Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom

Lundi 22 Décembre 2014



Nateralis, le challenge écologique et solidaire made in Angers


Rédigé par Julie Da Silva - Le 26/02/2012 - 23:00 / modifié le 28/02/2012 - 11:32


Après deux déménagements en moins d'un an, quelques imprévus de taille et quelques coups du sort, certains se seraient découragés. Ce n'est pas le cas de Nateralis. Le magasin qui allie design, écologie et intelligence verte, a en effet investi le 17, avenue Pierre Mendès France à Avrillé le mercredi de l'ouverture des soldes. Retour sur la gniac d'une entrepreneuse angevine et la solidarité née des réseaux sociaux.



Nateralis, la boutique spécialisée en équipement écologique pour la maison et pour l'enfant, Nateralis, avait déménagé l'été dernier pour continuer le beau projet de la Nat'box (initiative angevine et réelle alternative écologique à la très médiatisée et consumériste boîte rose).

A l'origine du projet, 16 commerçants angevins résolument tournés vers l'avenir, avaient décidé de s'allier pour proposer une alternative écologique à ce qui était proposé jusqu'à présent dans les maternités. C'est en août que Nateralis avait rejoint les Matériaux Verts à Beaucouzé aux côtés d'une réflexologue. Le but de ce regroupement était également de rompre la solitude commerçante, de faire à leur échelle des économies d'énergie et de proposer à leurs clients un lieu pour repenser la grossesse et l'arrivée de bébé à la maison dans un cadre plus écologique.

La seule chose à laquelle n'avait pas pensé Erika Ayreault, gérante de Nateralis, c'est que l'alliance tournerait court. C'est en effet deux mois à peine après l'emménagement de Nateralis à Beaucouzé, qu'elle a appris que son bail était «écourté».

Quelques semaines à peine avant les fêtes de Noël, la commerçante a dû trouver un nouveau local pour accueillir Nateralis et ses habitués. Et cette entrepreneuse chevronnée a mis du cœur à l'ouvrage! «Tant qu'à y laisser des plumes, autant aborder une renaissance pour Nateralis, et faire cela de manière zen», commentait Erika Ayreault le lendemain de Noël.

Le 26 décembre, deux électriciens, dont l'un de Montpellier, venaient dresser un bilan des travaux à entreprendre pour la réouverture et mettre la main à la pâte pour réorganiser l'espace beaucoup trop cloisonné.

Les matins et les soirées suivantes, des bénévoles venus de tout l'Anjou se sont succédés dans la bonne humeur pour avancer au maximum les travaux avant l'emménagement final. Parmi eux, amis, famille, clients devenus proches, bénévoles " Twittos " et " Facebookiens ", une famille adorable du plus petit jusqu'au plus grand.

«La dernière ligne droite, c'était d'emménager avant de finaliser les travaux et de couler la dalle béton. Mais l'histoire de Nateralis montre qu'avec de l'énergie et de la volonté, tout est possible en Anjou!», confiait Erika Ayreault, positive attitude en toute situation. «J'ai fermé Nateralis à Beaucouzé le samedi pour réouvrir le Mercredi des soldes à Avrillé pour mes clients et tous ceux que je pourrais accueillir et conseiller pour un moment de sérénité».

L'électrochoc a bien fonctionné puisque la gérante de Nateralis peut proposer aujourd'hui une configuration provisoire accueillante du magasin avec 2 thèmes qui se fondent l'un dans l'autre:

- l'univers maison et déco, façon écologique et éthique,

- le monde de bébé au naturel, qui naît dans le ventre de maman et se prolonge pour découvrir couleurs et curiosités en tout genre, dans des vêtements tout doux et intelligemment confectionnés.

Bref, la réouverture de Nateralis, pour certains n'a tenu qu'à un fil et n'a pas été de tout repos pour sa «maman». Mais, peu importe, le sourire et le souci du conseil sont toujours au rendez-vous. Et rien que pour ça, ça donne envie de descendre à l'arrêt Terra Botanica du Tram et de faire quelques pas pour pousser la porte!

L'équipe de bénévoles Nateralis - une partie
L'équipe de bénévoles Nateralis - une partie
Erika remercie la famille Le Joncour, Nicolas, Philippe, Pierre, Perrine, Virgile, Julie, Adrien, Mélanie, Martin, Patricia, Max, Laure, V'rine, son papa, sa maman, son oncle, son proprio et tous ceux qui l'ont accompagnée durant toute l'aventure.

Elle remercie également @geekangevin pour sa sympathie et sa belle initiative ainsi qu'Anne-Lise de Radio G pour le moment de pur bonheur qu'elle a passé sur Chic Planète le 18 janvier dernier. Sans oublier @angersmaginfo pour son info locale 100% angevine et sa réactivité sans faille.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Nateralis, surfez sur le www.nateralis.fr et si vous souhaitez découvrir sa gérante, découvrez son interview sur www.geek-angevin.fr ou sur le podcast de Chic Planète. Sinon, venez faire un tour au prochain Twapéro: qui sait? Peut-être que vous pourrez l'y croiser...

Nateralis
17, avenue Pierre Mendès France
Avrillé
02.41.73.33.86
www.nateralis.fr
contact@nateralis.com

Ligne de tram A : arrêt Terra Botanica










1.Posté par Philippe Delcroix le 31/01/2012 14:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bienvenu et bonne chance à cette nouvelle enseigne, il y a tant à faire pour protéger les bébés de toutes les saletés que l'industrie veut leur injecter ( b-phénol, phtalates, oxyde d'aluminium etc...) Nous allons faire passer le message...

2.Posté par NATERALIS le 08/02/2012 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour et Merci pour ces encouragements !
Effectivement dans ma boutique vous ne retrouverez rien de tout ça. Pas de Made in China non plus ;) que ce soit pour les bébés ou nos produits adultes comme les matelas ou les meubles, etc.
A bientôt peut-être !
Erika







Angers Mag




















Instagram


cookieassistant.com