Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Les Ducs piégés par les Pingouins de Morzine-Avoriaz


Rédigé par - Le Dimanche 23 Septembre 2012 à 16:48


Les Ducs d'Angers, invaincus depuis le début de saison, accueillaient hier soir au Haras les Pingouins de Morzine-Avoriaz. Battus aux tirs au but par Grenoble la semaine dernière lors de la première journée de Ligue Magnus, les pingouins venaient en Anjou avec l'ambition de faire tomber les Ducs sur leur glace. Angers, de son côté, allait tenter de remporter une quatrième victoire consécutive.



L'intense bataille pour le gain du palet
L'intense bataille pour le gain du palet
La rencontre s’annonçait serrée, car Morzine-Avoriaz est réputée pour être une équipe accrocheuse qui ne lâche jamais rien.

Dès le début de la rencontre, le combat entre les deux équipes était très intense et le palet naviguait d'un camp à l'autre. Aucune équipe ne parvenait à tenir la rondelle dans la zone offensive adverse et à poser son jeu pour faire douter les gardiens.

Malgré tout, les Angevins se montraient les plus percutants en attaque, mais ni Éric FORTIER #9 (4' et 11'), ni Jonathan BELLEMARE #45 (8' et 17') ne parvenaient à tromper la vigilance du portier des pingouins Henri-Corentin BUYSSE.

Les deux équipes ne comptaient pas les efforts produits et le jeu se poursuivait sans temps mort.

Morzine-Avoriaz, qui procédait par contre-attaque, déployait un jeu rapide et précis. Mais, la défense angevine, bien que bousculée, se montrait toujours solide grâce notamment à de bonnes mises en échec de Jonathan HARTY #40 et des récupérations de Jeff MAY #7.

Ce premier tiers était malgré tout assez équilibré et le score nul et vierge à la pause était tout à fait logique.

Et l'arbitre se distingue...

Les pingouins redémarraient la partie pied au plancher et se lançaient à l'assaut de la cage de Florian HARDY #49. Le portier angevin se démenait pour repousser toutes les tentatives et laissait sa cage inviolée.

C'est alors que M.FABRE rentrait dans la partie... On dit souvent que lorsqu'un arbitre réalise une bonne prestation, c'est lorsque l'on ne le voit pas sur la glace. Malheureusement pour Angers, M.FABRE a largement été vu sur la patinoire hier soir...

Réduits à 4 durant une bonne partie du second tiers, les Ducs se créaient malgré tout quelques occasions par Marc BELANGER #14 (31' et 34'). Mais, M.FABRE, ne voyant que les fautes angevines, donnait l'impression que lui seul avait désormais les clés de la rencontre en main...

Les Ducs se battaient vaillamment en défense et gardaient le score inchangé avant la rentrée aux vestiaires.

Le troisième tiers débutait avec une mauvaise nouvelle : Michael BUSTO #6, victime d'une mauvaise chute et d'une blessure à la main, ne rejoignait pas ses camarades sur la glace pour la fin de cette rencontre.

Ce sont pourtant bien les Angevins qui ouvraient le score par Tomas BALUCH #56. Suite à un face-off remporté par Éric FORTIER #9, le plus angevin des Slovaques reprenait le palet à mi-distance et trompait BUYSSE sous les cris de joie de la salle (47'15 : 1-0).

Les Ducs pensaient avoir réalisé le plus dur en ouvrant la marque, mais c'était sans compter sur la présence de nouveau remarquée de M.FABRE. Après avoir infligé une pénalité de 2'+10' pour une charge à la tête de Jeff MAY #7, l'arbitre ne sifflait ni faute, ni penalty sur un accrochage pourtant flagrant sur Marc BELANGER #14, parti en contre-attaque défier BUYSSE en un contre un.

La foule, encore sous le choc, voyait alors les pingouins repartirent à l'attaque et réussirent à égaliser par WEIHAGER sous les sifflets (51'14 : 1-1).

La rencontre était totalement relancée et les deux équipes devaient disputer une prolongation de 10 minutes pour trouver un vainqueur.

Le piège se refermait sur les Ducs

La tension était palpable au Haras et le public retenait son souffle sur chaque attaque des pingouins. Les joueurs, au bout physiquement, donnaient leurs dernières forces, mais le score n'évoluait plus grâce aux beaux arrêts de la part des deux portiers.

C'est donc la séance de tirs au but, toujours aléatoire, qui allait désigner le vainqueur de cette rencontre.

Florian HARDY #49 réussissait son premier arrêt, mais, poussé par son élan, il emmenait avec lui le palet derrière sa ligne de but.
Cody CAMPBELL #50 voyait sa tentative repoussée par BUYSSE. Le portier des pingouins fût immédiatement imité par Florian HARDY #49 sur la seconde tentative de Morzine.
C'est alors que Jonathan BELLEMARE rentrait sur la glace pour relancer son équipe, mais, BUYSSE réalisait un superbe arrêt en grand écart et donnait la possibilité à son camarade CHEVERIE de conclure cette partie.

L'attaquant morzinois réussissait à tromper totalement le portier angevin et donnait la victoire à son équipe.

Les Ducs d'Angers remportaient tout de même un point durant cette soirée mouvementée.

Avec 3 points au compteur, les Ducs se classent désormais quatrièmes dans un championnat décidément surprenant. Au soir de cette deuxième journée, les leaders sont Épinal et Villard-de-Lans (vainqueurs de leurs deux premiers matchs) alors que les deux derniers sont Rouen et Chamonix (respectivement premier et troisième à la fin de la saison dernière).

Les Ducs vont devoir enchaîner dès ce mardi avec la Coupe de la Ligue et la réception des Drakkars de Caen au Haras à 20h30.

Sans aucun doute, le public angevin réservera un accueil chaleureux à 3 de ses anciens Ducs que sont Lucas NORMANDON, Brice CHAUVEL et Thiery POUDRIER.

Top 3 de la rédaction :

*** Jeff MAY #7
** Tomas BALUCH #56
* Jonathan HARTY #40

Angers Mag Info souhaite aussi remercier Corinne pour son retour à la patinoire du Haras et pour nous gratifier de ses excellentes photographies.




Matthieu ROULLIER
Correspondant Sport pour Angers Mag. Intervient pour les Ducs d'Angers et en remplacement pour... En savoir plus sur cet auteur