Premiers Plans : où manger, où boire un verre, où dormir…


Rédigé par Cédric Soulié et Patrick Touchais - Angers, le Mercredi 22 Janvier 2014 à 15:00


Angers Mag vous propose quelques bons plans en lien avec le festival Premiers Plans : un resto, un bar, une vidéothèque, un hôtel… Sans oublier deux cuvées pétillantes des caves Bouvet-Ladubay.



Christian Benaiteau
Christian Benaiteau
la rédaction vous conseille
L’endroit est à la fois cossu, coloré et intimiste. L’Entr’Acte est un doux lieu de confidences, de tranquilité et de calme. Dans ce restaurant situé derrière le grand Théâtre d’Angers, Yolande et Christian Benaiteau accueillent leur clientèle à bras ouvert depuis près de 36 ans. Sans manière mais avec grande générosité à l’image des plats du chef. Une cuisine « franche, de tradition et de saison » comme cette queue de bœuf braisée, ces coquilles Saint-Jacques ou encore cette tête de veau en tortue.

« De grands classiques », lâche Christian. A sa table, lors de Premiers Plans, il n’est pas rare d’y croiser des stars du 7e art, souvent «accompagnées de Claude-Eric Poiroux et de Xavier Massé, des gens simples, intègres et profondément gentils», ajoute-t-il. Des souvenirs parfois ponctués de quelques mots « sympas » inscrits dans le livre d’or de l’Entr’Acte. Ceux de Jean Dujardin, John Boorman, Benoît Jacquot, Louise Bourgoin, Julie Depardieu…

L'Entr'Acte. 9, rue Louis de Romain. Angers.

Le Velvet, première !

Yannick Colder
Yannick Colder
Baptême du feu pour Yannick Colder ! Le nouveau jeune patron du Velvet, rue Botanique, à deux pas du Centre des congrès, va vivre son premier Premiers Plans. Non pas en tant que festivalier, mais en voisin. « Je connais le festival, j’y allais quand j’étais gamin, annonce-t-il. Mais en tant que commerçant, installé depuis à peine 5 mois, tous les espoirs sont permis ! »

Le Velvet est un endroit feutré, entre lumière blanche derrière le bar et petites tables art-déco et fauteuils-coques. Ici, on savoure une sélection fournie de cocktails. « Surtout le Mojito et ses déclinaisons, ajoute Yannick. Certains disent que j’en suis le roi sur Angers ! » Le tout accompagné de planches de fromages et charcuteries. De quoi attirer les festivaliers et pourquoi pas quelques stars du 7e Art.

Le Velvet. 12, rue Botanique. Angers.

6 000 films à la Roseraie

Qui aime le cinéma se doit de pousser la porte de la bibliothèque de la Roseraie à Angers. Dans cet espace vaste et clarteux, environ 6 000 DVD sont mis à la disposition du public. Comme un livre, les Angevins peuvent ainsi louer l’intégrale d’Hitchcock, de Cassavetes, Demy, Almodovar, Carpenter, Deville… Et dénicher la perle rare du cinéma d’auteurs.

Tous les ans, la vidéothèque se met aux couleurs de Premiers Plans. « Cette année, durant le festival, nous allons proposer des films en lien avec les rétrospectives, explique Valérie Laprade, la vidéothécaire passionnée de la Roseraie. Du Bresson, du Lars Von Trier, du Chéreau… Et remettre au goût du jour des grands classiques comme “La Belle et la Bête” ». Enfin, un stand de lecture sur les films d’animation prendra même place au sein du Centre des congrès pendant la durée du festival.

Chambre avec vue sur le festival

L'un des 84 chambres du Mercure-Centre d'Angers.
L'un des 84 chambres du Mercure-Centre d'Angers.
C’est sans conteste l’endroit idéal pour garder un œil attentif sur Premiers Plans. Chaque année, lors des dix jours du festival, l’hôtel Mercure, qui jouxte le Centre des congrès, accueille de nombreux réalisateurs, scénaristes, acteurs, membres du jury, « entre 350 et 500 chambres sont réservées tous les ans pendant le festival », confie Chantal Allier, la directrice de l’hôtel.

Et comme tous les ans, son flot de prestigieux habitués qui, pour rien au monde, ne changeraient d’adresse. « C’est le cas de Dominique Besnehard, Josée Dayan… Et Jeanne…, sourit la directrice. Jeanne Moreau qui prend ses quartiers chez nous. Ici, elle est un peu comme chez elle. Nous lui réservons deux chambres mitoyennes afin qu’elle soit à son aise ».

Totalement relooké d’affiches de Premiers Plans et de portraits noir et blanc de comédiens comme celui de Julie Gayet à l’entrée du restaurant, l’hôtel change de rythme pendant toute la durée du festival. « Dans une ambiance de fête du cinéma bon enfant, très loin du bling-bling », conclut Chantal Allier.

Taille princesse…

Premiers Plans : où manger, où boire un verre, où dormir…
C’est un vin qui porte un nom de diamant. Il a été conçu grâce à la complicité de Gérard Depardieu et de Patrice Monmousseau, le patron de Bouvet-Ladubay, la maison saumuroise.

Les deux hommes ont mis en commun leur envie et leurs entreprises – Depardieu est propriétaire du château de Tigné au sud du Maine-et-Loire – pour produire un vin à bulles en appellation saumur.

La toute première cuvée avait été présentée par le comédien lors du Festival de Cannes 2009. Depuis, la cuvée, uniquement vinifiée en blanc au départ (à base de chenin et chardonnay) a étoffé sa gamme avec la venue d’un rosé issu de cabernet franc et de pinot noir.

La cuvée sera servie lors des cocktails durant le festival Premiers Plans.












Angers Mag












Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17







cookieassistant.com