Les danses urbaines en compétition aux Ponts de Cé


Rédigé par - Angers, le Mardi 5 Mars 2013 à 11:49


Premier du genre et de ce niveau dans la cité de Dumnacus, un concours de break dance va opposer les meilleures formations du Grand Ouest lors de la première édition du Battle hip-hop des Ponts-de-Cé, au sud d'Angers (49). Cette compétition dotée d’un premier prix de 1200 € promet un spectacle de haute volée dans une ambiance survoltée.



Sous la férule de Chang Plong, professeur de danse, les ados de l’Atelier jeunes des Ponts-de-Cé se préparent pour leur première grande exhibition.
Sous la férule de Chang Plong, professeur de danse, les ados de l’Atelier jeunes des Ponts-de-Cé se préparent pour leur première grande exhibition.
la rédaction vous conseille
Organisée par la ville des Ponts-de-Cé et la société HCUB3, une marque de vêtements sportswear, cette épreuve de break dance, qui verra huit équipes s’affronter dans un tournoi, est née d’un désir commun : « Offrir un événement à destination des jeunes ». Du côté de Jean-Pierre Pavillon, adjoint aux sports et à la jeunesse, et Marithé Zeller, adjointe à la culture, on s’empresse de préciser : « Le pari est double : faire venir les jeunes et ouvrir la saison culturelle à un autre public ».

Force est de reconnaître que les organisateurs ont composé un plateau d’un haut niveau régional avec des équipes venues de tous les départements voisins. À la lecture des engagés, les connaisseurs apprécieront sûrement la liste des équipes inscrites : elles viennent de Tours (Electron Libre), Cholet (Hotmilk Breakers), Le Mans(Legiteam Obstruxion), Saumur (Street Fazers), Briare (Unik Dream’z), Tours (Urban Souldierz), Angers/Nantes (C’West), Chartres (Edition Limitée)…

« Il a même fallu refuser des inscriptions émanant de danseurs d’Amiens et d’ailleurs », affirme t-on à propos des demandes de participation. Gérant de la société co-organisatrice et professeur de danse sur la commune, Chang Plong se prend même à rêver tout haut en se projetant plus loin : « Pourquoi ne pas transformer cet essai en un battle national ? N’oublions pas que ces disciplines urbaines sont nées sur le bitume des parkings avant de se produire sur des scènes comme Bercy ».

Sur le parquet de la salle Emstal des Ponts-de-Cé, huit équipes de trois danseurs s’affronteront dans des matches éliminatoires au cours de quarts de finale, demi-finales et finale - soit sept rencontres pour les finalistes - sur des particularités physiques et techniques comme le footwork (travail de jambes au sol), top rock ou rocking (mouvement dansé), power move (figures acrobatiques), fead spin (rotation sur la tête)… De belles prouesses chorégraphiques faites de virtuosité, d’originalité et d’imagination en perspective…

Afin de garantir une ambiance propice au spectacle, tout est prévu pour en prendre plein les oreilles et les mirettes sur fond d’ambiance musicale avec le D’J Rizo qui mixera sur les chorégraphies et les transitions. Autres personnages incontournables de ce style de soirée, les speakers : répondant aux patronymes de Momoz et Mourad, ils seront deux à s’attarder sur les règles, le déroulement, le nom et les qualités des acteurs en lice. Gage d’objectivité ultime, les rencontres seront notées sur des critères de musicalité, de technicité et d’exécution par un jury de trois personnalités.

En ce qui concerne l’engagement de la ville, il porte au-delà de l’événement lui-même puisqu’elle accompagne l’initiative de quelques-uns de ses jeunes qui souhaitent s’investir dans une « junior association », en partenariat avec d’autres camarades de la commune d’Avrillé. Le but de ces derniers est de se perfectionner dans la discipline, toujours sous la houlette de Chang, tout en formant un groupe local. Récompense ultime, le collectif des jeunes ados se produira en première partie de la soirée au cours d’une démonstration hip-hop.

Battle hip-hop des Ponts-de-Cé. Salle Emstal, samedi 16 mars, à 20 heures. Réservation au 02.41.79.75.94 ou sur le site internet de la ville. Tarif sur réservation : 5 €, sur place : 8 €. Bar sans alcool et boutique HCUB.



Michel Barini
Contributeur Angers Mag - pour le secteur des Ponts de Cé et Murs Erigné. Collabore à la rédaction... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag