Municipales 2014 : Angers se jouera (encore) au centre


Rédigé par - Angers, le 24/03/2014 - 08:06 / modifié le 24/03/2014 - 08:06


Le premier tour des élections municipales angevines a placé Christophe Béchu en tête des suffrages (35,91 %). Mais l'écart qui le sépare du maire socialiste sortant Frédéric Béatse (26,77 %) n'est en aucun cas rédhibitoire. Les scores réalisés par Jean-Luc Rotureau (16,21 %) et Laurent Gérault (UDI, 7,44 %) disent une chose : comme le veut la tradition à Angers, l'élection se jouera au centre.



Christophe Béchu (UMP) arrive en tête au soir du premier tour. Mais Frédéric Béatse (PS), le maire sortant, limite bien la casse.
Christophe Béchu (UMP) arrive en tête au soir du premier tour. Mais Frédéric Béatse (PS), le maire sortant, limite bien la casse.
la rédaction vous conseille
Oui, l'élection municipale angevine se jouera dans les urnes, le dimanche 30 mars. C'est le jeu démocratique.

Mais avant cela, les jeux se feront aussi, dans les heures qui viennent, au gré des débats et des discussions entre équipes de campagne. C'est ce qu'il faut retenir de ce premier tour des élections municipales à Angers.

Allons à l'essentiel. Les résultats bruts, d'abord, avec une participation à 59,23 % (légèrement plus qu'en 2008), qui placent Christophe Béchu (UMP) en tête, avec 35,91 % des suffrages. Le maire sortant Frédéric Béatse (PS), avec 26,77 %, arrive en deuxième position, avec 10 points d'avance sur son ancien adjoint à l'urbanisme, Jean-Luc Rotureau et ses 16,21 %. Voilà pour le trio de tête.

Mais le reste des résultats vaut également son pesant d'or. Annoncé à 2 % lors du dernier sondage IPSOS, Laurent Gérault (UDI) -remonté comme un coucou contre les médias- obtient 7,44 % des suffrages.

Angers Bleu Marine, la liste menée par Gaétan Dirand (FN), plafonne à 6,5 %.

Au-dessous des 5 %, c'est l'équipe menée par Nathalie Sévaux qui s'en tire le mieux, avec un score tout à fait honorable de 3,29 %. A elles trois, les listes d'extrême-gauche n'atteignent pas les 4 % (2,1 % pour Martin Nivault, 0,93 % pour Marie-José Faligant et 0, 62 % pour Hubert Lardeux).

Quelles réserves de voix pour Béchu ?

Les voix du centre, Laurent Gérault et Jean-Luc Rotureau, auront un rôle essentiel à jouer dans l'entre-deux tours.
Les voix du centre, Laurent Gérault et Jean-Luc Rotureau, auront un rôle essentiel à jouer dans l'entre-deux tours.
Derrière la froideur des chiffres, quelques constats s'imposent. Et un enseignement fort : à Angers, les traditions ont la vie dure, et la ville se jouera de nouveau au centre de l'échiquier politique. Oui, Christophe Béchu arrive en tête, mais avec un score qui n'atteint sans doute pas celui espéré par sa garde rapprochée. "C'est plus serré que prévu", livrait même son premier vice-président au Conseil général, Christian Gillet.

Le candidat de l'UMP a réaffirmé dimanche soir qu'il présenterait la même liste au second tour qu'au premier. Sa réserve est très limitée et le leader de la droite, même si l'on additionne aux voix qu'il a obtenues celles (très hypothétiques) de Laurent Gérault, réunit moins de voix qu'en 2008 au premier tour.

Le constat est peu ou prou le même du côté de Frédéric Béatse. Le maire socialiste enregistre un score historiquement bas pour un sortant. Consolation : il limite bien la casse par rapport au contexte national très défavorable à la gauche. Surtout, il a une marge de manoeuvre relativement confortable si l'on additionne les scores obtenus par toute la gauche, au soir du premier tour. "La gauche reste majoritaire à Angers", a-t-il d'ailleurs souligné dès le début de son intervention.

