Premiers Plans : le festival des premières fois

Festival Premiers Plans 2011


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 22/01/2011 - 09:02 / modifié le 23/01/2011 - 10:47


Le 23ème festival Premiers Plans, dédié aux premiers films européens, a démarré hier soir, au centre de congrès d’Angers. Pendant dix jours cent jeunes réalisateurs vont présenter leur premier court ou long métrage, au jury présidé cette année par le réalisateur et producteur Robert Guédiguian.



Le Jury 2011, présenté par C.E. Poiroux et Gérard Pilet, le président du Festival
Le Jury 2011, présenté par C.E. Poiroux et Gérard Pilet, le président du Festival
Alors que le froid enveloppait la région d’Angers hier soir, le public s’était massé dans l’auditorium du centre de congrès pour l’ouverture de la 23ème édition du Festival Premiers Plans. Rendez-vous attendu par tous les cinéphiles et surtout les jeunes réalisateurs qui viennent présenter leur premier film, le Festival Premiers Plans est devenu au film des années l’un des rendez-vous les plus importants du monde du cinéma. « Premiers Plans accueille depuis ses débuts les talents de demain, dont certains, passés par Angers, ont signé des chefs-œuvres nominés et primés dans les plus grands festivals de la planète », rappelait hier soir Claude-Eric Poiroux, le délégué général du Festival.

Avec son accent qui sent bon le vieux port de Marseille dont il est originaire, le réalisateur et producteur engagé Robert Guédiguian a ouvert cette semaine de compétition avec calme et sérénité, plutôt enchanté d’avoir été choisi par Claude-Eric Poiroux, un ami de longue date.

« Je ne suis pas en vacances, puisque je viens de terminer le montage de mon dernier film (le 17ème). Celui-ci est une coupe dans le monde ouvrier d’aujourd’hui. Je suis revenu dans mon quartier de Marseille, l’Estaque, pour observer les changements », déclarait le réalisateur avant de monter sur scène. « J’avais à la fois une appréhension et une envie de revoir l’endroit où je suis né. j'ai toujours regardé le monde ouvrier de très près. Il s'agit d'un film générationnel comme je les aime ». Ce film inspiré de la « légende des siècles » de Victor Hugo, aura pour titre « les pauvres gens ». Tourné avec les acteurs fétiches de Guédiguian, Jean Pierre Daroussin et Ariane Ascaride, ce film devrait être terminé en Juin s’il est retenu pour Cannes ou un peu plus tard pour la Mostra de Venise.

Pendant 10 jours, accompagné des acteurs Carmen Maura, Clémence Poésy, Yannick Renier et le réalisateur Iranien Nader T. Homayoun, le jury va décider du destin d’une centaine de jeunes réalisateurs, lesquels attendent la fin de la semaine avec impatience

« J’ai été récompensé ici pour un court métrage, puis un long l’an dernier, je suis maintenant membre du jury, j’espère venir l’an prochain, comme Barbet Schroeder, pour une rétrospective », déclarait avec beaucoup d’humour Nader T. Homayoun, en montant sur scène.

Le film qui inaugurait cette 23ème édition du Festival Premiers Plans, Angèle et Tony, était également une première pour l’ensemble de sa distribution comme le soulignait la jeune réalisatrice Alix Delaporte. « C’est la première fois pour toute mon équipe, des acteurs aux monteurs, tout le monde a travaillé pour la première fois sur un long métrage ».

Ce film qui sortira en salle le 26 Janvier prochain, retrace l’histoire d’Angèle une jeune mère de famille en liberté conditionnelle, dont le fils a été placé sous la tutelle de ses grands parents. Angèle, totalement instable, veut farouchement se reconstruire une nouvelle vie. Elle débarque, après une annonce, dans la vie de Tony, un marin pêcheur dont les sentiments sont enfouis au fond de son corps. Trop belle pour lui, Tony hésite à se déclarer. Il prend ses distances, Angèle provoque et s’accroche jusqu’au jour où Tony qui n’a rien d’un séducteur, se lâche. Angèle qui retrouve enfin la stabilité réussit à convaincre la justice de lui redonner la garde de son fils pour fonder une nouvelle famille avec Tony.

« Un très beau film, très sentimental, une histoire simple, mais tellement d’actualité, qui redonne de l’espoir à ceux qui l’on perdu », disait une spectatrice en sortant de la salle.

Le Festival Premiers Plans d'Angers a lieu du 21 au 30 Janvier.
Pour en savoir plus : www.premiersplans.org



Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03