Maya l’abeille pour apprendre la biodiversité aux enfants


Rédigé par - Angers, le 22/12/2013 - 10:33 / modifié le 22/12/2013 - 10:40


Installée à Champigné, au nord d’Angers, l’entreprise Nova-Flore propose des techniques alternatives de fleurissement permettant de maintenir la biodiversité aux abords et au cœur des villes. Pour cette dernière, l’apprentissage du respect de la nature faisant partie intégrante de l’éducation des plus jeunes, elle organise régulièrement des ateliers ludiques avec les enfants du centre de loisirs proche de l’entreprise.



Maya l'abeille et les enfants du centre de loisirs de Champigné (Maine et Loire) - Photo Nova-Flore
Maya l'abeille et les enfants du centre de loisirs de Champigné (Maine et Loire) - Photo Nova-Flore
la rédaction vous conseille
Ce mercredi 18 décembre, à la veille des vacances de Noël, les enfants du centre de Loisirs de Champigné, une commune de 2000 habitants de la région de Segré (49), accueillaient un personnage qu’ils connaissent bien pour suivre ses aventures à la télévision : Maya l’abeille. Outre l’inévitable distribution de cadeaux, l’abeille qui avait répondu à l’invitation de la société Nova-Flore et des animatrices du centre de loisirs avait une mission bien particulière : initier les enfants au respect de l’environnement et au maintien de la biodiversité.

« Nous sommes installés à Champigné depuis 10 ans et régulièrement nous menons des actions avec les enfants des écoles, en organisant des visites de l’entreprise ou des ateliers ludiques comme aujourd’hui », explique Florence Rottier, responsable communication de l’entreprise Nova-Flore. « Nous savons que les plus jeunes sont très intéressés par la nature, le jardin et les petits animaux. Il faut donc les sensibiliser très jeunes au maintien de la biodiversité, car demain ce sont eux qui entretiendront un jardin et contribueront à la protection de l’environnement ».

Pour l’entreprise spécialisée dans les mélanges de graines pour prairies et jachères fleuries, il s’agissait de tester le lancement d’une nouvelle gamme de produits destinés aux enfants, des sachets de graines à l’effigie de Maya l’abeille, à planter dans des petits espaces, jardins ou balcons. « Les générations précédentes ont mis de côté le jardinage et le fleurissement. Cet apprentissage passe par les enfants qui peuvent ainsi réapprendre à leurs parents comment semer, même sur de très petites surfaces et contribuer ainsi à l’équilibre naturel ».

Pendant quelques heures les 27 enfants du centre de loisirs, accompagnés par la mascotte de cette nouvelle gamme de produits, ont appris à fabriquer, avec des matériaux de récupération, des nichoirs et des mangeoires pour abriter et nourrir les oiseaux pendant la période hivernale. Ils sont tous repartis le midi avec les sachets de graines et les conseils pour réussir leur petit jardin.

Âgés de 3 à 11 ans, les enfants du centre de loisirs « s’intéressent aux travaux manuels et connaissent les bons gestes pour le recyclage des matériaux et éviter le gaspillage. Nous avons de petits moyens alors le recyclage est indispensable », explique Nadia Charpentier, la directrice du centre de Loisirs de Champigné. « En général ils sont très attentifs et parlent de leurs activités à leurs parents. Ça permet de faire passer le message ».

Heureux et plutôt fiers de contribuer au respect de leur environnement les enfants vont pouvoir tester chez eux le semis d’une petite prairie dont les plantes, savamment sélectionnées pour l’occasion attireront papillons, coccinelles et autres insectes heureux de pouvoir trouver des fleurs à leur convenance. « Un moyen de prolonger ce qu’ils ont pu découvrir ce matin », poursuivent les organisateurs. « Pour nous, l’objectif c’est que chacun apprenne à semer l’écojardin de demain».

Un nouvel espace numérique permettant à chacun de tester d’autres activités sur le jardinage et la biodiversité sera mis à disposition des enfants à la fin janvier 2014 sur le site élaboré par Nova-Flore : www.prairie-fleurie.com En attendant ce site web est utilisable pour les parents qui veulent réussir leur prairie fleurie et favoriser le retour d'insectes qui servent ensuite de traitement naturel des autres plantes et arbustes du jardin.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag