La Valise d’été des libraires angevins


Rédigé par - Angers, le Samedi 18 Juillet 2015 à 06:30


L'été venu, il est grand temps de prendre... son temps. Et quoi de mieux qu'un bon livre pour bronzer, buller, lézarder au soleil, à Angers ou ailleurs. Angers Mag est allé voir pour vous six libraires du centre-ville qui vous livrent leur coup de cœur du moment. Ou plus exactement, le livre qu'ils n'oublieraient pas de glisser dans leur valise...



La Valise d’été des libraires angevins
la rédaction vous conseille
« Le Bourreau de Gaudi »
Aro Sainz de la Maza
 
Martine (librairie Contact) : « Bon, c’est 650 pages, mais il ne faut pas être effrayé par l’épaisseur ! C’est un livre qui plaira autant aux amateurs de polar qu’aux autres. Au fond, le personnage principal de cet ouvrage très visuel, c’est Barcelone, son histoire sociale, la trace de Gaudi dans la ville. La trame, c’est celle d’un flic viré par mesure disciplinaire, Milo Malart, puis réintégré pour travailler, en binôme avec une jeune inspectrice, sur une série de meurtres ultra violents commis sur des notables de la ville et dans des endroits emblématiques. Tout ça se double d’une enquête personnelle sur le suicide de son neveu, à l’adolescence : les réponses qu’il va trouver vont faire écho aux crimes qui terrorisent la ville. »
 
Ed. Actes sud, 23,80 €

La Valise d’été des libraires angevins
« Le Grand méchant renard »
Benjamin Renner

 
Gildo (Au Repaire des Héros) : « C’est l’histoire d’un renard tellement incapable de chasser que mêmes les poules se moquent de lui. Il décide d’aller chercher conseil auprès du Grand méchant Loup qui lui délivre sa combine ultime pour réussir à manger autre chose que du navet : ramasser les œufs des qu’ils sont pondus et mangers les poussins qui en sortent… Le problème, c’est que ces poussins en sortant de leur coquille vont l’appeler maman, se prendre pour des renards, et qu’il va se retrouver bien incapable de les manger. Le dessin est très dynamique, linéaire, sans case. C’est drôle, fin, tendre, et beaucoup plus profond qu’il n’y paraît, avec un vrai discours sur l’acceptation des autres. »
 
Ed. Delcourt, 16,95 €

La Valise d’été des libraires angevins
« Et je danse, aussi »
Anne-Laure Bondoux, Jean-Claude Mourlevat

 
Marie (librairie Lhériau) : « Quelque chose de léger et de frais sorti au printemps ! Ce sont deux personnes qui ne se connaissent pas : Pierre-Marie, romancier à succès en panne d’écriture et Adeline, jeune femme qui lui envoie un mystérieux colis qu’il décide de ne pas ouvrir. Tout se passe lors du premier échange par mail entre eux, échange qui va se poursuivre sous cette forme et nouer une relation très forte. On rentre très facilement dans ce livre avec plein de petites touches d’humour. Le style « mail » peut surprendre mais on s’y fait sans souci. Idéal pour l’été… »
 
Ed. Fleuve, 18,90 €

La Valise d’été des libraires angevins
« Le Sculpteur »
Scott McCloud

 
Solène (librairie Kroki) : « David Smith est un sculpteur talentueux, mais qui n’arrive pas à s’imposer dans ce milieu-là. Un jour, il livre ses états d’âme et converse un long moment, assis autour d’un café, avec son oncle… mort. Ce dernier lui propose une sorte de pacte avec le diable : le don de sculpter ce qu’il veut, en échange de quoi David mourra dans 200 jours. Il accepte, alors que dans le même temps, il tombe amoureux. Cet album ado/adultes fantastique m’a été conseillé… par un client ! On est très loin de la BD classique, avec une monochromie qui colle parfaitement au récit. C’est très beau et très triste à la fois, avec une réflexion sur l’art et ce qu’on lui concède. »
 
Ed. Rue de Sèvres, 25 €

La Valise d’été des libraires angevins
« Americanah »
Chimamanda Ngozi Adichie

 
Jackie (librairie Richer) : « Un très beau livre qui retrace le parcours d’un couple de jeunes Nigérians, dont les parcours vont se séparer. La jeune femme, Ifemelu, rejoint les Etats-Unis pour faire ses études. A partir du moment où elle pose le pied sur le sol US, elle va vivre une expérience stupéfiante : elle va déjà se rendre compte pour la première fois… qu’elle est noire ! Ca parle de racisme, d’immigration, mais c’est fait intelligemment, avec beaucoup d’humour. On y croise tous les points de vue possible, notamment à travers le blog qu’ouvre Ifemelu, et où elle relaie les situations abracadabrantesques qu’elle vit. Et en plus, il y a une magnifique histoire d’amour. »
 
Ed. Gallimard, 24,50 €

La Valise d’été des libraires angevins
« Avril enchanté »
Elizabeth Van Arnim

 
Arnaud (Fnac) : « C’est écrit et ça se passe dans les années 20. C’est l’histoire d’une jeune femme d’à peine 30 ans, de la bonne bourgeoisie londonienne… et qui s’emmerde de toutes ces mondanités. Elle remarque un jour une petite annonce dans le Times qui propose à la location un petit château médiéval au bord de la Méditérranée. Elle n’a pas les moyens d’y aller seul, alors elle embarque dans l’aventure trois autres femmes pour réunir le pécule nécessaire. On va les suivre pendant un mois  dans cette parenthèse où elles discutent, profitent des charmes du jardin… C’est élégant, cynique, intemporel, moins léger qu’il n’y paraît, avec une critique de la société bien pensante, de la bourgeoisie, du couple. Un livre qui donne le sourire.
 
Ed. 10/18, 8,10 €



Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51







cookieassistant.com