Infertilité : une nouvelle association pour échanger


Rédigé par - Angers, le 22/04/2016 - 07:00 / modifié le 22/04/2016 - 13:49


Créée en Normandie en 2013, l'association BAMP! vient de trouver des relais à Angers pour fédérer ceux qui se sentent concernés directement ou non par l'infertilité. Sa volonté : agir pour améliorer l'aide médicale à la procréation (AMP) et sa perception par la société. Elle organise plusieurs rendez-vous, du 25 au 30 avril, pour se faire connaître.



Infertilité : une nouvelle association pour échanger
la rédaction vous conseille
En France, 1 couple sur 6 consulte un spécialiste parce qu'il rencontre des difficultés à concevoir un enfant. Réalité largement répandue donc, le sujet de l'infertilité n'en reste pas moins extrêmement sensible. D'un point de vue intime, d'abord et avant tout : pour toutes les personnes qui y sont confrontées, l'infertilité est une épreuve, une souffrance très souvent, même si elle est vécue différemment selon ses formes et ses conséquences.

D'un point de vue social et politique ensuite : plus encore depuis les débats et manifestations qui ont entouré la loi sur le mariage pour tous, parler d'aide médicale à la procréation, c'est prendre le risque de s'exposer aux vigies qui s'opposent à son extension aux couples de femmes. Mais tel n'est pas le coeur du combat de l'association Bamp!

En mars 2013, des blogueuses et lectrices de blog, des couples, tous patients ou ex-patients en A.M.P (Aide Médicale à la Procréation) ont choisi de se rassembler autour d'un collectif qui puisse parler en leur nom, favoriser les connaissance et les échanges autour des questions d'infertilité. L'idée a d'abord pris la forme d'un blog -www.bamp.fr - avant de donner naissance à cette association, reconnue depuis mars 2015, d'intérêt général.
"Trop de difficultés entourent encore celles et ceux qui sont confrontés à l'infertilité" - Caroline, animatrice du réseau Bamp! à Angers

Son manifeste est très clair, Bamp! entend briser les silences et blocages qui entourent encore la question de l'infertilité en France, tant au niveau de ses causes que de ses conséquences : impact de la dégradation de l'environnement sur le niveau d'infertilité, amélioration des équipements techniques, transparence sur le taux de réussite des centres A.M.P., amélioration du dialogue entre corps médical et patients etc...

"Trop de difficultés entourent encore celles et ceux qui sont confrontés à l'infertilité. Ça commence par la compréhension de l'entourage mais ça touche aussi les aspects médicaux, psychologiques et éthiques", appuie Caroline, jeune maman qui a décidé de relayer sur Angers l'action de Bamp!. "Depuis janvier 2015, nous organisons des thés Bamp! chaque 3e mardi du mois dans un café d'Angers. La volonté est de n'être jamais plus de 7 à 10 personnes pour favoriser la qualité des échanges et de l'écoute."

Echanger, parler, confronter ses interrogations... Pour Caroline comme pour les autres personnes qui participent à ces rencontres, il y va d'un besoin quasi impératif. "La charge émotionnelle est extrêmement forte quand on entame une F.I.V. (fécondation in vitro), c'est beaucoup de médicaments, de stress... Parler m'a fait beaucoup de bien", confirme Caroline. 
"Il n'y avait pas de lieu de parole à Angers pour cela. Avec Bamp!, la parole est libre, on peut parler de tout, en toute confiance." - Céline, une maman
Idem pour Céline, 30 ans, autre maman qui participe aux thés Bamp!, et vient de se voir confirmer une endométriose intra-utérine, après un vrai parcours de combattante de spécialiste en spécialiste, pour tenter de mieux comprendre les raisons de son infertilité : "En dehors de notre conjoint, à qui peut-on confier notre désarroi, nos déceptions, nos inquiétudes ? Il n'y avait pas de lieu de parole à Angers pour cela. Avec Bamp!, la parole est libre, on peut parler de tout, en toute confiance."

Pour Céline, ce besoin d'écoute doit aussi prévaloir en milieu médical et hospitalier, là où, au regard de sa propre expérience, elle estime ne pas avoir toujours reçu l'attention suffisante pour répondre à ses interrogations. Ce qui n'est pas le cas de Caroline. "Dans mon parcours de PMA, j'ai eu la chance de croiser une psychologue qui m'a fait rencontrer d'autres personnes avec qui j'ai pu échanger. L'accompagnement que j'ai reçu à Angers a été très satisfaisant." 

Du 25 au 30 avril, conférences et rencontres
 
Lancée l'an passé au niveau national par Bamp!, la semaine de sensibilisation à l'infertilité sera déclinée pour la première fois à Angers du 25 au 30 avril. 
- Mardi 26 avril, 17h - Table-ronde - Amphithéâtre de la maternité du CHU (4, rue Larrey)
"Quel impact ont les parcours d'AMP sur le quotidien des patients ? Quelles aides peuvent-être apportées?" avec le docteur Catherine Morinière, praticien hospitalier, biologiste de la reproduction au CHU d'Angers et Mme Valérie Havet-Thomassin, psychologue.
- Vendredi 29 avril, 15h-17h - Dédicace - Librairie Contact (4, rue Lenepveu)
Maïa Brami  pour son roman "L'inhabitée"
- Samedi 30 avril, 15h-22h - Rencontre et table-ronde - Café-librairie Le Goût Thé en Libraire - Montsabert à Coutures.
Exposition d'oeuvres réalisées par des personnes infertiles. 15h : Thé Bamp ! 20 h : table-ronde "Quel accompagnement pour les patients en PMA ?" avec Pierre Lecompte (acupuncteur) et Ludivine Delaunay-Brétécher (shiatsu-maternité).




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30
Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01


cookieassistant.com