La Ville d’Angers solidaire de Sendai


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 29/03/2011 - 08:23 / modifié le 29/03/2011 - 15:43


Après avoir observé une minute de silence lors du Conseil Municipal de ce lundi, les élus angevins ont approuvé à l’unanimité une aide exceptionnelle de 30 000 € en soutien à la population de Sendai (Japon), laquelle a été gravement touchée par un tremblement de terre et un raz de marée, le 11 Mars dernier.



La ville de Sendai est l'une des villes les plus endommagées par la catastrophe (© Photos : totallycoolpix.com)
La ville de Sendai est l'une des villes les plus endommagées par la catastrophe (© Photos : totallycoolpix.com)
la rédaction vous conseille
Le 11 Mars 2011 le Japon était frappé par un tremblement de terre et d’un raz marée, d’une ampleur jamais enregistrée à ce jour, 8.9 sur l’échelle de Richter, auxquels s’ajoute un accident sur une centrale nucléaire d’une extrême gravité.

Située à 300 Km de Tokyo, au nord de l’archipel nippon, la ville de Sendai, bordée de montagne à l’Ouest et par l’océan Pacifique à l’Est, est l’une des 11 villes les plus importantes du Japon. Touchée de plein fouet par la catastrophe du 11 Mars, cette cité industrielle et artisanale qui employait 500 000 personnes et qui abritait une importante technopole de recherche, une quinzaine d’universités et un orchestre philharmonique est aujourd’hui réduite à l’état de ruine.

Plus près de nous, la ville de Rennes, est jumelée depuis 1967 avec la ville de Sendai. La cité bretonne qui entretient avec celle-ci des échanges culturels, sportifs, économiques et universitaires est particulièrement affectée par cette catastrophe.

La Ville d’Angers entend manifester sa solidarité au peuple nippon et en particulier à cette ville, en proposant une aide de 30 000 €, laquelle permettra d’abonder le compte ouvert par la ville de Rennes. Ce compte soutiendra la reconstruction de la ville par le biais des associations rennaises qui, au-delà de l’émotion partagée, vont accompagner les actions de soutien dans la durée.

Soulignant la dignité avec laquelle le peuple japonais traverse cette épreuve, les élus d’Angers ont observé une minute de silence en début de séance.




Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : #cinéma "On l'appelle Jeeg Robot" Violent et débridé @PremiersPlans... https://t.co/fn00BgNGaQ https://t.co/YuUDu1JaAn
Dimanche 22 Janvier - 20:04
Angers Mag : Migrations : une histoire sur pellicules: En choisissant d’ouvrir grandes ses portes aux... https://t.co/FhV3Je26DW https://t.co/k6Do4IHBuc
Dimanche 22 Janvier - 08:48
Angers Mag : #cinema 13' pour suivre chaque jour @PremiersPlans : c'est Focus, le mag des Licence 3 com de l'@UnivCathoOuest #1 : https://t.co/vS6whmvQO7
Samedi 21 Janvier - 23:23
Angers Mag : Des films à hauteur d’enfant: En choisissant d’ouvrir grandes ses portes aux premières... https://t.co/WD9nqZLCju https://t.co/Xzko8bdRQG
Samedi 21 Janvier - 12:03


cookieassistant.com