L'oeil de Fañch Juteau

Dessins de presse et caricatures... Voilà ce que le mensuel Angers Mag est venu chercher dans le talent de Fañch Juteau, dès son lancement en octobre 2012. Depuis, pas un numéro sans que son "Œil" habille avec humour et pertinence la page 6 de notre magazine. Une production artistique tant sur la forme que sur le fond qui vient, la plupart du temps, faire écho à une actualité locale et (ou) nationale. Sans concession. Un terrain de jeu dont vous retrouverez ici les différentes séquences, replacées dans leur contexte.




 

Mars 2017 - Mauvais genre

Le conservatisme se cache parfois là où on ne l'attend plus. Vantés pour leur dynamisme en terme de regroupements communaux et intercommunaux, le Maine-et-Loire et ses élus n'ont pas tardé à prendre un plomb dans l'aile, adressé par la sénatrice EELV, Corinne Bouchoux. Sur un constat simple : il y a depuis le 1er janvier 2017 9 grosses intercommunalités dans le département. Les 9 sont présidés par des hommes. Mauvais genre, à l'heure où le Haut conseil à l'égalité entre les hommes et les femmes publie un rapport dénonçant le partage très inégalitaire du pouvoir local.

Lire aussi "Le Maine-et-Loire, terre de conservatisme ?" (20/02/2017)
 

Connected Rillauds - Février 2017

Ils ont fait des pieds et des mains pour l'avoir, et ils y sont parvenus : alors que le Consumer electronic show (CES), le plus grand salon du monde dédié au numérique et à la technologie, battait son plein à Las Vegas, le maire d'Angers, Christophe Béchu, a annoncé que la ville accueillerait, du 25 au 27 octobre 2017, le World Electronic Forum (WEF). Kesako ? Une sorte de Davos de l'électronique, nous dit-on, qui réunit quelques-unes des personnalités les plus influentes du monde en la matière. Un joli coup, certes, qui s'inscrit dans "une stratégie de long terme qui commence à porter ses fruits. L’objectif, c’est d’attirer des entreprises et des emplois sur nos territoires", insiste Christophe Béchu. Et c'est en partie grâce aux atouts du territoire -vins, gastronomie, paysages- qu'Angers a enlevé le morceau. Reste à convaincre tous ces férus internationaux d'hi-tech dernier cri qu'il n'y a aussi que du bon dans le cochon.
 

Tête d'affiche - Décembre 2016

Voilà un dossier dont Christophe Béchu se serait bien passé, à quelques jours d'inaugurer les lumières de Soleils d'hiver et d'un "Noël féérique" à Angers. Seulement voilà, la lettre signée de sa main à l'annonceur JC Decaux -et validée par l'ensemble de ses adjoints- pour qu'il supprime les affiches de la campagne anti-VIH représentant des couples homosexuels a mis le maire d'Angers dans une posture bien délicate, à l'échelle locale et nationale. Pas de quoi, pourtant, gâcher son plaisir, lorsque le Père Noël a débarqué sur Angers. "Vous avez été bien sages les enfants ?" a interrogé l'élu angevin. Cette décision l'était-elle ?

Train de sénateur - Novembre 2016

On se focalise tellement sur l’élection présidentielle à venir, au printemps 2017, qu’on en oublie parfois les échéances qui suivent : les élections législatives, au mois de juin, puis les sénatoriales, en septembre. Cette dernière élection n’a pourtant pas échappé à tout le monde. Au parti socialiste, c’est même l’embouteillage pour savoir qui tentera de succéder au sénateur PS sortant, Daniel Raoul. La candidature à la candidature du premier secrétaire fédéral du parti, Grégory Blanc, a même pris tout le monde de court, y compris son (ancien) mentor, le député-maire de Trélazé, Marc Goua. Et c’est un ancien premier fédéral du PS qu’il devrait retrouver sur sa route, en la personne de Jean-Noël Gaultier, le maire de Noyant-la-Gravoyère. Bref, la guerre de succession a commencé.

Happening - Octobre 2016

Le dimanche 4 septembre dernier, une soixantaine de détenus de la maison d'arrêt d'Angers ont refusé de regagner leur cellule, pour protester contre leurs conditions de détention et la vétusté d'un établissement vieux de 160 ans. Un nouveau bâtiment pénitentiaire devrait ouvrir ses portes à Trélazé, à l'horizon 2023. Histoire de redonner un peu de dignité au quotidien des détenus... et servir les desseins de la majorité municipale angevine, et de l'adjoint à la culture, Alain Fouquet, qui entendent installer dans la future ex-prison un centre d'art contemporain.

Happy collapse - Septembre 2016

L'oeil de Fañch Juteau
L'Apocalypse est le thème retenu pour le festival des Accroche-Coeurs, nouvelle mouture.

