Jeux de mains….

LE JOUR D'APRÈS #18 : OGC Nice - Angers SCO (2-1)


Rédigé par Thierry LARDEUX - Angers le Samedi 16 Janvier 2016 à 12:33


Pour Angers SCO à qui tout semble réussir, la salade niçoise fut particulièrement indigeste ce vendredi soir. En déplacement sur la Riviera, les Angevins ont mené au score jusqu'à la 79e minute du match et n'ont cédé que sur deux penalties transformés par Ben Arfa. C’est une défaite cruelle sur laquelle revient Thierry Lardeux, journaliste à RTL et Angers Télé, dans son billet d’humeur. A consommer sans modération …



Stéphane Moulin, quelque peu dépité, répondant aux questions de Bein Sports (photo extraite de la retransmission télé)
Stéphane Moulin, quelque peu dépité, répondant aux questions de Bein Sports (photo extraite de la retransmission télé)
la rédaction vous conseille
Il y aurait tant à dire sur ce Nice-SCO. La première période presque parfaite. La seconde trop timide. La déclaration déplacée d’Hatem qu’on aime surtout balle au pied et la réponse de Saïd Chabane. Mais puisque beaucoup a déjà été dit, arrêtons-nous sur ce deuxième pénalty qui coûte la défaite aux Angevins.

Il y avait autrefois (jadis, dans un temps lointain), enfin hier quoi, une règle qui disait à peu près ça. La main vient au ballon : Faute. Le ballon vient à la main : Pas faute. Clair, net, précis.  Et tous les footeux du monde trouvaient ça très bien. En fouillant un peu du côté de cette fameuse loi 12 de notre très cher foot, que lis-je encore aujourd’hui ? «  Il y a main lorsqu’il y a contact délibéré entre le ballon et la main ou le bras. »

Délibéré : Décidé, volontaire, réfléchi ! Les mots ont un sens non ? A quel moment  Vincent Manceau décide, certes en se protégeant, que sa main va, volontairement, de façon délibérée et réfléchie, rentrer en contact avec le ballon ? Évidemment  jamais.

Sauf que cette règle si simple (trop ?) a ensuite été, pour je ne sais quelles raisons, soumise à l’interprétation des arbitres... Et là, c’est le drame ! Pour un arbitre qui siffle la main de Manceau, un autre préférera  laisser jouer. Bonjour la cohérence !

Pour ne plus prendre le moindre risque de se faire sanctionner, nombreux sont aujourd’hui les défenseurs qui se transforment en pingouins, les deux mains dans le dos, pour éviter que le ballon ne vienne à la main et provoque la sanction tant redoutée. Vous avez déjà essayer de courir vous, avec les mains dans le dos ?

Des mains qui trainent, il y en aura encore beaucoup dans ce foot qu’on adore mais qui mériterait, au moins sur ce genre d’actions, une règle qui ne soit pas sujette à interprétation. D’autres mains, bien plus célèbres que celles de Vincent, ont déjà suffisamment marqué à tout jamais l’histoire de notre sport. De Diego Maradona à Thierry Henry. Sauf que celles là étaient bel et bien… délibérées.

 









1.Posté par Emmanuel Ollivier le 16/01/2016 12:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Thierry,

Tu as bien mis le doigt, à défaut de lamain sur LE problème.
L'ancienne règle était beaucoup plus simple, effectivement, et sur ce genre de centre intercepté par une main en obstacle, il y aura toujours un fautif: l'arbitre, cible facile.
Car, s'il ne siffle pas, c'est Puel qui l'assasine.
De la même façon que nos supporters auraient crié "péno", pour la même main de Hult dans sa surface.

2.Posté par Bruno .T le 16/01/2016 12:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout est dit !

3.Posté par Kojac le 16/01/2016 13:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Effectivement il y a penalty !! Sévère mais penalty.... Par contre le carton jaune est imbécile ... On a trop subi , et malheureusement dans ses cas là on s''expose à ce genre de galère... Ben arfa à fait la différence....

Actualité | Société | Economie | Politique | Culture | Sports - Loisirs | Services | Zoom sur ... | Billet d'humeur | video | vacances | Administration - Gestion | Jeux | le mensuel Angers Mag | Archives | Publicité | L'oeil de Fanch Juteau










Angers Mag











Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01
Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20




cookieassistant.com