"Nos cinq revendications pour les lycéens des Pays-de-la-Loire"


Rédigé par Jasmine IMBERT, responsable fédérale de l'UNL 49 - Angers, le 02/11/2015 - 08:09 / modifié le 03/11/2015 - 17:40


Contribuer au débat public sur le territoire angevin et, à notre niveau, participer à l'indispensable vie des idées, c'est l'objet de [La Tribune du Lundi]. Au lendemain du congrès national de l'Union Nationale Lycéenne, la principale association représentative des lycéens en France, la parole est donnée à ses responsables en Maine-et-Loire, lesquels ont choisi d'interpeller les candidats aux élections régionales à venir.



"Nos cinq revendications pour les lycéens des Pays-de-la-Loire"
la rédaction vous conseille
Nous sommes la fédération du Maine-et-Loire de l'organisation syndicale de l'Union Nationale des Lycéens. Dans le cadre de la campagne des régionales, nous avons décidé d'interpeller les candidats à travers cinq revendications primordiales pour nous lycéens au sein de notre région des Pays de la Loire.

Aujourd'hui, les Régions sont chargées de la compétence des lycées qui, comme vous vous en doutez, nous concerne directement. Les décisions politiques qui seront prises au Conseil régional auront donc un impact direct sur notre quotidien de lycéen. C'est pour cela que nous prenons part au débat politique actuel sur des thèmes qui influent sur notre vie au jour le jour.

Nos cinq revendications sont les suivantes :

1. La mise en place d'une carte permettant l'accès gratuit aux transports en commun pour donner à chaque lycéen les moyens d'aller en cours sans "se ruiner" et surtout pour rééquilibrer l'égalité du droit aux transports entre les lycéens et donc garantir un accès égalitaire à l'éducation.

2. Un plafonnement des prix des restaurants scolaires à 3.50 euros pour permettre l'accès à un repas de qualité et local à un coup raisonnable.

Jasmine Imbert responsable fédérale de l'UNL 49.
Jasmine Imbert responsable fédérale de l'UNL 49.

3. Un travail en commun avec les préfectures pour obtenir une carte de séjour pluri-annuelle à tous les lycéens sans-papier et leurs familles. Il est impératif que tous les lycéens, quelles que soient leurs nationalités, aient le droit à l'éducation.

4. Une enveloppe de 40 millions d'euros pour restructurer et équiper les internats de manière à offrir des conditions d'hébergement décentes.

5. Face a l'arrivée de 12 700 lycéens d'ici 2025 ( étude de l'INSEE), les réhabilitations de certains lycées et la construction de lycées de proximité et notamment en zone périurbaine.

Lors des régionales il est impératif de traiter la question de la gestion des lycées. C'est pour cela que nous, membre de L'Union Nationale des Lycéens du Maine-et-Loire  souhaitons faire entendre la voix des lycéens de notre département mais aussi de notre région a travers ces revendications essentielles.
 












Angers Mag















Angers Mag : #Angers A J-1, la pression monte. De tout cœur avec @AngersSCO pour cette finale historique. @IncroyableSCO… https://t.co/jhgonIpBDI
Vendredi 26 Mai - 12:15
Angers Mag : Un nouveau Printemps pour découvrir l'agriculture biologique: Visites de fermes et... https://t.co/LzoJAqAj1c https://t.co/vttj6JyWqQ
Vendredi 26 Mai - 07:33
Angers Mag : Pesticides ou principe de prudence dans la prise de décision #Angers @UnivAngers https://t.co/wYLustjYQ4 https://t.co/xqaIJ3lhNx
Jeudi 25 Mai - 07:47
Angers Mag : Festival : Maine in Jazz du 2 au 5 juin: Le piano sera à l'honneur de la 8e édition du... https://t.co/gcZhIQ4yhC https://t.co/ISJ87ui3nT
Jeudi 25 Mai - 07:32