Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Les Ducs d'Angers survolent la Ligue Magnus


Rédigé par - Le Mercredi 23 Janvier 2013 à 21:47


Quatre journées avant la fin de la saison régulière, les Ducs sont assurés de finir à la première place du championnat. Vainqueurs de Mulhouse et profitant des défaites de Briançon et de Rouen, les Angevins pouvaient "fêter" leur second titre honorifique de la première partie de saison, après celui de champion d'automne. Bercy et les play-offs seront-ils synonymes de réels trophées ?



Les Ducs d'Angers survolent la Ligue Magnus
La famille du hockey français est en deuil. La soirée débutait par une minute de silence en hommage à Damien Velay, arbitre de Ligue Magnus décédé lundi d'une crise cardiaque. Il avait arbitré la veille la rencontre Briançon - Rouen.

Après cette minute de recueillement, la partie pouvait débuter.

Les Scorpions de Mulhouse n'avaient rien à perdre en venant défier le leader de la Ligue sur sa glace. 13è au classement, les Alsaciens vont essayer de sortir de cette zone de danger vers la poule de maintien.

La vitesse et le jeu tout en mouvement choisi par les Scorpions gênaient considérablement les Ducs en début de tiers. Et, c'est un peu contre le cours du jeu et grâce à une pénalité sifflée contre les Muhousiens qu'Angers ouvrait la marque.

Après un tir de Marc Belanger, Éric Fortier récupérait le palet derrière la cage d'Ahlqvist et adressait une passe précise à Braden Walls devant la cage (9'09 : 1-0).

Angers prenait la rencontre à son compte et mitraillait le portier alsacien. Une infériorité numérique en fin de tiers relançait pourtant les Scorpions faisant ainsi douter les Angevins avant le retour aux vestiaires.

Les Ducs repartaient timidement en attaque lors du second tiers. Même si Marcello Ranallo trouvait par deux fois Braden Walls devant la cage, celui-ci ne trouvait pas le cadre.

Mulhouse allait profiter de cette empathie angevine. Sur une relance défensive mal négociée, les Scorpions mettaient une grosse pression physique sur les Ducs et Alner trouvait les filets de Florian Hardy grâce à une passe de Lachapelle (28'54 : 1-1).

Les Ducs avaient été punis et ne réussissaient pas à reprendre l'avantage malgré les énormes occasions de Brian Henderson et Julien Albert. Marc Belanger trouvait même le poteau sur sa route en toute fin de tiers.

Un Walls et ça repart !

Angers accélérait clairement dans le dernier tiers. Les Ducs venaient de retrouver leur jeu fait de passes précises et techniques.

Après de nouveaux ratés de Jonathan Bellemare et Cody Campbell, les Angevins reprenaient enfin l'avantage. Braden Walls faisait une passe à l'aveugle à Marc Belanger. Le numéro 14, seul au second poteau, trompait Ahlqvist (47'27 : 2-1).

Ensuite, une nouvelle supériorité numérique aidait les Ducs à grossir l'écart. Grâce à de bons appels axiaux de Tomas Baluch et Julien Albert, Jonathan Bellemare pouvait trouver Cody Campbell au second poteau qui marquait le troisième but angevin (53'40 : 3-1).

Enfin, et alors que Mulhouse venait de sortir son portier, Braden Walls signait un doublé dans la cage vide (59'19 : 4-1).

Les Ducs avaient réussi leur mission : remporter leur 18e victoire. Et à leur grande surprise, Rouen venait de se faire humilier à Morzine-Avoriaz 7 buts à 3 et Briançon s'était fait piéger par les autres Ducs de la Magnus, ceux de Dijon 6 buts à 4.

Avec 8 points d'avance minimum sur Rouen (les Dragons ont un match de retard) et une différence de buts particulière favorable, Angers, et pour la première fois de son histoire, terminera la saison régulière à la première place de la Ligue Magnus.

Pour que cette saison des 30 ans du club prenne tout son sens, il ne reste plus qu'à souhaiter qu'un trophée vienne se glisser près du gâteau d'anniversaire.


Top 3 de la rédaction :

*** Braden Walls
** Jonathan Bellemare
* Florian Hardy







Matthieu ROULLIER
Correspondant Sport pour Angers Mag. Intervient pour les Ducs d'Angers et en remplacement pour... En savoir plus sur cet auteur