et Laurent Granier, éditions Glénat, 2013
- La France en sac-à-dos (album pour enfants), d’Aurélie Derreumaux et Laurent Granier, éditions Belin, 2013
Conférences :
- à Angers le 30 Mars à 14 h 30, 17 h 30 et 20 h 30 au Centre des Congrès et le 1er avril à 14 h 30 et 18 h 30 au Théâtre Chanzy.
- à Saint Barthélémy d’Anjou le 2 Avril à 14 h 30 et 20 h 30 au Théâtre de l’Hôtel de Ville.
- à Saumur le 31 Mars à 14 h 30 au cinéma Le Palace
 
Vous pourrez suivre Aurélie Derreumaux et Laurent Garnier sur leur site Internet : http://tourdefranceapied.com/
 












Angers Mag















Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00


cookieassistant.com