Le chômage courbe l'échine...


Rédigé par - Angers, le 02/09/2016 - 11:00 / modifié le 02/09/2016 - 12:53


Une baisse tendancielle du chômage ? C'est le message qu'a voulu faire passer le Président de la République, François Hollande, lors de sa visite dans une entreprise de Trélazé, il y a 10 jours. Qu'en est-il réellement à l'échelle du Département ? Le directeur territorial de Pôle emploi nous livre quelques éléments de réflexion.



François Hollande, lors de sa visite de l'entreprise APMA, le 24 août dernier à Trélazé.
François Hollande, lors de sa visite de l'entreprise APMA, le 24 août dernier à Trélazé.
la rédaction vous conseille
C'est le Président de la République qui le dit, et pas seulement parce qu'il a juré ne se représenter à la plus haute fonction nationale que si la courbe du nombre de demandeurs d'emplois s'inversait : « La tendance c’est la baisse du chômage. Elle s’est même amplifiée depuis le début de l’année », a lancé François Hollande le 24 août dernier, lors de sa visite à l'Atelier de précision mécanique angevine de Trélazé.
 
Coup de comm', autopersuasion ou sincère réalité des chiffres ? Les trois à la fois, sans doute. Toujours est-il que sur le département du Maine-et-Loire notamment, les statistiques plaident en sa faveur. -0,9 % de demandeurs d'emplois sur les trois derniers mois ; -1,4 % de juillet 2015 à juillet 2016... Ça n'est pas le plein emploi, mais ça commence à ressembler sérieusement à une bonne nouvelle. "Elle est faible, elle reste fragile, mais on sent quand même une reprise", avance le directeur territorial de Pôle Emploi, Guy Letertre. "L'intérim est toujours à l'avant garde de la reprise, surtout dans notre région qui reste très industrielle." Cela profite aux plus jeunes travailleurs, dont le taux de chômage a reculé de plus de 10 % en un an.
"Avec une augmentation du nombre d'entrées de 19,7 % par rapport à juillet 2015, mais une augmentation du nombre de sorties de 30,2 %, le solde est positif. Ça, c'est très intéressant"


Pas question pour autant de crier victoire. "Il faut attendre de voir si la tendance se confirme", modère Guy Letertre, avant de rallumer la flamme : "Ce que l'on constate depuis un an, nous ne l'avions pas vu depuis la mi-2008 et le début de la crise". Pendant très longtemps, les chiffres de l'emploi recensaient beaucoup d'entrées et peu de sorties. Les derniers chiffres disent le contraire : "avec une augmentation du nombre d'entrées de 19,7 % par rapport à juillet 2015, mais une augmentation du nombre de sorties de 30,2 %, le solde est positif. Ça, c'est très intéressant", soutient Guy Letertre, qui cite aussi, "dans les contacts que nous avons avec les entreprises, des marchés qui s'ouvrent à nouveau."

Un constat fondamental pour inverser la courbe du chômage, bien plus encore que les mesures prises par le gouvernement pour favoriser la reprise. "Il y a un effet d'aubaine : les aides de l'Etat permettent de consolider un emploi, d'accompagner une reprise... mais les entreprises embauchent d'abord parce qu'il y a un marché", assure le directeur territorial. S'il est une mesure qui produit objectivement des effets, c'est le plan de 500 000 formations annoncé début janvier par François Hollande. "4 600 personnes sont entrées en formation depuis cette date, dans le Maine-et-Loire, ce qui constitue un bon de 80 % par rapport à l'année précédente", détaille Guy Letertre.

Voilà pour les bonnes nouvelles, qui demandent tout de même confirmation par les prochains indicateurs. Reste un "hic" : le bassin d'emplois d'Angers : "C'est plus compliqué. Le taux de chômage y est de 10,3 %, il a quasiment rejoint celui de Saumur (10,6 %), considéré comme le plus sinistré du département. C'est un mauvais signe", concède le responsable de Pôle emploi. Une tendance qui s'explique par les graves difficultés rencontrées par le secteur de la construction et du bâtiment, ces derniers temps. En plus, "depuis pas mal d'années, l'économie angevine se cherche un second souffle", conclut Guy Letertre.

Comme un certain Président de la République, qui devrait s'appuyer sur les bons chiffres globaux de l'emploi pour se représenter : c'est le scoop du mois...




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur




Nouveau commentaire :

Vous pouvez réagir et commenter cet article. Toutefois, si l’éditeur vous donne la possibilité de faire part de votre opinion, votre commentaire ne doit pas contenir des propos haineux, diffamatoires ou des injures caractérisées, inciter aux crimes et aux délits punis par la législation française, contester les crimes contre l’humanité, être offensant envers les chefs d’État, de gouvernement et diplomates étrangers , faire état de fausses nouvelles ou faire l’objet de discrimination raciale ou sexiste.

Au sens de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) la société Ouest eMedia presse éditeur de ce site web est responsable des contenus qu’elle publie, mais aussi des commentaires des internautes s’exprimant sur le sujet. Si la publication est laissée libre, un commentaire dont le contenu est en opposition avec les textes de loi, ou faisant l'objet d'une poursuite, peut à tout moment être modéré par le Directeur de publication.

Dans tous les cas, restez polis et courtois, les lecteurs vous en sauront gré.

Le Comité de Rédaction d'Angers Mag Info










Angers Mag















Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30


cookieassistant.com