Michel Boujenah se taille une vie sur mesure


Rédigé par - Angers, le Vendredi 27 Juin 2014 à 17:21


Il y a la vie que l’on a vécue et celle que l’on aurait bien aimé vivre. Dans son one man show, présenté jeudi, aux Arènes de Doué-la-Fontaine, dans le cadre du 65e Festival d’Anjou, l’humoriste Michel Boujenah a choisi la seconde alternative en y ajoutant les accents de la Méditerranée. Ça fait toujours rire.



Michel Boujenah se taille une vie sur mesure
la rédaction vous conseille
Écouter quelqu’un raconter sa vie pendant un peu plus d’une heure0 ce n'est pas toujours une partie de plaisir. Avec Michel Boujenah, dont on connaît le coté charmeur et attachant, ce n’est pas pareil. Tout d’abord parce que l’humoriste d’origine tunisienne ne raconte pas sa vie, mais une autre vie dans laquelle « toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé, des événements ayant eu lieu, ne serait que pure coïncidence ». Quoique …

Avec « Ma vie », l’artiste se lance dans une biographie imaginaire avec beaucoup d'émotions, parfois d’humour merguez et surtout force de détails imagés, dans laquelle il raconte comment, dans ses rêves, il est facile de devenir un héros.

« J’ai toujours pensé qu’il était plus passionnant de rêver sa vie que de la vivre. Je vais le faire mais si tout cela n’était pas entouré de la plus grande dérision possible ce serait horrible », explique Michel Boujenah. « Alors on va rire0 je ferai tout pour cela puisque je me demande souvent si j¹écris pour faire rire ou si je fais rire pour écrire ».

Alors Michel Boujenah va réinventer son histoire en y convoquant, au détour d’un chemin, ses copains de toujours, Albert et Guigui, sous le ciel bleu de Tunisie, pour faire partager au public hilare, des moments de complicité réinventés, riches de chaleur et de tendresse.

Prenant à partie ceux qui rient à gorge déployée de ses blagues dégoulinantes d’huile d’olive, l’humoriste sans complexe n’hésite pas à payer de son corps, « beau comme personne, avec ses abdos beignets », adaptant son texte au lieu dans lequel il intervient. Le soleil qui n’en finit pas de se coucher, un oiseau qui passe, ou la cloche de l’église de Doué-la Fontaine qui tinte pendant son spectacle, tout est prétexte à faire rire, même si parfois c’est un peu enrobé, comme lui. Mais il s’en moque et le public aussi.

L’humoriste, très applaudi, n’a pas manqué de faire un petit clin d’œil au Festival de Ramatuelle, dont il est le directeur artistique, en fin de spectacle. « Sympa ce festival, j’ai été très bien accueilli. Mais je cherche la mer… Non, non, je ne suis pas chauvin (rires) ».

Le Festival de Ramatuelle (Var), est un rendez-vous de théâtre et musique créé en 1985 par Jean-Claude Brialy, lequel fut directeur artistique du Festival d’Anjou de 1985 à 2001. « Je pense beaucoup à lui », déclarait Nicolas Briançon, l’actuel directeur artistique, en présentant le spectacle de Michel Boujenah. « Il est lien qui unit nos deux festivals ».





Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Jacques le 28/06/2014 17:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Spectacle réjouissant, mélangeant, comme à l'habitude avec Boujenah, rire et mélancolie, tendresse et humour béton. Sous le rire perce une vision plus profonde: on rit au 1° degré, en oubliant parfois un sous-jacent très sérieux!
ET puis Boujenah fait rire sans tailler gratuitement des costars à tout ce qui bouge dans la planète people. C'est rare, et c'est bon. Le rire pour le rire, sans méchanceté inutile: exercice très difficile parfaitement réussi. merci Michel.








Angers Mag












Angers Mag : Forum pour l’emploi 2017 : les pré-inscriptions sont ouvertes: Le prochain Forum pour... https://t.co/dsS0kYZ5Mc https://t.co/c8Hg53zj2M
Jeudi 19 Janvier - 18:04
Angers Mag : Jain, le retour ! Ce sera le 18 avril à l'@ArenaLoire49. Réservations ouvertes chez @OSPECTACLES 35€… https://t.co/AFRLLUhAaE
Jeudi 19 Janvier - 14:48
Angers Mag : #Angers L'identité de @PremiersPlans, c'est quoi ? Dossier spécial @angersmaginfo. Episode 1 : Un #cinéma de vérité. https://t.co/LqqAJa9Ml7
Jeudi 19 Janvier - 14:17
Angers Mag : Claude-Eric Poiroux : "Un cinéma vérité": En choisissant d’ouvrir grandes ses portes aux... https://t.co/JPRMNfLyHh https://t.co/bwPTXP6CFY
Jeudi 19 Janvier - 12:03







cookieassistant.com