L’impalpable Vortex du Quai


Rédigé par Christopher Lemeunier - Angers, le 10/12/2011 - 09:42 / modifié le 15/12/2011 - 08:21


Un vortex désigne un mouvement tourbillonnaire de fluide ou de particules, tel l'air cette matière présente à chaque instant dans notre vie qui s'immisce au plus profond des corps, transportant l'oxygène vital jusqu'à nos cellules. Jeudi soir, au théâtre le Quai, à Angers, dans le cadre du réseau européen « Imagine 2020 – Art et Changement climatique », Phia Ménard et la Cie NON NOVA ont propulsé, l’espace d’une soirée, le spectateur dans le mouvement impalpable et tourbillonnant du vent.



Que fait-on de toutes ces matières qui nous entourent, nous enserrent, nous polluent ? Vortex de la Cie NON NOVA - Photo Jean Luc Beaujault
Que fait-on de toutes ces matières qui nous entourent, nous enserrent, nous polluent ? Vortex de la Cie NON NOVA - Photo Jean Luc Beaujault
la rédaction vous conseille
Jeudi soir, dans le théâtre 400 du Quai à Angers, les spectateurs s’installent autour d’une scène ronde, dans laquelle on peut y voir une arène, un ring, une piste. C’est le vortex, tourbillon délimité par des ventilateurs postés tout autour telle une cage ou au milieu se trouve un personnage, visage caché d’un masque blanc dans un costard-cravate large. A genou ciseaux à la main, découpant un sac plastique rose. Le silence règne et l’obscurité tombe, le spectacle peut commencer.

Il faut savoir qu’après avoir travaillé avec la glace, la compagnie Non Nova s’attaque aujourd’hui à l’élément du vent. Cette matière instable, impalpable, changeante et invisible qui sème le trouble. Vortex est la suite de L’après-midi d’un Foehn qui, nous plongeant dans un ballet féerique de sacs plastiques aux allures de petits bonshommes poussés par le vent, nous dévoile une grâce et une simplicité.

Vortex nous plonge dans un domaine fantastique où le personnage principal se débarrasse des différentes couches de plastique qui le recouvre.

« Vivre n’est pas lutter ? Chaque combat n’est-il pas une tentative de renaître ou espérer renaître? Et si tous ces combats sont vains, ils traduisent une utopie, celle de croire qu’on va dompter le vent… Mais il n’y a rien d’héroïque à tenter de se défaire sans cesse. La transformation impose de passer par une série d’états qui vont du courage à la lâcheté, de la guerre à l’abandon, de l’acceptation au rejet. L’essentiel est : qu’en reste-t-il ? Que fait-on de toutes ces matières qui nous entourent, nous enserrent, nous polluent ? Tout est matière dans Vortex, à l’exception du personnage. Pour tenter d’exister, l’être devra se défaire et se défaire encore, accepter de devenir larvaire, de se vider pour muer. C’est une quête sans fin, mais j’en sors vivante ! » Phia Ménard, directrice artistique.

Le personnage vit, en luttant contre cette agressivité qui vient d’elle-même. Chaque couche enlevée est une renaissance, on peut y voir la violence, le désir ou encore la beauté, avec le vent comme matière oscillante comme élément déclencheur. Le plastique reflétant notre quotidien, un semblant d’être étouffé par la pollution qu’il représente.

Une prestation surprenante, qui fait réfléchir sur notre quotidien, le message est bien passé et le public a aimé. Encore une réussite pour la compagnie Non Nova qui nous laisse sans voix.





















Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03