Embarquement - Juillet et Août 2016

L'oeil de Fañch Juteau
Embarquement ! Ça va se bousculer, cet été, sur les tarmacs des aéroports du grand Ouest. Et ce, même si Notre-Dame-des-Landes n’est encore qu’une douce projection dans l’esprit du président de la Région, Bruno Retailleau. Les sportifs angevins -et leur monture, pour certains- en route pour les Jeux Olympiques de Rio croiseront quelques grands noms de la chanson –Selah Sue, La Maison Tellier ou Louise Attaque, venus mettre le feu aux excellentes scènes rurales. Sur le départ, aussi, le co-directeur du Chabada, François Delaunay, qui laisse le témoin à Davy Demaline. Bref, un chassé-croisé estival traditionnel, mais qui promet de beaux moments sportifs et artistiques.

Vert de rage - Juin 2016

L'oeil de Fañch Juteau
Vert de rage. Il voulait qu'on parle du végétal, c'est réussi ! Depuis la dernière campagne municipale angevine, le maire d'Angers et président de l'agglo, Christophe Béchu, s'est fait le chantre du vert en ville. Une orientation qui a pris un sérieux coup dans l'aile courant mai, avec l'annonce, par le Bureau horticole régional, du transfert du Salon du Végétal d'Angers à Nantes ; une décision unilatérale qui a fâché tout rouge les politiques et les professionnels du végétal. La montée de sève s'est soldée par un choix radical : organiser un nouvel événement lié au végétal sur Angers. Trop petit, le parc expo ? Qu'à cela ne tienne ! Pourquoi ne pas investir le stade Jean-Bouin, et sa pelouse toute neuve ?

Marre du passif - Mai 2016

Un passif comme antienne. C'est un rêve, un fol espoir qui renaît avant chaque session politique, dans les enceintes de la ville d'Angers, de la communauté urbaine ou du Conseil départemental : on y voit un élu -de droite ou de gauche, quelle importance ?- prendre la parole et s'exprimer comme dans la vraie vie : "Bon, les gars, sur ce dossier-là, on a fait une connerie, j'en prends ma part de responsabilité, on répare au mieux et on avance ?" Trop simple... et surtout pas assez vendeur dans la perspective déjà bien présente des prochaines échéances locales. Du coup, le ping-pong des passifs se poursuit : un coup Terra Botanica, un coup Biopole, et ainsi de suite. Allez, sans rêve, autant passer la nuit debout.

Le code de la route du travail - Avril 2016

L'oeil de Fañch Juteau
« Le mois sera émaillé d’une fronde sociale d’ampleur ». Les six organisations à l’initiative du premier rassemblement contre le projet de loi Travail – l’UNL, l’Unef, CGT, FO, Solidaires 49 et FSU – avaient prévenu. Dès le 9 mars, ils étaient entre 4 500 et 5000 à descendre dans la rue. Puis les 17, 24 et 31 mars…malgré les modifications apportées au texte de Myriam El Khomri, qui n’ont pas non plus convaincu Pierre Gattaz, pourtant initialement séduit.
 

Le Verdun Agricole – Mars 2016

L'oeil de Fañch Juteau
Désorientés entre la libéralisation des filières économiques dont ils dépendent et la nécessaire révolution écologique qui s’impose à eux, bousculés dans leurs systèmes de productions et leurs certitudes, les paysans se cherchent un avenir, en Anjou comme ailleurs. Et le font savoir en ce début d’année. Au risque de brûler leur image dans des actions mal maitrisées. Le 27 janvier, trois d’entre eux sont interpellés manu-militari boulevard du Roi René à Angers, pour avoir trop joué avec le feu devant les jardins du Département. L’un des trois sera jugé et condamné pour dégradations à 3000€ d’amende avec sursis.
 

Welcome to Angers - Février 2016

L'oeil de Fañch Juteau
La France, terre d'accueil millénaire... Mais ça, c'était avant : alors que le contexte géopolitique du Moyen-Orient jette des millions de réfugiés sur les routes, l'Europe et la France tentent de s'organiser pour accueillir ce flux migratoire. Dans l'Hexagone, malgré une réelle crispation -voire un débat nauséabond- autour de la question migratoire, les initiatives locales ou collectives se font jour. Seulement voilà : refroidis par l'accueil pour le moins frileux que leur promet le pays, les réfugiés ne viennent pas en France, ou peu, lui préférant l'Angleterre ou l'Allemagne...
 

Syrien effet - Janvier 2016

L'oeil de Fañch Juteau
Le 13 novembre 2015, alors que l'équipe de France de football rencontre l'Allemagne au Stade de France, un attentat revendiqué par l'organisation terroriste Etat islamique frappe la capitale parisienne en plein cœur : des fusillades et attaques suicides ont lieu aux abords de l'enceinte dionysienne, dans les très fréquentés X et XIe arrondissements de Paris, et au Bataclan, où se produit le groupe US Eagles of Death Metal. 130 morts, plus de 400 blessés : dix mois après l'attaque de Charlie Hebdo, la France et le monde sont sous le choc. Quelques jours plus tard, la rédaction d'Angers Mag boucle son numéro de décembre-janvier, traditionnellement consacré aux fêtes. La vie doit reprendre, oui, mais impossible de ne pas revenir sur les événements tragiques de la mi-novembre : un dilemme idéalement retranscrit par le crobard du mois...