Marc Laffineur (UMP) : "C'est une petite élection législative, et donc politique"

Elections départementales - Les forces en présence #3


Rédigé par - Angers, le 16/03/2015 - 06:30 / modifié le 17/03/2015 - 07:23


Les élections départementales, premières du genre, se dérouleront les 22 et 29 mars prochains, pour élire les 42 conseillers départementaux. La rédaction d'Angers Mag a interrogé les six responsables des principales forces politiques du département. La parole est aujourd'hui au président départemental de l'UMP, Marc Laffineur.



Marc Laffineur est le président départemental de l'UMP.
Marc Laffineur est le président départemental de l'UMP.
la rédaction vous conseille
Dans quel état d’esprit êtes-vous ?
 
« Je suis confiant pour nos candidats, mais inquiet sur l’abstention : on sent bien à travers l’ensemble des réunions publiques que les citoyens ne sont pas mobilisés.
 
Comment s’explique, selon vous, ce désintérêt ?
 
« Traditionnellement, il n’y a jamais eu beaucoup de monde dans cette élection. Et les modifications apportées depuis deux ans n’ont rien fait pour améliorer les choses. Les changements de canton ont été fait sur la seule raison démographique, sans aucune considération géographique ou économique. En plus, personne ne peut voter aujourd’hui sur les compétences exactes du Département, puisque le texte ne sera pas voté avant l’été ! Enfin, et c’est plus profond, il y a une vraie désespérance de nos concitoyens, très déçus par l’action du pouvoir en place. »
 
Quelle place voyez-vous pour le département à court et moyen terme ?
 
« J’étais favorable à une fusion du département et de la région : le fait d’avoir un seul et même élu pour les deux collectivités me paraissait cohérent. Mais à partir du moment où l’on a fait des grandes régions, on a renforcé le pouvoir des départements, qui ont donc de beaux jours devant eux ! La grande difficulté pour la collectivité, c’est que c’est elle qui paie pour la politique sociale –RSA, aide sociale à l’enfance, handicap- mais que ce n’est pas elle qui décide à qui elle va payer. Au-delà de ça, il me semble indispensable de clarifier les compétences des différentes collectivités locales."

"Il fallait aller sur le terrain pour trouver les bons candidats. C’est le rôle d’un parti politique ! Et seul un parti politique est capable de préparer une nouvelle génération"
Du point de vue politique, comment le président départemental de l’UMP a abordé cette campagne des élections départementales ?
 
« Avec une idée en tête : celle que tout était nouveau. On n’est plus du tout dans une élection de notables, sur un petit canton. Les cantons sont désormais des grands territoires et ce scrutin s’apparente à une petite élection législative. C’est la raison pour laquelle je me suis beaucoup impliqué : il fallait aller sur le terrain pour trouver les bons candidats. C’est le rôle d’un parti politique ! Et seul un parti politique est capable de préparer une nouvelle génération. J’ai toujours considéré que la politique est quelque chose de très noble et souhaité lancé de nouvelles générations dans la bataille : cette élection, avec un renouvellement terrible, est un terrain formidable pour le faire."
 
L’actuel président du Conseil général et leader de la majorité départementale, Christian Gillet (UDI) vous a reproché de beaucoup intervenir dans cette campagne et de mettre trop en avant l’étiquette politique ?
 
« Mais vous ne pouvez pas faire campagne en disant « je suis de la majorité départementale ! » Il faut dire les choses clairement, exprimer précisément ce que vous voulez faire. Mon objectif a été de mettre partout des gens bien, compétents. Evidemment que je préfère placer ma confiance dans des hommes et des femmes proches de l’UMP ! »
 
N’y-a-t-il pas derrière la désignation de candidats proches de l’UMP une volonté de « prendre le pouvoir » au sein du Conseil départemental, en portant un autre candidat que Christian Gillet ?
 
« L’élection du président du futur Conseil départemental est le fait des futurs conseillers départementaux : ça n’est pas mon problème ! Les conseillers élus –j’espère qu’il y a en aura un maximum de l’UMP- éliront ensuite en conscience un président, mais il n’y aura aucune consigne du président départemental que je suis. »

"Vous ne pouvez pas faire campagne en disant « je suis de la majorité départementale ! » Il faut dire les choses clairement, exprimer précisément ce que vous voulez faire."
Quels sont vos objectifs pour cette élection ?
 
« Faire le mieux possible. Je suis confiant, même si je sais très bien que rien n’est jamais acquis en politique. »
 
Quelle sera votre attitude en cas de second tour sans la droite « républicaine » ?
 
« Ca n’arrivera pas. Nous serons présents partout. »
 
Quelle est votre position concernant Terra Botanica ?
 
« Je rappelle tout de même que je suis à l’initiative de Terra Botanica là où il est. Je veux bien entendre qu’il y a eu des erreurs, un problème de positionnement, mais ce qui a gêné le plus le développement de Terra Botanica, c’est que l’équipe alors en place à Angers a tout fait pour que ça marche le moins possible. Depuis les dernières élections municipales, la donne a changé et il y a une concordance de vues entre les collectivités. »
 
Le Département doit-il se contenter des ces seules compétences obligatoires en matière sociale ou en faire plus ?
 
« Il doit essayer de faire un peu plus ; le problème, c’est la capacité qu’il a à le faire. Il y a eu une augmentation de 7 à 8 % liés aux compétences sociales obligatoires et la première des choses, pour le Département comme pour les autres collectivités, c’est de faire attention au budget. Et la fiscalité n’est pas une solution : il y a une vraie révolte dans le pays vis-à-vis de cela. »




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Percereau le 16/03/2015 09:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n'existe pas de grandes ou de petites élections législatives. Les élections législatives élisent des députés qui écrivent et votent les lois. C'est le sens même du mot législatif. "Légis" = "loi" en latin.
Les élus du Conseil départemental n'ont pas pour vocation de faire des lois.
À quoi sert-il d'entretenir dans les esprits la confusion alors que c'est déjà assez compliqué comme ça ?
Il est vrai que le sens précis des mots n'a plus actuellement beaucoup d'importance !

2.Posté par Michel HOUDBINE le 16/03/2015 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je m'aperçois que Mr Laffineur n'est pas mieux informé que ne l'était Mr Gilet en prenant la Présidence du Conseil Général.
Comment peut-on attribuer à "l'équipe alors en place à Angers" l'échec cuisant du Parc Terra Botanica ?
Qui, dès le début, n'a pas mentionné sur les supports de communication que le Parc était situé à Angers ? Qui a validé le caractère de ce Parc, qui, de fait, n'en a pas (parc à thème, parc de loisirs, parc d'attraction, musée du végétal, jardin, ... on ne sait pas) et n'...

3.Posté par Michel HOUDBINE le 16/03/2015 11:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dernier "petit détail" ... c'est bel et bien l'équipe alors en place a Angers qui a décidé de céder le terrain à titre gratuit, pour permettre l'installation du Parc. Mais ce n'est sans doute pas important, ce ne sont que 52 hectares !















Angers Mag











Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30



cookieassistant.com