Pétanque : la boule à facettes...


Rédigé par Patrick TOUCHAIS - Angers le Dimanche 19 Juillet 2015 à 07:44


Autour d’une bande de copains, ou plus sérieusement dans un club, la pétanque reste un loisir très prisé en Anjou. Elle compte même près de 2 900 licenciés.



Pause pétanque pour ces informaticiens angevins, qui ont pris l'habitude de se retrouver régulièrement le midi pour taquiner le cochonnet...
Pause pétanque pour ces informaticiens angevins, qui ont pris l'habitude de se retrouver régulièrement le midi pour taquiner le cochonnet...
la rédaction vous conseille
Il est 13 h en ce jeudi ensoleillé. Sur les terrains de boule de la Baumette, déserts à cette heure, Jérôme, Steven, Yann et Mathias s’offrent leur pause-déjeuner. Les munitions sont bien là : 3 boules chacun, un sandwich et une bière.

Déjà 6 ans qu’une fois par semaine, ce groupe de quatre informaticiens, auxquels viennent se greffer de temps à autre, Xavier et Éric, se retrouve invariablement.  « Toutes les semaines, sauf quand il pleut ou qu’il fait trop froid », sourit Jérôme, qui s’en prend au terrain et à ces cailloux qui font dévier ses seules boules. Ça charrie gentiment entre les copains. « Le seul enjeu », souligne Mathias, « c’est de savoir qui va apporter les bières la semaine d’après ». Et pour cela, les informaticiens ont tout simplement créé un tableur Excel. On ne se refait pas…

A la fin de la partie, on rentre les résultats, pour sortir des pourcentages de victoire sur l’année. « Et le perdant sera de corvée de bières ». Pour le reste, gagnants, perdants, la belle affaire. « On prend l’air ensemble pendant une heure, de quoi faire une partie, voire deux », souligne Yann. « On passe nos journées enfermés, assis, alors on est content de sortir », raconte celui qui est à l’origine de ce moment convivial. « On était tous dans la même entreprise au départ, puis on s’est séparé. Pour se retrouver, on se faisait des midis-restos, maintenant, on fait des midis-pétanque ».
« Si vous jouez régulièrement, un jeu de boules, ça vous fait pas plus de trois ans »

A quelques minutes de là. A l’écart de la route de Bouchemaine, à la sortie d’Angers, d’autres adeptes de la boule se retrouvent le jeudi également. Mais là, on ne joue pas une bière à la main… Chaque chose en son temps. Pendant qu’une douzaine de joueurs profitent des terrains extérieurs - le club compte également huit terrains couverts - d’autres assis autour, les regardent, et y vont de leurs commentaires. Ici, à la section Pétanque de l’ASPTT Angers, les choses sont sérieuses.

Une fois lancés, les pétanqueurs vous détaillent les grades, les compétitions… Sans oublier l’essentiel : la qualité des boules. Intarissables sur le diamètre, le poids, avec stries ou lisses. Et l’usure… « Si vous jouez régulièrement, ça vous fait pas plus de trois ans ». Après, il faut remettre entre 80 et 200 € pour une bonne triplette.

C’est parti pour une petite démonstration. Effectivement, rien à voir avec nos boulistes informaticiens. Ici, quand ça tire, ça fait souvent mouche. L’adresse, le coup d’œil sont à l’œuvre. Et un peu d’endurance.  « A la fin d’une journée de compétition, vous aurez lancé l’équivalent d’une tonne de boules », souligne Yves Mercier, un pilier du club. Sous le regard amusé de ses camarades, qui n’oublient pas lui rappeler qu’il a « réussi à se claquer au mollet, en pleine compétition ». Quand même…

Questions à ...

Concentration et précision sont de mise, à l'ASPTT Angers.
Concentration et précision sont de mise, à l'ASPTT Angers.
Frédéric Simonneau, président de l’ASPTT Angers
 
Pouvez-vous nous présenter votre club ?
 
Nous sommes une section au sein de l’ASPTT Angers. Avec 126 membres, nous sommes le plus gros club du Maine-et-Loire. C’est un sport où les classes sociales se mélangent. On a des ouvriers, des retraités, des chefs d’entreprise… C’est très convivial. D’ailleurs, le fair-play, avec l’adresse, la patience et le calme font partie des qualités d’un bon joueur.
 
Avez-vous de jeunes joueurs ?
 
C’est vrai que 60 % des adhérents sont des vétérans. Mais on a aussi 6 jeunes de moins de 18 ans. Tous entrainés et coachés le vendredi par Christophe Doisne, l’éducateur du club. L’enjeu, c’est de rajeunir les effectifs. D’ailleurs, la licence est gratuite pour les moins de 18 ans. Et, on attend l’agrément de notre Comité départemental pour créer une école de pétanque qui pourrait accueillir des jeunes d’autres clubs. Ce sera l’occasion de développer l’activité auprès des jeunes.
 
Comment s’organisent les compétitions ?
 
On peut jouer en tête à tête, un contre un, ou en doublette, ou en triplette. En masculin, féminin, ou en mixte. Notre club compte 21 féminines. Il y a différentes compétitions possibles : des championnats, des coupes de l’Anjou, des concours départementaux, régionaux ou nationaux… Bref, pour tous les niveaux.
 
Et sinon, « tu tires ou tu pointes » ?
 
(Rires). Les joueurs se spécialisent. Mais, il y a de plus en plus de tireurs. Tout le monde veut tirer. Les bons pointeurs sont donc très recherchés pour constituer des équipes.

La pétanque... en chiffres


69 : C’est le nombre de clubs affiliés à la Fédération française de pétanque et de jeu provençal dans le Maine-et-Loire. Ils rassemblent près de 2 900 licenciés, dont une moitié a plus de 55 ans.

13 : Dans la Région des Pays-de-la-Loire, la pétanque se classe à la 13ème place des activités sportives en nombre de licenciés, devant la natation, la gymnastique, le rugby, le volley-ball…

13 : C’est le nombre de points nécessaires pour gagner une partie. En loisirs comme en compétition.





Actualité | Société | Economie | Politique | Culture | Sports - Loisirs | Services | Zoom sur ... | Billet d'humeur | video | vacances | Administration - Gestion | Jeux | le mensuel Angers Mag | Archives | Publicité | L'oeil de Fanch Juteau










Angers Mag











Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06




cookieassistant.com