Levitation France : Angers en redemande


Rédigé par - Angers, le Lundi 22 Septembre 2014 à 20:29


Pour la seconde année consécutive, le Chabada, la scène des musiques actuelles d’Angers, accueillait vendredi et samedi, en écho à l’Austin Psych Fest (USA), Levitation France, le festival français et même européen de la musique psychédélique. Plusieurs groupes américains avaient fait le déplacement pour le grand plaisir de festivaliers de plus en plus accros à ce type de musique en plein renouveau.



Les Quilt de Boston (Massachusetts) sur la scène extérieure de Lévitation France
Les Quilt de Boston (Massachusetts) sur la scène extérieure de Lévitation France
la rédaction vous conseille
Samedi soir, entre baraques à frites et tonneaux de bière, les décibels pleuvaient sur les deux scènes, l’une intérieure et l’autre extérieure, du festival Levitation France à Angers. Du bon son pour éloigner en musique l’orage qui menaçait sur les bords de Maine.

Pas de pluie donc, et même un temps plutôt agréable pour des festivaliers venus parfois de loin pour toucher de près ce qui se fait de mieux en matière de rock psychédélique, un style de musique qui date des années 1960, toujours très prisé aux USA. La preuve, le nombre de groupes venus d’outre Atlantique pour ce grand moment qui aura rappelé quelques souvenirs au plus âgés.

Car dans l’enceinte du festival angevin, pas de limite d’âge. Les soixante-huitard, la soixantaine bien sonnée, toujours fan d’un rock psychédélique qui connut ses heures de gloire lors du mémorable festival de Woodstock, côtoyaient sans complexe des jeunes de vingt ans à peine qui apprécient à leur tour ce style musical qui revient en force.

Si cette musique n’est jamais vraiment tombée en désuétude sur la côte ouest des USA, - nombre de groupes tirent encore leur inspiration des groupes de légende : Grateful Dead, Quicksilver Messenger Service, Tommy James and the Shondells, et autres Frank Zappa ou Led Zeppelin -, le style psyché intéresse de plus en plus les musiciens européens à l’exemple des Angevins d'Eagles Gift présents sur la scène de Levitation France.

Le retour de la musique psyché en France

White Hills :  le space rock  endiablé
White Hills : le space rock endiablé
Monté dans le cadre du jumelage Angers-Austin, porté localement par le Chabada et la société Radical Productions, producteur rock angevin, Levitation France est une déclinaison et désormais la tête de pont européenne d'un festival de rock organisé dans la capitale du Texas et du rock psychédélique, l' « Austin Psych Fest », un événement désormais emblématique où se pressent depuis sept ans plus de 4000 fans venus du monde entier. Avant Levitation France, Eagles Gift était à l’affiche de la dernière édition du festival US.

S’ils n’étaient pas si nombreux à Angers, l’espace du Chabada étant plus confiné, il y avait tout même plus d’un millier de personnes à se masser autour des deux scènes pour s’enthousiasmer et parfois planer au son de la musique de The GOASTT ( Ghost Of A Saber Tiger Tooth), le duo conduit par Sean Lennon, le fils de John Lennon (défunt Beatles) et Yoko Ono, les Berlinois de Kadavar, les sonorités classiques psyché de Quilt (notre préféré) où la musique envoutante de Holy Wave ou de Allah-Las, et bien d’autres.

L'avis de Christophe Davy (alias Doudou), patron de Radical Prod, co-organisateur de l'événement

"C'était une très belle 2e édition. On a refait complet, avec un public différent de celui de l'année dernière. Personnellement, j'ai trouvé la prog' intéressante : il n'y avait pas d'énorme tête d'affiche, comme l'an passé avec les Black Angels, mais on a eu plein de trucs différents, du gros son rock au pur psyché, en passant par de l'électro. C'était musicalement plus intéressant qu'en 2013, avec ce spectre assez large et de la diversité durant les deux soirées.

L'autre réussite, c'est aussi le brassage des spectateurs venus de partout et avec des univers très différents : on n'avait pas l'impression d'être à Angers ! Le Levitation, ça reste un truc de niches, mais l'idée est de faire plus grand. Tous les ingrédients sont là : le festival a trouvé sa marque artistique, le public répond présent, les artistes sont super heureux de venir et de passer du temps avec les gens, et les types du Psych Fest ont apprécié. A Austin, je vous rappelle que le festival a commencé il y a 10 ans avec 300 personnes, dans une grange !"




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51







cookieassistant.com