Les immanquables de Made in Angers


Rédigé par Cédric SOULIÉ - Angers, le 17/02/2014 - 07:51 / modifié le 17/02/2014 - 07:51


Du 21 février au 21 mars, 129 entreprises du territoire s’ouvrent au public, l’occasion de découvrir le patrimoine économique angevin.



Le Courrier de l’Ouest

Michel Baulu, responsable  technique du Courrier de l’Ouest.
Michel Baulu, responsable technique du Courrier de l’Ouest.
C’est un parcours initiatique que vous réserve le premier quotidien de Maine-et-Loire. En nocturne – aux alentours de 22 heures –, ce voyage « démarre par un film d’une dizaine de minutes, résumant l’élaboration du journal au siège boulevard Albert-Blanchoin », explique Nicolas Grez, chargé de communication et de promotion.

Après un passage par la rédaction d’Angers pour découvrir le travail des journalistes et des correspondants locaux – quasiment un par commune dans le département – le guide vous baladera du service publicitaire à la « tour de contrôle », lieu de validation des pages du journal avant l’impression, tout en balayant l’histoire et les grandes dates du journal créé en 1875. Passée la phase éditoriale, vous entrerez alors dans le monde assez impressionnant de la fabrication.

Du service « CTP » et ses « flasheuses » qui permettent de créer les plaques offset qui seront installées ensuite sur la rotative à la réserve de papier avec ses bobines d’1,3 tonne et de 22 km de long, vous resterez sans doute bouche bée face la nouvelle rotative installée ici en 2007. « Un monument sur quatre niveaux, de 12 m de haut sur 30 m de long et pesant pas moins de 600 tonnes », explique le responsable technique et production, Michel Baulu.

Clou du spectacle, vous assisterez au tirage des premières éditions. Enfin, avant le quizz de fin de visite et ses cadeaux à gagner, vous bouclerez la boucle par « l’expédition », là où le journal prend son envol.

La Maison des chasseurs

Ismaël Lécrivain, le guide  de la Maison des Chasseurs.
Ismaël Lécrivain, le guide de la Maison des Chasseurs.
Perchée sur les hauteurs de Bouchemaine, la Maison des chasseurs de Maine-et-Loire siège au milieu d’un environnement serein, entre plaine, bois et marécage sur près de 200 ha. Votre guide, Ismaël Lécrivain, vous baladera au sein de cette immense bâtisse accueillante et calme et n’aura de cesse de tordre le coup à bon nombre d’idées reçues sur le monde de la chasse. Vous découvrirez par exemple que la fédération départementale compte près de 18 000 adhérents, qu’elle fonctionne avec un budget annuel de 2 millions d’euros et porte pas moins de 600 emplois.

Il aura aussi la capacité de vous convaincre sur l’utilité et la vertu de la chasse sur la protection de l’environnement et des espèces, puisque « la Maison accueille aussi des associations comme Eden, un bureau d’études sur les équilibres naturels (haies, bocage, mares) et Faune Sauvage dont la mission est de préserver l’habitat », explique-t-il.

Ismaël vous parlera aussi des nombreux comptages effectués dans le département, « afin de mieux réguler la chasse », de réglementation et, enfin, des différentes espèces de gibier qui peuplent notre territoire.

Météo France

Eric Allard, chef de centre et Christian Manceau, technicien prévisionniste.
Eric Allard, chef de centre et Christian Manceau, technicien prévisionniste.
Quel temps fera-t-il dans dix jours ? La réponse est toute trouvée si vous poussez la porte du centre Météo France à Beaucouzé. Là, à deux pas de l’Inra, Eric Allard et son équipe détiennent tous les outils et les techniques pour dévoiler leurs prévisions sur le Maine-et-Loire et la Mayenne.

Pas étonnant que pour cette 15e édition de « Made in Angers », les quatre visites programmées soient complètes. « Le temps, ses effets sur notre quotidien et nos méthodes de travail intéressent, chaque année, bon nombre de visiteurs », avoue le chef de centre.

Les chanceux auront donc le privilège de découvrir le parc à instruments – en plein-air – avec ses capteurs d’ensoleillement, ses pluviomètres…, pour ensuite, dans la salle d’exploitation, voir à l’œuvre prévisionnistes et climatologues qui partagent leur temps entre observation, archivage des données et prévisions. Des missions effectuées 7 jours sur 7.

Les Archives départementales

Elisabeth Verry,  directrice des Archives départementales.
Elisabeth Verry, directrice des Archives départementales.
On pourrait les comparer, sans mesquinerie, ni dédain, à une vieille dame bien sage, vivant sur ses acquis, limite hors du temps. «Les», ce sont les Archives départementales et leurs trésors inestimables, cachés au creux de la rue de Frémur à Angers. « Nous souffrons d’une réputation qui ne nous correspond pas, estime Elisabeth Verry, la directrice. Notre travail n’a rien d’ennuyeux, ni de poussiéreux, bien au contraire ».

Pour s’en convaincre, il faut pénétrer les lieux. Et parcourir les 11 000 m2 et ses six niveaux, où sont rangés et classés d’inombrables documents (livres, plans, registres…) provenant des quatre coins du Maine-et-Loire. Et ce depuis des lustres. « Les archives correspondent à environ 40 km de rayonnage, précise Elisabeth Verry. Impossible de dire, en revanche, combien de documents précisément sont stockés ici. Des millions de pièces ».

Toutefois, lors de votre visite, entre les ateliers photos, reliures, la salle de tri et celle des plans, votre guide vous annoncera sans doute un futur agrandissement, car la vieille dame aux allures de demoiselle, plus resplendissante que jamais, devrait prendre ses aises avec la construction d’un nouveau bâtiment, histoire de rallonger un peu plus ses rayonnages. Mais pour l’heure, contentez-vous de flâner dans les couloirs, les ateliers et dégustez des yeux l’exposition « La Table des Angevins », un patrimoine lui aussi bien vivant.


CONTACTS
Retrouvez toutes les informations pratiques de « Made in Angers » (dates, horaires, billetterie, tarifs…) sur le site d'Angers Loire Tourisme : ici.
Réservation auprès de l’office de tourisme d’Angers par téléphone au 02 41 23 50 01 (lundi de 14 h à 18 h, du mardi au samedi de 10 h à 18 h. Et le dimanche de 10 h à 13 h).








1.Posté par Henri G le 17/02/2014 12:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah, Made in Angers... Cette grand-messe ultra-réservée à l'avance par des bataillons de gens libres en journée...

Impossible de s'inscrire car tout est plein et les horaires forcent à prendre des congés. Dommage. Angevin depuis 4 ans, je n'ai jamais pu visiter une seule entreprise.








Angers Mag















Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51


cookieassistant.com