Le tweet d'un élu angevin met le feu à la toile... pour rien ?


Rédigé par - Angers, le 24/07/2014 - 08:10 / modifié le 25/07/2014 - 23:01


Un tweet raciste et abject sur la question de la Palestine qui aurait été posté par Jacques Renaud, adjoint au maire de Montreuil-Juigné, a mis la toile en ébullition, mercredi après-midi. La municipalité crie à l'usurpation d'identité. Comme l'élu angevin, qui a porté plainte auprès de la gendarmerie. Une enquête a été ouverte par le Parquet d'Angers.



Ci-dessus, une capture d'écran du site à partir duquel est parti le déferlement, notamment sur les réseaux sociaux.
Ci-dessus, une capture d'écran du site à partir duquel est parti le déferlement, notamment sur les réseaux sociaux.
la rédaction vous conseille
"L'adjoint au Maire Jacques Renaud tient à affirmer qu'il n'a pas tenu les propos ignobles qui lui sont attribués sur twitter. N'utilisant pas ce genre de technologies, il condamne avec la plus grande fermeté cette usurpation d'identité. Une plainte vient d'être déposée en ce sens auprès de la gendarmerie."

C'est par ce communiqué de presse que la municipalité de Montreuil-Juigné a tenté de mettre fin à l'incendie né quelques heures plus tôt sur les réseaux sociaux, et plus particulièrement sur Twitter. En cause, un tweet absolument abject concernant le conflit israélo-palestinien, (prétendument) mis en ligne par Jacques Renaud, le deuxième adjoint divers droite au maire de Montreuil-Juigné récemment élu, Stéphane Piednoir.

En début d'après-midi, l'ensemble des rédactions locales a été alerté de ce tweet, par des canaux divers. Sur la toile, l'information s'est répandue en quelques secondes, jetant l'opprobre sur l'élu angevin : une page Facebook a été créé, demandant sa démission immédiate ; sur Twitter, le hashtag #RenaudDemission a été répandu à l'envi. De nombreux parlementaires ou frénétiques de la twittosphère sont également montés au créneau, la fleur au fusil.

Des incohérences et des doutes

Hasard ou coïncidence, quelques minutes après l'alerte, un communiqué de presse des toujours opportunistes membres du Rassemblement des étudiants de droite d'Angers (RED Angers) tombait, demandant à "Christophe Béchu maire d'Angers et président de la communauté d'agglomération Angers Loire Métropole d'exclure Jacques Renaud du conseil communautaire et de condamner avec force" les propos tenus sur twitter...

Sauf que -et c'est là l'un des nombreux points incohérents de cette affaire- Jacques Renaud n'est absolument pas conseiller communautaire, ni même conseiller général... comme l'indique pourtant son statut Twitter.

Autre incohérence, le compte incriminé a changé plusieurs fois de pseudo, durant les mois derniers. Et si l'on retrouve effectivement trace de quelques tweets ayant trait à la vie locale, notamment autour de la période des dernières élections municipales, leur fréquence a sensiblement augmenté depuis quelques semaines, notamment au sujet de ce qui se joue actuellement à Gaza.

Enfin, un nouveau tweet a été posté dans l'après-midi sur le compte de Jacques Renaud (concernant une intervention d'André Chassaigne à l'Assemblée nationale, alors même que l'élu angevin se serait trouvé dans les locaux de la... gendarmerie.

Sur quoi vont déboucher les prochaines heures, à l'endroit de cette affaire ? "Une enquête est en cours" a confirmé le Parquet d'Angers à l'AFP mercredi soir, suite à la plainte pour usurpation d'identité déposée dans l'après-midi par l'élu.

La toile, elle, qui n'y entend rien au temps judiciaire, a déjà condamné Jacques Renaud. Peut-être à raison. Sans doute à tort. Mais sûrement trop vite...




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par marc gicquel le 23/07/2014 20:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
autant de raisons de ne pas être sur tweeter où chacun se croit obligé de commenter des soi-disants infos….la tyrannie de l'instantané jointe aux propos de comptoir; voilà pourquoi aussi je fais attention à mes partages sur fesse de bouque…..

2.Posté par Vincent Bailleul le 24/07/2014 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Se créer un compte sur Twitter, même pour ne rien poster, peut éviter ce type d'histoire. Si Jacques Renaud avait eu un compte, même inactif, il eut été immédiat pour lui de prouver son innocence. Là, le temps joue contre lui, le doute s'est installé, et il a d'ores et déjà été victime d'un raz-de-marée d'insultes (probablement infondées).

C'est peut-être aussi à Twitter de systématiquement chercher à s'assurer de la véritable identité de ses utilisateurs potentiellement influents, qu'ils soie...

3.Posté par Fleury le 24/07/2014 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Visiblement quelqu'un doit lui en vouloir, à cet élu inconnu au delà de ses proches administrés, pour "usurper" son identité et lui faire proférer des insanités. J'aurais apprécié entre parenthèses qu'il ne se contente pas de sa colère légitime sans doute, mais qu'il condamne aussi le fond des propos qui lui sont prêtés.... Cela eut été plus complet et utile. Comment un petit zozio virtuel peut-il en 24h00 pourrir une réputation et laisser traîner derrière lui l'idée d'une fumée qui appartien...

4.Posté par Peace and Tolerance le 24/07/2014 15:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Désolé ce commentaire a été modéré pour non respect de la charte éditoriale du site www.angersmag.info.








Angers Mag















Angers Mag : RT @UnivAngers: À l'occasion du colloque #BonDroit qui se déroule auj. et demain à la Faculté de droit. Avec Félicien Lemaire @AngersCjb ht…
Jeudi 8 Décembre - 13:04
Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46


cookieassistant.com