Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom
   





Les Ducs d'Angers à une victoire des demi-finales.


Rédigé par - Le Samedi 10 Mars 2012 à 07:46


Après une défaite malheureuse mardi et une victoire de panache mercredi dans les Hautes-Alpes, les Ducs d'Angers se devaient de prendre l'avantage hier soir à domicile. Le match-clé de la série s'annonçait serré et tendu. Malgré les absences pour blessures, les Ducs n'ont pas raté leur retour au Haras en remportant le troisième match de ce quart de finale contre les Diables Rouges de Briançon sur le score de 4 buts à 2.



Eric FORTIER, auteur du quatrième but angevin.
Eric FORTIER, auteur du quatrième but angevin.
Avant le début de la rencontre, le stress était palpable dans les tribunes de la patinoire du Haras. Lauri LAHESALU, sortant du vestiaire pour effectuer quelques tests supplémentaires sur la glace, ne rassurait pas les spectateurs craignant une nouvelle blessure de l'un des guerriers de la défense angevine.

Le numéro 6# angevin ne laissait pas planer le doute longtemps, car il était le premier à faire chauffer les gants d'ALCAÏNE sur un tir de la bleue. Le début de match était équilibré, mais, alors que les Ducs étaient en supériorité numérique, ce sont les Diables Rouges qui se procuraient la première grosse occasion de la partie.

Andrej HOCEVAR veillait et stoppait le tir briançonnais. Ce premier arrêt n'était qu'un avant-goût du festival du cerbère slovène lors de ce premier tiers.
Les Ducs semblaient gênés par le pressing haut des Diables, ils n'arrivaient pas à poser leur jeu et étaient pénalisés de nombreuses fois suite à des "dégagements interdits".

Petit à petit, le match se déverrouillait et le portier espagnol ALCAÏNE sauvait son équipe sur une rapide contre-attaque de Tomas BALUCH et de Marc BELANGER. Malgré la bonne défense angevine, Andrej HOCEVAR avait, lui aussi, de plus en plus de travail.

Mais, le cerbère des Ducs écœurait les attaquants briançonnais par des blocs ou des arrêts-réflexes à répétition.

Moins de cinq minutes avant la pause, Brian HENDERSSON profitait d'une mauvaise sortie de zone des Diables Rouges pour récupérer le palet et l'envoyer vers Brice CHAUVEL qui, positionné sur la gauche de la glace centrait à ras de terre. Sa passe trouvait Julien ALBERT qui fusillait ALCAÏNE de près et ouvrait le score (15'53 : 1-0).

Mais, à cause de deux prisons de suite, Angers se créait quelques frayeurs en fin de tiers et Andrej HOCEVAR dut continuer son superbe festival sous les acclamations du public.

Les Diables Rouges étaient agacés par la réussite de l'international slovène. La tension remontait d'un cran et une bagarre éclatait au buzzer.

Les Ducs repartaient de l'avant dès le début du deuxième tiers. Suite à une remise en jeu remportée par Brian HENDERSSON, Julien ALBERT tentait un tir soudain qui trompait ALCAÏNE (23'57 : 2-0). L'angevin signait un doublé.

Les locaux continuaient d'agresser ALCAÏNE par tirs incessants sans réussite. À mi-tiers, Éric FORTIER était envoyé en prison et Briançon allait en profiter pour réduire la marque par SZELIG sur un tir de la bleue (30'47 : 2-1). Andrej HOCEVAR était impuissant sur ce tir, car totalement masqué.

Briançon poussait pour égaliser et M. HAUCHART, arbitre principal, envoyait deux Angevins en prison. Mais, soutenus par le public, les Ducs tenaient et Andrej HOCEVAR repoussait toutes les tentatives des blancs jusqu'à la pause.

Le troisième tiers débutait par une pluie de tirs angevins sur les buts briançonnais. Mais, le trio de la soirée (ALBERT, CHAUVEL, HENDERSSON) ne trouvait pas le chemin des filets.

Il fallait attendre un powerplay pour voir les Ducs inscrire le troisième but. Après un tir du capitaine Marc BELANGER repoussé par ALCAÏNE, Tomas BALUCH tentait sa chance, mais voyait lui aussi son tir dévié. Enfin, Damien RAUX récupérait au second poteau et marquait (44'30 : 3-1).

Les Angevins pensaient avoir de nouveau fait le break et ruiner les espoirs des Diables Rouges. Mais, à 4 contre 4 sur la glace, le capitaine BERNIER reprenait un tir-passe de CELAN et l'envoyait dans le petit filet de la cage des Ducs (45'36 : 3-2).
Les contacts étaient de plus en plus rudes et les coups volaient de partout. Le match était rythmé et d'une rare intensité.

À la 47e minute, le public angevin, croyant au quatrième but, se levait. Mais, celui-ci était refusé et il fallait attendre une nouvelle supériorité numérique en faveur des Ducs pour voir Éric FORTIER inscrire le but de la libération sur une copie conforme du but de Damien RAUX (54'49 : 4-2).

Le public pouvait exulter et fêter ses Ducs. Angers pouvait faire tourner la rondelle entre les crosses et attendre le buzzer de fin de match.

Les Ducs d'Angers prennent l'avantage dans cette série et peuvent la conclure dès ce samedi soir à 18h30 au Haras. Au vu de la solidarité et de la générosité affichée par les Angevins mercredi et vendredi soir, l'espoir est permis.




Matthieu ROULLIER
Correspondant Sport pour Angers Mag. Intervient pour les Ducs d'Angers et en remplacement pour... En savoir plus sur cet auteur