Nucléaire : des angevins, maillons de la chaine humaine du Rhône


Rédigé par - Angers, le 14/03/2012 - 10:54 / modifié le 17/03/2012 - 07:41


Triste anniversaire que celui du 11 mars 2012. Un an jour pour jour, la terre tremblait au Japon entrainant un raz de marée et l’accident nucléaire de Fukushima. Pour se souvenir de cette catastrophe sans précédent et alerter l’opinion publique, 60 000 personnes ont déferlé dans la vallée du Rhône afin de former une gigantesque chaine humaine de long des centrales de cette région. 80 angevins ont participé à ce mouvement citoyen.



Les militants anti-nucléaire sur la chaine humaine de la vallée du Rhône le 11 mars 2012
Les militants anti-nucléaire sur la chaine humaine de la vallée du Rhône le 11 mars 2012
la rédaction vous conseille
Il y a tout juste un an le monde entier assistait en direct à l’explosion de la centrale nucléaire de Fukushima, l’une des plus grandes catastrophes après celle de Tchernobyl (Ukraine). Aujourd’hui, malgré les travaux réalisés le peuple japonais continue à souffrir de la radioactivité et nul ne connaît aujourd’hui l’issue de cette terrible catastrophe. Combien mourront encore de la contamination radioactive ?

« Partout dans le monde, ce cataclysme a été un électrochoc, mais la classe politique française est jusqu’ici restée sourde à la nécessité de sortir du nucléaire en France. À quelques semaines des élections présidentielles, c’est un signal d’une puissance exceptionnelle qui vient de lui être envoyé », déclarent les membres du réseau « Sortir du nucléaire », plutôt ravis de l’ampleur de leur action.

Simples citoyens, militants de longue date venus de toute la France, dont 80 venus d’Angers et du Maine et Loire, ils étaient environ 60 000 à se donner la main de long des 230 Km de la vallée du Rhône, la plus importante concentration de centrales nuclaire de France, soit la distance qui sépare Fukushima de Tokyo. Les riverains et habitants des régions voisines s’étaient également joints à ce grand rassemblement auquel participaient des élus écologistes ainsi que la candidate verte à l’élection présidentielle Eva JOLY.

« Ils se sont retrouvés pour témoigner leur solidarité avec le peuple japonais et exprimer leur volonté de reprendre en main la politique énergétique française, pour sortir enfin du nucléaire », ajoutent les militants angevins qui entendent bien montrer qu’une large majorité de français aimeraient bien que les politiques mettent tout en œuvre pour sortir de cette énergie dont la dangerosité pour l’homme et la planète toute entière est désormais acquise.

Sensibiliser l’opinion et les candidats à la présidentielle

Le groupe des angevins présents sur la chaine humaine
Le groupe des angevins présents sur la chaine humaine
« La sortie du nucléaire est aujourd’hui a notre portée », affirment les écologistes. « D’autant que c’est une aspiration forte partagée par la majorité des citoyens français». Si les solutions alternatives et surtout moins risquées, existent, d’autres pays européens l’ayant démontré, il manque désormais une vraie décision politique. Le gouvernement actuel, toujours sous l’emprise du « lobby nucléaire », fait la sourde oreille, repoussant aux calendes grecques, un éventuel abandon de cette énergie dont les dangers ne sont plus à prouver. Et coté programme électoral, cette prise en considération n’est toujours pas à l’ordre du jour, à l’exception de celui d’Europe Écologie.

En même temps que la chaîne humaine de la vallée du Rhône, d’autres chaînes moins importantes ont eu lieu dans d’autres régions de France (Bayonne, Bordeaux, Finistère...). Toutes solidaires d’un Japon durablement meurtri, ces chaines demandaient aux politiques d’envisager rapidement une sortie du nucléaire.

« Dans le monde entier, de l’Allemagne au Brésil en passant par la Mongolie, de nombreuses actions ont prouvés la volonté des peuples de protéger leurs enfants et les générations futures en bannissant le nucléaire de notre avenir commun », concluaient les écologistes qui comptent bien continuer à faire pression pour que leurs revendications aboutissent et qu’un calendrier de sortie du nucléaire soit enfin proposé.





Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03