Le rayonnement du Conservatoire dans ses cordes


Rédigé par Tiphaine CREZE - Angers, le Jeudi 8 Septembre 2016 à 07:15


Un label renouvelé pour sept ans et un nouveau directeur, Christophe Millet : rentrée chargée pour le Conservatoire à rayonnement régional d’Angers, qui mise sur l’ouverture pour les années à venir.



Christophe Millet, nouveau directeur du CRR, a peu à peu délaissé l'instrument pour se diriger vers la direction d'orchestre puis la gestion culturelle.
Christophe Millet, nouveau directeur du CRR, a peu à peu délaissé l'instrument pour se diriger vers la direction d'orchestre puis la gestion culturelle.
la rédaction vous conseille
« Ici, vous êtes assis sur un volcan qui est amené à exploser tout autour de lui ». Quand le nouveau directeur du Conservatoire à rayonnement régional (CRR) d’Angers, Christophe Millet, parle de rayonnement, il ne fait pas les choses à moitié. Le successeur de Jean-Marcel Kipfer, fraîchement arrivé du Conservatoire à rayonnement départemental de Châteauroux - le 1er septembre dernier -  entend donc bien appuyer sur le premier « R » de CRR.

Celui qui a rencontré la musique grâce aux instruments à vent a intégré le conservatoire de Châteauroux en tant qu’élève, à l’âge de 12 ans. « Peu à peu, j’ai délaissé l’instrument pour aller vers la direction d’orchestre et j’ai attrapé le virus ». Plus tard, ce sera le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, où il côtoie… Pascal Rophé (le chef de l’Orchestre national des Pays de la Loire) avant de se spécialiser dans la gestion culturelle et d’obtenir les diplômes de directeur de conservatoire.
 
« Ouvrir la musique au plus grand nombre n’est pas antinomique avec le développement du haut niveau » - Alain Fouquet

Après le premier « R » de CRR, place au deuxième, qui n’était pas gagné il y a encore quelques mois. Car si l’établissement angevin répond aux missions incontournables d’un CRR - proposer des enseignements en musique, danse et théâtre de l’éveil jusqu’au niveau pré-professionnel - il n’était pas assuré de voir son label renouvelé par l’Etat pour sept ans, comme cela a finalement été le cas le 24 juin dernier.

« Nous avions reçu un rapport préoccupant comprenant de nombreuses injonctions en terme de fonctionnement, d’administratif, de pédagogie et d’investissements », liste ainsi Alain Fouquet, adjoint au maire d’Angers chargé de la culture. « Si ces préconisations n’avaient pas été réalisées, nous aurions perdu notre label », poursuit Isabelle Rotondaro, la directrice de l’action culturelle de la Ville. « Vite, nous avons donc travaillé sur un nouveau projet d’établissement et sur les investissements pour répondre au Ministère ».

A titre d’exemple, la chapelle du CRR se verra bientôt transformée en auditorium, pour un budget avoisinant les 350 000 euros. Un outil indispensable pour ouvrir l’établissement vers l’extérieur, l’un des objectifs de Christophe Millet. « Nous voulons que les Angevins sachent que le conservatoire est un outil qui, à un moment ou à un autre, peut proposer des choses ». Que ce soit en matière de pédagogie ou d’offre de concerts. « Ouvrir la musique au plus grand nombre n’est pas antinomique avec le développement du haut niveau », renchérit Alain Fouquet. Une nouvelle ère pour le CRR ?

Page Facebook : www.facebook.com/Angers.Conservatoire












Angers Mag












Angers Mag : Cinémas d’Afrique : le festival prépare sa 16e édition: La 16ème édition du festival... https://t.co/W21NJtbOqk https://t.co/GY8L3aSAMq
Lundi 27 Mars - 07:53
Angers Mag : #paix Samy Cohen, auteur "Israël et ses colombes" @Gallimard en conférence ce soir à... https://t.co/dSx2T7p7yG https://t.co/y1YYsGbzJ7
Lundi 27 Mars - 07:32
Angers Mag : #Angers Théâtre : l'engrenage dramatique de Gorge Mastromas @LeQuai https://t.co/AUaE7l412b https://t.co/Eypghq7Ek3
Dimanche 26 Mars - 13:04
Angers Mag : #Stop Corruption Angers, le rassemblement qui crie justice #Angers https://t.co/xH1APbhFmV https://t.co/HNdSQuj3km
Dimanche 26 Mars - 08:03







cookieassistant.com