Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom

Vendredi 22 Août 2014







La rose des sables est de retour


Rédigé par Yannick Sourisseau - Le 30/03/2010 - 13:36 / modifié le 01/04/2010 - 07:48


Enlevée pour laisser le passage aux rails du tramway, la rose des sables du quartier Saint Serge, à Angers, a retrouvé un emplacement à quelques mètres du précédent. Après la place du Ralliement où elle fut installée initialement, c’est la troisième fois que la rose est remise sur son socle.



La rose-fontaine guidée par Bernadette Caillard-Humeau, adjointe au Maire d'Angers
La rose-fontaine guidée par Bernadette Caillard-Humeau, adjointe au Maire d'Angers
On avait presque fini par l’oublier cette fameuse rose des sables, au point que l’on se demandait si elle n’avait pas pris la poudre d’escampette pour devenir rose des vents. Après avoir été démontée de son dernier emplacement, place François Mitterrand, dans le quartier Saint Serge, pour laisser passer les rails du futur tramway, elle attendait sagement dans les ateliers de la voirie de la ville d’Angers.

Les rails étant mis en place et la fontaine reconstruite, c’est ce matin, 30 mars que la fameuse rose a retrouvé son socle d’ardoise, à quelques mètres seulement de son emplacement précédent. Située en bordure des voies, elle pourra désormais veiller sur les rames qui passeront à ses pieds.

Levée par un engin de la société Landreau et raccordée au réseau d’eau par l’entreprise d’arrosage Sirev, la rose sur laquelle coulera l’eau de la fontaine, pourra fonctionner pour l’été prochain, donnant un peu de fraicheur à ce quartier d’Angers fortement minéralisé.

La rose des sables, statue emblématique de la ville d’Angers, avait été installée pour la première fois, au cœur d’Angers, place du Ralliement, en décembre 1974. Œuvre des sculpteurs Bernard Perrin et André Hogommat, cette monumentale fontaine-rose en feuilles de cuivre, de 6,5m de haut et d’un poids de 3,5 tonnes, complétait la décoration de la place après la construction d’un parking souterrain.

Cette sculpture qui fit couler beaucoup d’encre à ses débuts, surtout pour son prix, déconcerta bon nombre d’angevins. Elle fut démontée en janvier 1995 pour rejoindre le quartier Saint Serge, nouvellement reconstruit.

Selon Jacques Landreau, responsable de la mission tramway à Angers, « le retour de la rose des sables, marque l’arrivée du printemps et la dernière ligne droite des travaux du tramway ». Ces derniers devraient être achevés pour la fin de l’année.

Ce matin, en présence de l’un de ses créateurs, le sculpteur André Hogommat , c’est Bernadette Caillard-Humeau, l’adjointe déléguée à la mobilité, à la voirie et aux déplacements, qui a piloté la mise en place de la rose, sur son socle d’ardoise.



LES TAGS : angers, fontaine, tramway, ville


Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Directeur publication Angers Mag et Angers Mag Info Journaliste web suivant plus particulièrement... En savoir plus sur cet auteur
























Instagram