Jo Bithume et Madame Suzie ont rendez-vous dans le parc du Jau


Rédigé par - Angers, le Lundi 9 Juin 2014 à 08:57


Événement festif et musical d’importance dans le calendrier érimûrois, le festival Riches de culture et de fraternité entre dans une nouvelle dimension. Jusqu’alors concentré sur deux journées, il s’installe désormais sur quatre dates, du jeudi 12 au dimanche 14 juin 2014, au parc du Jau à Mûrs-Érigné.



Entre harmonie municipale et orchestre philarmonique, la fanfare Jo Bithume descendra dans la rue avec son répertoire très éclectique.
Entre harmonie municipale et orchestre philarmonique, la fanfare Jo Bithume descendra dans la rue avec son répertoire très éclectique.
la rédaction vous conseille
En présentant Jo Bithume et Madame Suzie en tête de générique, pas question d’occulter la présence d’une pléïade d’artistes, musiciens et participants inscrits dans la distribution du festival, il s’agit tout simplement de s’attarder sur les adieux artistiques de la fameuse fanfare angevine, notoirement connue du côté des Accroche-cœurs d’Angers, ainsi que sur cet étonnant collectif nantais flanqué de son inséparable chapiteau rouge.

Car autant être prévenu, il n’y aura pas beaucoup de séances de rattrapage pour ceux qui rateront les ultimes facéties musicales de Jo Bithume. Après son escale érimûroise, la fanfare aux 450 représentations et au 15 ans de tournées bouclera une série de vingt-cinq rendez-vous avant de quitter définitivement la scène à la fin de l’année. Le samedi 13 juin, les irrésistibles musiciens angevins interviendront en deux temps : d’abord au cours d’une déambulation dans les rues du quartier et dans la galerie commerciale Rive Sud vers 18 heures, puis ensuite sur scène dans le parc du Jau à 21 heures. À ne pas rater !

Quant à la Maison Suzie, elle revendique complètement sa pleine et entière complicité avec le centre culturel Jean-Carmet et la Ville dans l'écriture de programme. Ainsi, la Grosse Guinguette du collectif, structure soutenue par le Conseil régional des Pays de Loire, servira de fil rouge pendant les quatre jours en ouvrant son chapiteau à des spectacles, des parcours artistiques, des jeux d’adresse, des impromptus, une attraction foraine, etc.


Le manège salé propose aux enfants un embarquement musical et poétique à dos de bestioles de mer un peu bizarres.
Le manège salé propose aux enfants un embarquement musical et poétique à dos de bestioles de mer un peu bizarres.
D’aucuns avaient rêvé à voix haute leur souhait de voir la manifestation s’ouvrir au jeune public, Madame Suzie l’a fait avec ce fameux « manège salé », une attraction composée de « bestioles pas possibles en fer et en bois » directement inspirée d’une baleine, d’une tortue, d’une langoustine, de sardines ; avec ce spectacle des Pilleurs d’épaves (à partir de 10 ans), jeudi 12 juin à 20 h 30 ; avec ce concours de pêche dessinée à la dorade (réservé aux 3 à 110 ans) ; avec ces séances de ravalement de façade (maquillage, coupe, coiffure, manucure, tatouage), samedi après-midi. Bienvenue les jeunes !

Côté musical, nombre de concerts (New Gospel Movement Choir le jeudi ; Bermuda Brass Band, Catherine Delhumeau et son accordéon le vendredi ; Sloboban Experiment, Jo Bithume, Mes Souliers sont rouges le samedi ; Compagnie du Tire-laine et Bermuda Brass Band le dimanche) constitueront quelques temps forts du programme. À signaler aussi le spectacle aérien et bucolique des Selène « Heures séculaires » le samedi à 19 heures.

Comme lors de la précédente édition, le festival sera renforcé dans son ancrage communal par un vide-greniers, un marché artisanal, un espace bio, un concours de pétanque. Une approche typiquement locale sur laquelle Brigitte Favry, adjointe en charge de la culture dans la nouvelle équipe municipale, est intervenue : « Nous avons à cœur de conforter cette union entre artistes et acteurs locaux. Nous sommes riches de tout cela et souhaitons nous ouvrir aux autres ». Comme en illustration à ce propos, un rapprochement se fera en direction des villes jumelées avec cette invitation adressée aux correspondants de Egeln (Allemagne) et Bzenec (République tchèque). Avec leurs homologues de Mûrs-Erigné, ces délégations auront un copieux menu à honorer (visites touristiques, pique-nique, réceptions, animations)...

Festival Riches de culture et de fraternité.
Du jeudi 12 et dimanche 14 juin. Parc du Jau, route de Cholet, 49610 Mûrs-Érigné. Concerts, animations, expos, vide-greniers, restauration, marché artisanal, ateliers.
Renseignements sur le site de la ville ou sur celui de Madame Suzie.




Michel Barini
Contributeur Angers Mag - pour le secteur des Ponts de Cé et Murs Erigné. Collabore à la rédaction... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46
Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00







cookieassistant.com