Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Ligue Magnus : Les Ducs d'Angers passent leur deuxième Étoile


Rédigé par - Le Dimanche 12 Janvier 2014 à 09:21


Après s'être qualifiés pour la finale de la Coupe de France mardi soir, les Ducs d'Angers reprenaient le chemin habituel de la Ligue Magnus. La compétition changeait mais le lieu, le Haras, et l'adversaire, l'Étoile Noire de Strasbourg, restaient par contre inchangés. Et tout comme en début de semaine, les hommes de Simon Lacroix allait finir par s'imposer (5-3).



Il y avait malgré tout quelque chose de différent ce samedi soir : l'ambiance. Certes, la rencontre de mardi était historique et synonyme de soirée de fête avec la qualification. Mais, tout de même, le public du Haras semblait quelque peu endormi lors de ce match.

Et ce n'était pas le rythme du premier tiers qui allait réveiller les spectateurs. La domination et les supériorités étaient angevines mais Hiadlovsky, le portier alsacien, bloquait les timides shoots des locaux.

Il fallait attendre la mi-tiers et un tir de la bleue de Börjesson dévié par Baluch pour voir le premier but (9'44 : 1-0). Strasbourg commençait à se rebiffer et à inquiéter Hardy sur plusieurs occasions.

Mais, sur une action d'école, les Ducs doublaient alors la mise. Le palet était ressorti proprement de la zone défensive par Mrena et Bellemare.

Fortier, trouvé par son capitaine dans l'axe, décalait Campbell sur sa droite. Le numéro 50 ajustait le portier alsacien d'un tir croisé (14'16 : 2-0).
Les Ducs d'Angers avaient été réalistes sur leurs plus belles occasions et méritaient leur double avantage à la pause.

Le deuxième tiers débutait mal pour les Ducs. Réduits à quatre sur la glace suite à la pénalité de Börjesson, les hommes de Simon Lacroix devaient s'accrocher pour garder leur avantage. Solides, ils allaient même profiter de cette infériorité pour marquer.

Crowder chipait le palet à la bleue et partait seul défier Hiadlovsky. Après un crochet, le Canadien marquait du revers (21'53 : 3-0). Le numéro 40 angevin retrouverait-il son instinct de scorer de la saison passée ? Depuis 4 matchs, il marque à chaque fois.

Ensuite, le couple Bellemare-Fortier soignait le beau jeu devant le but du portier strasbourgeois. Le public du Haras prenait plaisir en regardant ce spectacle pourtant le score n'évoluait pas.

Pire même, c'est Strasbourg qui reprenait de la confiance en cette fin de tiers. Et sur une action confuse, Cibula crucifiait Hardy à bout portant (33'10 : 3-1).

La rencontre n'était donc pas toujours gagnée pour les Ducs d'Angers, car Strasbourg y croyait toujours. Profitants d'un léger laxisme défensif des Angevins, Marcos, seul au second poteau, ramenait son équipe à une longueur (44'04 : 3-2).

Mais le doute n'avait même pas le temps de s'insinuer dans les têtes angevines que celui-ci fut éjecté par la puissance de Skinnars.

Récupérant le puck après un faceoff remporté par Walls, le numéro 95 angevin pulvérisait la rondelle dans la lucarne gauche du portier strasbourgeois seulement 25 secondes après le but alsacien (44'29 : 4-2).

La fin de la rencontre allait être totalement hachée par les nombreuses pénalités sifflées contre les deux équipes.

Un nouveau but de Walls (55'48 : 5-2) et un nouveau de Marcos (56'33 : 5-3) allaient conclure une partie qui ne ressemblait plus à grand-chose.

Les Ducs d'Angers tenaient là leur 4e victoire consécutive qui leur permet de consolider leur 3e place au classement derrière Briançon et Rouen.

En attendant le choc...

La rencontre Rouen-Briançon, qui était le choc de cette 19e journée, aura lieu le 28 janvier.

Rouen était ce week-end dispensé de Ligue Magnus. En effet, les champions de France en titre disputaient la Conti Cup (coupe européenne). Malheureusement pour eux, les Dragons ont explosé face aux Italiens de Asiago vendredi soir (6-0) et face aux Norvégiens du Stavanger Oilers (6-2).

Invaincus depuis le début de saison en Ligue Magnus, les Normands tombent de haut.

Vainqueurs de la compétition en 2012, les Dragons de Rouen sont éliminés de la course au titre avant même les rencontres du dimanche.

Briançon était aussi au repos forcé. Jeudi soir, en match en retard à Épinal, les Diables Rouges se sont imposés dans la douleur en prolongation (4-5 a.p). Les hommes de Basile ont (encore) deux matchs en retard à disputer face à Rouen (28/01) et face à Amiens (30/01). Le classement de la Ligue Magnus sera donc plus "lisible" à partir de février.

Dans les autres rencontres de la soirée, Brest a fait exploser les Drakkars de Caen (8-2). Amiens a renversé Gap (3-2) alors qu'ils étaient menés 2-0.

Grenoble confirme son bon début d'année en battant en prolongation les futurs adversaires d'Angers, les Ducs de Dijon (2-1 a.p).
Grâce à un but de l'ancien Duc Charlie Doyle en prolongation, Morzine-Avoriaz s'impose face à Villard-de-Lans. Les Ours restent quatrièmes au classement malgré leur défaite.

Enfin, Épinal s'accroche au peloton de tête au classement en allant battre Chamonix à l'extérieur (2-4).

Angers ira donc, dès ce mardi, disputer la 20e journée de Ligue Magnus en Bourgogne face aux Ducs de Dijon.



Matthieu ROULLIER
Correspondant Sport pour Angers Mag. Intervient pour les Ducs d'Angers et en remplacement pour... En savoir plus sur cet auteur