Patrimoine : dans l’intimité du sculpteur François Cacheux


Rédigé par - Angers, le Dimanche 21 Septembre 2014 à 11:07


Une occasion unique. Dans le cadre des Journées du Patrimoine, les Angevins peuvent découvrir l’atelier de François Cacheux à Sainte Gemmes-sur-Loire ce dimanche. Une ouverture exceptionnelle en présence de Gisèle, sa veuve, guide d'un jour empreinte d'une touchante sincérité.



Gisèle Cacheux montrant le platre montrant Mao tel que le sculpteur souhaitait le faire et le bronze souhaité par le fantasque maire de Montpellier
Gisèle Cacheux montrant le platre montrant Mao tel que le sculpteur souhaitait le faire et le bronze souhaité par le fantasque maire de Montpellier
la rédaction vous conseille
Dans la maison de Port Thibault, sur les bords de la Loire, à Sainte Gemmes-sur-Loire, rien n’a changé. C’est comme si le sculpteur François Cacheux était encore présent. Gisèle, son épouse en parle avec beaucoup d’émotion, comme si, au détour d’une discussion avec un commanditaire de l’une de ses œuvres, il allait rentrer le soir même.

Pour mieux garder un souvenir intact de l’artiste dont certaines célébrités se sont attachées les services, elle n’a rien déplacé. Profitant de cette journée du Patrimoine elle a même installé les dessins et pastels de son artiste de mari sous une tente prêtée par l’agglomération d’Angers.

Et quand elle ouvre la porte de l’atelier, l’émotion l’envahit et ce sont toutes les anecdotes qui remontent à la surface. « Je me rappelle de la discussion avec Jean Monnier (Maire d’Angers 1977-1998) lors de la création de la statue de Jean Moulin. François Cacheux n’aimait pas mettre un chapeau à ses personnages et Jean Monnier voulait qu’on le représente avec son habituel chapeau. La discussion a duré longtemps, mais le maire n’a pas cédé ». La statue de Jean Moulin est installée devant le lycée du même nom sur le plateau des Capucins à Angers.

Autre anecdote avec Georges Frêche, l'ex-fantasque maire de Montpellier qui commanda à Cacheux, en 2008, dix statues représentant les « Grands hommes (et femme) du siècle » : Jean Jaurès, Charles de Gaulle, Franklin Roosevelt, Winston Churchill, Mao Tse Toung, Nasser …. « François Cacheux voulait faire une statue de Mao, tel qu’on le connaissait lorsqu’il dirigeait la Chine, mais Gorges Frêche voulait le Mao militant, lors de la révolution culturelle. Il a donc dû s’exécuter. Pareil pour Golda Meire qu’il voulait représenter avec une colombe. Frêche ne voulait pas de colombe. Un fois de plus, ils ont âprement discuté ».

Ces statues du sculpteur angevin, lesquelles avaient créé une polémique à l’époque, sont installées sur la place du XXe siècle sur le site du centre commercial Odysseum à l'est de Montpellier (Hérault). Ce fut le dernier chantier de Cacheux, le sculpteur angevin est décédé le 9 août 2011.

Celui qui fut déporté, condamné à mort et sauvé par l'avancée des troupes russes, laisse derrière lui une œuvre intense et joyeuse, dont l'esprit plane toujours dans la maison et le jardin, avec vue imprenable sur la Loire, propice à la création, de Port Thibault. Un havre de paix, ouvert pour la première fois aux visiteurs, où les œuvres de l’artiste sont en bonne place, patinées par le temps qui passe. Pour les inconditionnel de l’artiste cette halte vaut le détour. Sa veuve étant intarissable sur celui auquel elle voue toujours un amour incommensurable.

Rappelons pour ceux qui n’auraient pas le temps de passer à Sainte Gemmes sur Loire, qu’en 2000, François Cacheux tint à témoigner de son attachement à l'Anjou par un don à la ville d'Angers de vingt-deux bronzes (bustes et statuettes), soixante-dix dessins et douze pastels. Les bustes et les grandes sculptures sont installés dans le parc et les jardins de l'arboretum d'Angers, les petites sculptures, pastels et dessins, sont conservés dans l'Orangerie de l'Arboretum à l’entrée sud d’Angers.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par DELSART le 22/09/2014 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce fut un moment très précieux et émouvant. Madame Cacheux a accompagné chaque groupe d'admirateurs et la file d'attente fut longue, mais nous avons patienté dans une ambiance agréable et sympathique et nous avons été récompensés.
Merci Madame CACHEUX.
Comme je comprends votre émotion - c'est notre façon de garder celui qui s'en va près de nous.








Angers Mag












Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20
Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56







cookieassistant.com