L’Atoll : une inauguration grandiose


Rédigé par - Le 04/04/2012 - 07:36 / modifié le 04/04/2012 - 10:59


Les quelques 5000 invités, personnels ayant travaillé sur le site de l’Atoll à Angers, élus, commerçants, personnalités et divers, tous concernés par l’ouverture du centre commercial Atoll ont assisté hier soir à un spectacle pyrotechnique auxquels les Angevins sont peu habitués. Philippe JOURNO, le PDG de la Compagnie de Phalsbourg qui voulait un lancement grandiose, à la démesure de ce centre commercial, premier du genre en France, a réussi son entrée.



Le spectacle pyrotechnique au dessus de l'Atoll
Le spectacle pyrotechnique au dessus de l'Atoll
L’Atoll, le nouveau centre commercial dédié à la maison et à la personne qui ouvre ce mercredi à Beaucouzé, au Nord d’Angers, a été inauguré hier soir en grandes pompes et le mot n’est peut-être pas trop fort. Les milliers d’invités conviés à ce qui promettait d’être une grande soirée ont provoqué de nombreux bouchons, notamment sur l’axe Angers - Laval. Il était extrêmement difficile d’accéder au site, la plupart des invités ayant été contraints d’abandonner leur véhicule sur le bord de la route et de faire le reste du parcours à pied.

« Certaines grandes enseignes qui ont refusé de venir à l’Atoll m’ont dit que ça ne se fera jamais et que ça ne marchera jamais », disait hier soir le PDG de la Compagnie de Phalsbourg lors de l’inauguration officielle. L’Atoll est ouvert et plutôt bien, mais quant à dire si ça marchera, c’est une autre histoire.

Un invité confiait : « certaines enseignes que je connais ont investi très gros pour venir ici. J’espère pour eux que ça marchera, même si le promoteur a vu les choses en grand, il a peut-être oublié que nous étions à Angers ».

Mais Philippe JOURNO, qui n’en est pas à son premier coup d’essai a de la suite dans les idées, puisque contre vents et marées il a réussi à mener son projet à terme, s’entourant notamment d’une équipe d’architectes, paysagistes, éclairagistes qui ont déjà fait de ce nouveau site, une référence tant en matière d’espace commercial que d’architecture. On n’a pas fini d'en entendre parler dans les médias spécialisés.

« En pleine crise économique il fallait tout de même le faire », se félicitait le PDG, lequel a quand même réussi à convaincre plusieurs banques de lui prêter 128 millions d’Euros. « On a l’habitude de taper sur les banquiers, ils ont cru dans notre projet, au plus fort de la crise ».

Le centre l’Atoll qui a reçu hier soir le label « Valorpark », lequel atteste la conformité de la réalisation d’un parc d’activités commerciales à des critères d’aménagement de qualité a également séduit les élus locaux et notamment le Maire de Beaucouzé qui est heureux d’avoir pu caser un espace de 22 hectares et d’une manière générale, les élus de l’agglomération d’Angers.

Un risque politique et financier pour les élus et le promoteur

Philippe JOURNO, le PDG de la compagnie de Phalsbourg en compagnie des élus de la ville, de l'agglo et du Département
Philippe JOURNO, le PDG de la compagnie de Phalsbourg en compagnie des élus de la ville, de l'agglo et du Département
« C’est une très belle opération sur notre commune », déclarait Didier ROISNÉ, le maire de Beaucouzé. « Mon choix a été rapide d’autant que pour une fois les voisins n’auront pas une vue sur des parkings ou des espaces de livraison, mais sur un ensemble architectural du plus bel effet. Philippe Journo, dans lequel j’avais confiance, a su s’entourer des meilleurs architectes ». Et d’ajouter « Beaucouzé devient le premier pôle commercial de la ville et du département ».

Jean Claude ANTONINI, le président d’Angers Loire Métropole a avoué hier soir qu’il avait pris « un risque politique et financier », notamment pour le terrain. « Je suis heureux d’avoir un centre commercial de cette qualité à Angers, lequel a généré 400 emplois. Nous n’avions pas connu cela à Angers depuis Scania. Ce n’est pas seulement un rêve, c’est une réalité, pour une ville qui le méritait ».

Les discours à peine terminés, les buffets ont été littéralement pris d’assaut, pendant que d’autres profitaient de l’occasion pour faire leurs premières emplettes au son de plusieurs orchestres et animations installés aux abords des jardins.

La soirée s’est terminée aux alentours de 21h30 par un superbe spectacle pyrotechnique digne des plus grands événements français et internationaux, tiré au-dessus du centre commercial. « C’est dix fois mieux que celui du 14 juillet sur les bords de Maine », déclarait un invité. « C’est au moins trois mois de chiffre d’affaires », lui répondait un commerçant un peu pessimiste. Ce spectacle a été mis en œuvre par la Société Groupe F a qui l'on doit le feu d'artifice des 120 ans de la Tour Eiffel en 2009 et de nombreux spectacles pyrotechniques internationaux, notamment dans les émirats arabes.

Fonctionnera, ne fonctionnera pas, l’espace commercial l’Atoll est bel et bien ouvert et l’avenir dira si Philippe JOURNO est bien le visionnaire que l'on veut nous faire croire. Car en pleine crise économique, à l’heure où le pouvoir d’achat des français est en berne, ouvrir un temple de la consommation comme celui-ci peut paraître osé, voire inconscient. Mais avancer, comme disait il n'y a pas si longtemps un élu angevin, c'est peut-être aussi cela.





Yannick Sourisseau
Directeur publication Angers Mag et Angers Mag Info Journaliste web suivant plus particulièrement... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Nicolas LIGNIE le 05/04/2012 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que ce projet nous soit vendu comme un ECO-parc commercial est une totale escroquerie intellectuelle ! Le développement durable a bon dos. Le développement durable consisterait plutôt à penser l'aménagement des territoires en terme de complémentarité et non de compétition entre ces territoires. Mais là, ce à quoi on assiste, c'est juste une course indécente à celui qui aura la plus grosse... zone commerciale. Et si ce parc commercial était vraiment ECO, alors il ne serait pas illuminé la nuit...

2.Posté par Thom le 16/04/2012 00:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je trouve que ton commentaire est en tout point stupide ! et prendre exemple sur un éclairage de nuit qui est d'une part un éclairage à très faible consommation même s'il est pour une surface immense, et surtout obligatoire pendant l'inauguration car sinon comment les personnes auraient elles fait pour s'y déplacer. tu arrive avec un jugement trop naïf et déjà très orienté.

ps rien a f****e que tu y aille ou pas il est en partie fait pour compenser l'exode commercial d'Angers.

3.Posté par visiteur le 19/04/2012 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo Nicolas, très juste !

4.Posté par Wagg le 30/04/2012 01:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Thom...

Je ne suis pas sûr que Nicolas soit le naïf dans l'histoire. Car l'inauguration aurait pu être réalisée de jour... (et plus besoin de lumière, même à basse consommation, merci soleil gratuit) Et même si cette compagnie de Phalsbourg semble partir de bonnes intentions, un feu d'artifice me paraît too much, un peu d'humilité ne fait pas de mal et de nouveau on économise (des sommes ridicules p-e, mais c'est une question de principe, il faut savoir mettre son égaux de coté parfois, s...

5.Posté par bourd le 08/05/2012 20:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bravo pour l'atoll site formidablement bien pensé pourqoi n'etes vous pas venu a laval?

Vie économique | Commerce - artisanat | PME - PMI | Divers | Vins - Viniculture | Expos - Salons






Document sans nom


















Instagram