L’Anjou, un territoire labellisé VTT


Rédigé par - Le 13/08/2012 - 22:38 / modifié le 13/08/2012 - 22:54


Avec son patrimoine royal, ses chemins de bords de Loire, ses traversées de forêts et de vignoble renommés, le département de Maine et Loire s’ouvre depuis de nombreuses années au Vélo tout terrain. Trente parcours balisés qui permettent de découvrir de superbes points de vue sur la vallée de la Loire et une dizaine d’événements sportifs et touristiques font de ce département à la nature préservée un espace privilégié pour la pratique du VTT.



Des chemins sauvages qui serpentent au beau milieu du vignoble, le charme du VTT en Anjou
Des chemins sauvages qui serpentent au beau milieu du vignoble, le charme du VTT en Anjou
Les vignobles réputés des coteaux des bords de Loire et du Layon, des forêts séculaires, des paysages majestueux, terre des rois d’Anjou, il n’y a pas à dire le département de Maine et Loire a tous les atouts pour satisfaire les randonneurs à VTT. Sa topographie, accidentée en certains endroits, mais pas trop tout de même, rend les parcours accessibles à tous les niveaux, que l’on soit simple randonneur ou sportif chevronné, les circuits proposés par les structures touristiques permettent de varier, les plaisirs, tous les plaisirs.

En effet, outre ses paysages, traversés par une trentaine de chemins balisés pour la pratique du VTT, l’Anjou est aussi un territoire de gastronomie. Ses villages vignerons possèdent des petites auberges, des sites troglodytes ou des guinguettes où l’on peut déguster quelques fouaces, galipettes (gros champignons garnis), ou encore de la friture de Loire, le tout arrosé de quelques vins gouleyants à souhait (à consommer avec modération). De quoi passer un agréable séjour.

Parmi ces itinéraires, ceux du Layon, une petite rivière qui prend sa source dans le département des Deux-Sèvres et se jette dans la Loire à Chalonnes, après avoir parcouru 90 km au fond d’une faille tectonique, sont particulièrement appréciés. L’espace VTT des coteaux du Layon, à Thouarcé, propose à lui seul 13 circuits de 15 à 40 km, labellisés par la Fédération Française de Cyclisme.

Ces chemins qui serpentent à flanc de coteaux, tantôt faciles, tantôt un peu plus abrupts, rallient les bourgs viticoles, ils sont nombreux dans cette région et de sympathiques villages perdus au milieu d’une nature particulièrement généreuse. Les nombreux vététistes qui empruntent ce réseau de 270 km ne sont jamais déçus, trouvant ici l’occasion de sortir des sentiers battus pour découvrir une France authentique, loin du tumulte des grandes villes.

Sans être des sportifs aguerris, plutôt randonneurs du dimanche et bons vivants, nous avons testé quelques-uns de ces parcours et pour tout vous dire nous avons été littéralement enthousiasmés par l’accueil des habitants et la variété des paysages. Ici l’art de vivre n’est pas un vain mot dans cette région et comme le vin y coule à flot, au moins autant que l’eau des rivières, autant dire que ça facilite les contacts. Même les plus introvertis seront débridés en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, des vignerons au verbe haut ayant les mots permettant de faire parler les plus muets des randonneurs. Et parfois c’est peu de le dire.

Et pour ceux qui veulent se retrouver en nombre pour partager leur passion du VTT, plusieurs événements thématiques sont organisés tout au long de l’année, de la Ronde des Sangliers dans les forêts de Baugé, en passant par la Translayon dans le pays du Layon, la Genn’iale à Gennes, ou la randonnée vins et champignons à Saumur, ce ne sont pas moins de 10 rendez-vous qui sont organisées sur ce qui est désormais devenu une vraie terre du VTT.

Alors, c’est promis vous mettez le VTT sur l’arrière de la voiture et vous venez nous rejoindre en Anjou. N’hésitez pas, les Angevins vous attendent déjà avec un verre à la main…




Jacques FINOT
Web journaliste aux grandes oreilles, dont l'essentiel du travail consiste à écouter et relever les... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Anthony le 16/08/2012 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je confirme que les balades proposées sont nombreuses et agréables, reste que revenant d'Auvergne le terrain de chasse reste une promenade paisible comparé aux innombrables balades qu'offre le Puy de Dôme.

Alors bien sur on peu de chance de voir pousser des montagnes chez nous, mais c'est là que l'on se rend compte que les espaces protégés sont trop rares et qu'il faut tout faire pour les préserver !

Sport Pro | Sport détente | Tourisme






Document sans nom


















Instagram