Le nouveau pari solidaire d’Envie Anjou


Rédigé par - Angers, le 17/03/2015 - 07:21 / modifié le 17/03/2015 - 07:35


Après l’électro-ménager, l'entreprise d'insertion Envie Anjou vient de se lancer dans la rénovation-revente de matériel médical à prix très réduit. Une offre destinée aux personnes mal prises en charge par les systèmes de santé et un nouveau pari suivi de près dans la région.



Le nouveau pari solidaire d’Envie Anjou
la rédaction vous conseille
Réparer, rénover, réutiliser, recycler. Appliquée aux appareils électro-ménagers, la recette fait depuis plus de vingt ans le succès de l’entreprise d’insertion Envie Anjou. En 2013, plus de 6 000 appareils ont été rénovés dans ses ateliers pour être revendus sous garantie entre 40 et 50 % moins cher que leur prix de base. C’est trois fois plus qu’en 2002.

Sur la même période, son chiffre d'affaires est passé ainsi de 410 000 à plus d'1 million d'euros et ses effectifs ont été portés à 35 salariés dont 17 en CDD d’insertion. Bref, Envie Anjou est une entreprise qui compte aujourd’hui et, quoi que pourrait en laisser croire son statut, qui s’impose d’innover comme toutes les autres.

L’idée d’étendre son champ d’action au matériel médical a germé dès 2010 dans la tête de son président Michel Drelon. « Via notamment le Comité de liaison pour les personnes en situation de handicap (CLH), il a eu écho de multiples difficultés rencontrées par des handicapés et des personnes âgées pour s’équiper » raconte Nicolas Ecuyer, le responsable d’Envie Autonomie 49. Les causes de ses difficultés ? Principalement le coût du matériel mais aussi les délais de livraison (jusqu’à 18 mois), dissuasifs voire rédhibitoires pour des personnes mal prises en charge par le système de santé.

En 2012, Envie Anjou mène l’enquête auprès d’une cinquantaine d’établissements spécialisés de la région pour jauger autant de leurs besoins que de leurs gisements potentiellement exploitables. Les résultats confirment son intuition. « Il y a des stocks incroyables de matériel non utilisé ou remisé dans ces établissements, mais aussi chez des particuliers. Tout l’enjeu pour nous repose sur notre capacité à les collecter » précise Nicolas Ecuyer. Pour ce faire, Envie Anjou a passé  convention avec Emmaüs sur Angers, Cholet et Saumur et s’appuie aussi, pour les particuliers, sur sa propre logistique. « Notre philosophie n’est pas d’aller prendre des parts de marché aux opérateurs en place, mais bien de cibler les personnes qui ont du mal à s’équiper pour tout ce qui touche à la mobilité et à l’autonomie » insistent ses responsables.
 
« C’est du changement pièce par pièce sans modification des caractéristiques d’origine du matériel. »

Au 2 rue Faraday à Beaucouzé, fauteuils roulants, lits médicalisés, déambulateurs et sièges de bains s’entassent par dizaines depuis plusieurs mois dans un grand bâtiment, siège (provisoire) d’Envie Autonomie 49. Quatre personnes, dont deux opérateurs en CDD d’insertion –une douzaine d’emplois nouveaux sont espérés-, ont été recrutées pour mener à bien le travail de remise en état. « Il n’y a ni soudure, ni bricolage, c’est du changement pièce par pièce sans modification des caractéristiques d’origine du matériel » précise Claude Séché, le chef d’atelier.

Responsable de maintenance pendant 15 ans à la résidence AFM « Yolaine de Kepper » à Saint-Georges-sur-Loire, ce dernier sait que la qualité du travail de son équipe est guettée au tournant. Par les bénéficiaires et leurs familles bien sûr. Mais aussi par la douzaine d’autres structures Envie de France prêtes à emboiter le pas à l’expérience angevine. Chaque appareil est aseptisé à la vapeur sèche avant sa mise en vente. Quant au coût, « il s’agit de trouver le prix juste pour le client comme pour notre modèle économique », indique Nicolas Ecuyer. Compter à partir de 90€ pour un fauteuil roulant, 890€ pour un fauteuil électrique et 15€ pour une chaise de douche, avec une garantie pièces et main d’œuvre d’un an.

www.envieautonomie49.fr – 02 41 34 39 81
 




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46


cookieassistant.com