Pour Béatse, rien ne se fera sans Rotureau

Reste qu'il devra composer avec son ex-adjoint Jean-Luc Rotureau. "Déçu" par ses 16 %, ce dernier se pose tout de même en arbitre de cette élection municipale... ce qu'il a fort bien compris. S'il n'a pris aucune décision définitive hier soir, le "3e homme" a rappelé que son "score élevé ne peut être ignoré. Il faut désormais regarder comment on peut avancer, en mettant à plat les points de projets et les divergences".

Pas gagné non plus pour le dissident socialiste, tant la question du ralliement -de toute façon sous conditions- semble diviser au sein de ses troupes.

Bref, ceux qui pensaient en savoir beaucoup plus sur le futur maire d'Angers au soir du premier tour en sont pour leurs frais.

Et les heures à venir, derrière les fameuses tentures angevines, devraient donner lieu aux plus épiques tractations. Résultat partiel, mardi soir, lors du dépôt officiel des listes de second tour en préfecture.

Les résultats complets du scrutin à Angers

Inscrits : 88 281
Votants : 52 286
Exprimés : 51 135
Abstention : 40,77%

Frédéric Béatse ("Aimer Angers") : 13 691 voix - 26,77%
Christophe Béchu ("Angers pour vous") : 18 365 voix - 35,91%
Gaétan Dirand ("Angers Bleu Marine") : 3 443 voix - 6,73%
Marie-José Faligant ("Faire entendre le camp des travailleurs") : 477 voix - 0,93%
Laurent Gerault ("Servir Angers") : 3 806 voix - 7,44%
Hubert Lardeux ("Contre les politiques d'austérité...") : 307 voix - 0,60%
Martin Nivault ("Résister, construire à gauche") : 1 075 voix - 2,10%
Jean-Luc Rotureau ("L'énergie de faire") : 8 288 voix - 16,21%
Nathalie Sévaux ("Angers Vivre Mieux naturellement") : 1 683 voix - 3,29%




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

27.Posté par puisvoila le 24/03/2014 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi je voterai pour Christophe Béchu parce que c'est le plus beau et qu'il a plein de propositions concrètes pour Angers :
- dynamiser la ville
- ramener les familles dans le centre
- nettoyer les rues
- faire baisser le prix du gel
- Enlevez les trous dans la chaussée
- relancer l'emploi
- installer la paix dans le monde

On ne sait pas comment il va faire, lui non plus mais il va bien le faire. Pis s'il n'y arrive pas c'est pas grave il sera nommé ministre et il laissera la mairie à son copain Capus...

26.Posté par FEDERER le 24/03/2014 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Forza Béchu, rien ne n'arrêtera !! Contentons-nous de l'essentiel : BECHU ! Pour qu'Angers sorte du brouillard

25.Posté par Remix tape le 24/03/2014 15:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Christophe Béchu est le seul homme qui incarne l'espoir d'un changement pour Angers, le seul homme à proposer un avenir prometteur à une ville en stagnation depuis trop longtemps. Angevins, angevines, mobilisons nous avec Monsieur Béchu et faisons de notre ville une terre d'avenir !!!!!

24.Posté par Dim_Pal le 24/03/2014 15:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon suffrage s'est porté sur Angers Naturellement (Bravo à Nath pour son score !) et j'irai voter nul au second tour. Beatse ou Béchu c'est la même chose au point de vu de la défense de l'environnement. Vive Angers Naturellement. On lâche rien et on continu à défendre l'environnement contrairement à EELV qui tuerai père et mère pour un strapontin au conseil municipal puisqu'on les retrouve sur la liste d'un bétonneur grand copain de Vinci.

23.Posté par Jacob le 24/03/2014 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je pense que Mr Rotureau fait une erreur en n'allant pas au bout de sa démarche d'opposition. Par ce choix il a pour moi décidé de mettre fin à son poids politique sur Angers, car il ne peut pas retourner dans l'équipe de Mr Béatse qui lui réservera le même sort que ceux que le Parti Socialiste appelle "traitres".

Un beau discours de la part de "Barreau", auquel je me rattache. Cependant, je t'invite à écouter le discours de Mr Béchu au centre des congrès (le 19 mars) durant lequel il a fait l...

1 2 3 4 5 » ... 6














Angers Mag











Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20
Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56



cookieassistant.com