Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom
   





Les Ducs d'Angers victorieux au mental à Grenoble


Rédigé par - Le Dimanche 28 Octobre 2012 à 16:04


Grenoble accueillait Angers à Pôle Sud, samedi soir. Cette rencontre se présentait comme le choc de cette septième journée de Ligue Magnus. En tête de la Ligue depuis le début de saison, les Brûleurs de Loups étaient tombés à Épinal, la semaine passée, laissant le trône aux Ducs d'Angers. Lesquels se déplaçaient en Isère avec l'intention de conforter cette première place.



Cody Campbell, auteur du premier but angevin à Pôle Sud.
Cody Campbell, auteur du premier but angevin à Pôle Sud.
Les deux équipes se craignaient, car dès le début de la rencontre, Angers et Grenoble se lançaient rapidement dans un combat physique très intense.

Les mises en échec appuyées volaient de part et d'autre de la patinoire tandis que les gardiens n'avaient que très peu d'arrêts à effectuer. L'arbitre, Laurent Garbay, passablement irrité par ce non-match pratiqué par les deux équipes, convoquait les deux capitaines pour faire cesser les multiples accrochages.

Angers prenait l'arbitre au mot et ouvrait le score quelques instants après cette discussion. Après un tir de Robin Gaborit relâché par le portier grenoblois Raibon, Cody Campbell envoyait le palet au fond des filets dans un angle fermé (12'22 : 0-1).

Les Ducs pensaient pouvoir s'appuyer sur cet avantage au score pour enfoncer les Isérois, mais, leur manque de discipline les forçait à défendre durant la quasi-totalité du premier tiers.

Malgré tout, les deux gardiens, Raibon pour les Brûleurs, et Florian Hardy, côté Ducs, stoppaient toutes les tentatives des attaquants avant la pause.

Peu de temps après le repos, les Angevins se retrouvaient à nouveau en infériorité numérique. Les Grenoblois profitaient de cette occasion pour égaliser par Vaskivuo sur un powerplay d'école (23'30 : 1-1).

Angers reculait et subissait la bonne période grenobloise. Même si Julien Albert, sur une belle passe en retrait de Juho Jokinen, aurait pu redonner l'avantage aux Ducs.

Mais, ce sont bien les Brûleurs de Loups qui avaient le vent en poupe durant ce tiers.

Ils profitaient d'une perte de palet en zone neutre pour inscrire un second but par l'intermédiaire de McGrane qui trompait Florian Hardy sur sa droite (31'29 : 2-1). Les Ducs d'Angers encaissaient ce coup dur, mais ne parvenaient pas à inquiéter Raibon avant le retour aux vestiaires.

Chaque équipe entamait ce troisième tiers en touchant les montants des buts. La tension était palpable dans la patinoire et les équipes s'appliquaient pour éviter toute erreur défensive.

Florian Hardy sauvait plusieurs fois les Ducs par des arrêts déterminants qui redonnaient l'espoir à son équipe.

Malgré une belle domination angevine durant ce tiers (12 tirs contre 5 pour Grenoble), les Ducs allaient égaliser à moins de 5 minutes du terme de la rencontre.

Sur une passe de Michael Busto, Marc Belanger se lançait dans une remontée de palet dont il a le secret et passait en revue la défense grenobloise. Il se décalait sur le côté droit et trompait Raibon pour la plus grande joie du banc angevin (55'45 : 2-2).

Le plus dur avait été réalisé et Grenoble perdait ses nerfs. Dusseau partait en prison et laissait l'opportunité à Angers de se retrouver en supériorité numérique à 3 minutes du buzzer final.

C'est alors que Michael Busto envoyait un shoot de la bleue, Raibon relâchait la rondelle et Robin Gaborit tentait sa chance. Le portier grenoblois n'arrivait pas à bloquer le palet et Éric Fortier pouvait libérer toute son équipe en marquant le troisième but décisif (58'10 : 2-3).

En quatre minutes, Angers avait totalement inversé le score et pouvait repartir avec les deux points de la victoire arrachés au mental. Cette victoire de caractère en terre grenobloise permet aux Ducs de rester plus que jamais leaders de la Ligue Magnus.

Retour au Haras dès ce mardi soir pour les Ducs d'Angers avec le match aller des quarts de finale de la Coupe de la Ligue face à Épinal.

Top 3 de la rédaction :

*** Michael Busto
** Florian Hardy
* Robin Gaborit et Marc Belanger






Matthieu ROULLIER
Correspondant Sport pour Angers Mag. Intervient pour les Ducs d'Angers et en remplacement pour... En savoir plus sur cet auteur