L’ensemble Saint Jean à Angers comme vous ne l’avez jamais vu


Rédigé par - Angers, le 16/07/2012 - 10:55 / modifié le 16/07/2012 - 11:02


C’est certainement l’un des lieux touristiques à la fois le plus connu et sous certains aspects, méconnu des angevins et des touristes de passage à Angers. L’ensemble médiéval Saint Jean, des greniers au cloître, ouvrira ses portes en juillet et août pour une mise en valeur nocturne, dans le cadre d’une animation particulière avec musiciens, acrobates, magiciens, comme au Moyen Age, dans le cadre des « Nuits Magiques ».



Angers, ancien hôpital Saint-Jean, vue du cloître (Photo Patrick89)
Angers, ancien hôpital Saint-Jean, vue du cloître (Photo Patrick89)
la rédaction vous conseille
L’ensemble Saint Jean est l’un des plus anciens témoins de l’architecture hospitalière de France. Situé dans la Doutre, dans la partie basse d’Angers, de l’autre coté de la Maine par rapport au château du Roi René, « la salle des malades, édifice majeur de l'art gothique de l'Ouest de la France, forme avec la chapelle, le cloître et les greniers un remarquable ensemble médiéval civil ».

L’édifice qui abrite désormais une collection exceptionnelle d’art textile dont le célèbre Chant du Monde de Jean Lurçat, fut construit vers 1180. C’est sous l’instigation d’Henri II Plantagenêt qui créa des établissements similaires au Mans et dans plusieurs villes de Normandie, que le sénéchal d’Anjou Étienne de Marçay fonda un grand hôpital dédié à saint Jean l’Évangéliste, dans le quartier en pleine expansion de la Doutre à Angers. Un bras de la Maine coulait à proximité, ce qui facilita le fonctionnement et l’expansion de cet hôpital.

L’hôpital Saint Jean qui fut pendant longtemps l’unique hôpital civil de la ville, abritant malades et institution religieuse, comptera une apothicairerie (pharmacie) et même une maternité. Il fonctionnera jusqu’en 1865, année au cours de laquelle on transfèrera tous les malades dans un nouvel hôpital, devenu l’actuel Centre hospitalier Universitaire (CHU) d’Angers.

Le grenier à grains, situé dans la partie haute et qui sert désormais de salle pour l’organisation d’événements et rassemblement de toutes sortes, date de 1188.

C’est l’ensemble de ces bâtiments, du cloitre, au couvent, en passant par la salle des malades et les greniers, qu’Angers Loire Tourisme, à l’initiative de ces nuits magiques proposera au public pour un parcours d’arts et de Lumière qui, n’en doutons pas, devrait métamorphoser le site.

Les visiteurs seront accompagnés par les artistes de la compagnie « Champ des Toiles », lesquels vont se charger des scènographies, mais aussi de la musique et des spectacles qui ponctueront cette visite entre poésie et équilibre. Ils seront également encadres par les guides conférenciers d’Angers Loire Tourisme, lesquels détailleront l’histoire de cet ensemble patrimonial.

Magicien dans le cloître de l'hôpital, musique dans le grenier Saint-Jean, acrobaties dans la nef de l'hôpital, mise en scène dans la cave du grenier…, voici ce qui attend les visiteurs qui pourront plonger dans plusieurs siècles d’histoire d’Angers et de France.

Les nuits magiques de l’ensemble médiéval Saint Jean auront lieu les vendredi 20 et 27 juillet, les 3, 10 et 24 août, ainsi que le samedi 25 août.

Départs de visite à 21h30 et 22h30. Durée de la visite 1h30.

Attention, le nombre de places est limité ce qui oblige à la réservation obligatoire auprès d'Angers Loire Tourisme: 02 41 23 50 00, ou au 7, place Kennedy à Angers (à coté du château).




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par barreau le 16/07/2012 22:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Malheureusement trop peu de touristes "descendent" du secteur Château/cathédrale pour aller voir ce magnifique ensemble (tapisserie, bâtiments et jardin) bien que certains aient parcouru la Doutre en petit train et soient passés devant.
D'ailleurs, on peut étendre cette remarque à l'ensemble de la Doutre car, part exemple, l'hôtel des pénitentes n'est guère plus fréquenté et que dire de la place de la Laiterie ou la place de la Paix avec ses très belles demeures autour.
On ne peut donc que se r...















Angers Mag











Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30



cookieassistant.com