Le projet tramway du candidat Béchu : « la vie en petit », selon les Verts


Rédigé par - Angers, le 24/11/2013 - 19:02 / modifié le 24/11/2013 - 19:02


L’idée de conserver les voies sur berge en les couvrant et de faire passer la seconde ligne de tramway par le pont de Verdun, proposée par Christophe Béchu lors de sa dernière conférence de presse alimente les discussions. Europe Écologie les Verts l’accusent « d’un manque de vision à long terme patent ».



L'aménagement des rives de Maine, sera l'un des projets phares de la campagne électorale
L'aménagement des rives de Maine, sera l'un des projets phares de la campagne électorale
Il ne pouvait pas en être autrement, les adhérents d’Europe Écologie les Verts qui ont décidé de faire alliance avec le candidat Béatse pour les prochaines municipales ne peuvent que défendre le projet Rives Nouvelles et le tracé de la seconde ligne proposé par l’actuel maire d’Angers. Deux projets auxquels ils ont largement contribué au cours de l’actuelle mandature. Pas étonnant qu'ils soient en tous points opposés au projet présenté par Christophe Béchu , vendredi dernier.

« Depuis plusieurs années les écologistes (ceux d’EELV) défendent l’idée de deux lignes de tramway complètes adossées à un réseau de bus conséquent », défend Romain Laveau, le porte-parole des Verts. « C’est une vision à long terme en matière de transition énergétique et de déplacements ».

Pour Nicolas Gouon, animateur du groupe local EELV de l’agglomération d’Angers, « la reconquête des berges de la Maine proposée par le candidat Béchu se résume à un simple réaménagement de la place de la Poissonnerie. Comment parler de reconquête en élargissant juste une esplanade surplombant de huit mètres notre rivière et en laissant une 2×2 voies couper notre ville en deux ? ».

Le projet « Rives Nouvelles » retenu par l’équipe en place supprime les voies sur berges et les remplace par une simple rue à faible vitesse, avec des espaces verts qui assurent la conservation de la biodiversité et permettent de mieux relier l’hyper-centre à la Doutre.

« Le projet de demi-ligne de tramway angevino-angevine est un peu courte pour quelqu’un qui envisage de prendre la tête de la commune centre de l’agglomération », poursuit Romain Laveau. « De plus il ne dit rien du réseau de bus qui concerne pourtant 75% des usagers ».

Et de poursuivre : « quant à l’annonce de 3 lignes alors qu’il n’en existera qu’une et demi en 2020, c’est du pur marketing qui ne dupera personne ».

Les Verts admettent que le projet qu’ils soutiennent « est couteux et ambitieux ». Mais pour ces derniers « il en va du développement d’une grande agglomération, gérée depuis 35 ans avec sérieux, qui repartira cet effort sur vingt ou trente ans ».

Véritables projets structurants, la Maine et le développement du tramway seront au cœur de cette campagne électorale, les uns défendant un projet « couteux sur plusieurs décennies », les autres un projet « plus rapide, plus économique et plus réaliste », selon leurs propos. Les électeurs trancheront.



Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

13.Posté par Valentin M. le 26/11/2013 06:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le projet de monsieur Béatse n'est beau que sur le papier, mais il est irréalisable avant 2030 et supprime la dernière voie de traversée rapide d'Angers ! Génial pour l'activité économique !
Il est temps d'arrêter ces folies et d'avoir enfin un maire qui s'occupe de créer des emplois à Angers !

12.Posté par Jean-François le 26/11/2013 06:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Christophe Béchu a l'honnêteté de proposer un projet réalisable et finançable durant le prochain mandat, tandis que le candidat PS-RSCG veut se faire élire sur un beau rêve de papier glacé qui ne pourra, dans le meilleur des cas, être mené à bien que par ses lointains successeurs, et dans des conditions financières qu'il ignore lui-même ! Bref, la "vie en grand" des socialistes, comme d'habitude, c'est du vent !

11.Posté par Clément le 25/11/2013 21:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un projet.. sans ambition

10.Posté par Mathilde ANIEN le 25/11/2013 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Béchu a une vision politicienne de la ville. Un cumulard de mandat ne peut pas prendre le temps de définir des projets par le biais de ces collaborateurs. Un élu hors sol... ça suffit! J'aime beaucoup le terme "bac à sable", il aurait même pas le temps d'y mettre les pieds avec tous ces mandats !! Mais bon il veut devenir Président de la République, une ambition personnelle face à une ambition pour la ville... Mon choix est vite fait !

9.Posté par Jérémy le 25/11/2013 15:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelle ambition pour notre ville M. Béchu, un bac à sable géant et une buvette, ça fait rêver, mais bon après tout peut-être qu'en réalité vous imaginez des projets à la taille d'Avrillé, vu que c'est votre ville. Pour ma ville, je veux un maire qui est une ambition, une vision sur le long terme, un projet avec un réel développement économique, culturel, sportif et de loisirs, c'est sûr que ce n'est pas avec vous que l'on aura ça !

1 2 3














Angers Mag