Quand on attaque la Culture, la Culture contre-attaque


Rédigé par Anne MELLIER - Angers, le Mercredi 20 Janvier 2016 à 07:45


Répondre au terrorisme par toujours plus d’initiative culturelle. C'est la raison d'être du collectif angevin La Culture contre-attaque, lequel défend une chanson pour faire entendre sa voix. Tous ceux qui le souhaitent sont invités à s’engager à ses côtés dans la réalisation d'un clip. Tournage désormais prévu le 15 mars (et non pas le 2 février comme initialement annoncé) prochain au Chabada.



crédit photo: Mickey Kuyo
crédit photo: Mickey Kuyo
la rédaction vous conseille
Le 13 novembre dernier, des terroristes entraient dans la salle du Bataclan à Paris, et ouvraient le feu sur des spectateurs, en plein concert des Eagles of Death Metal. Deux jours plus tard, six artistes angevins se retrouvaient lors d’une réunion fixée entre eux de longue date, une réunion qui prit cependant un tour inattendu.

Nohanne et Tarik se souviennent parfaitement de ce moment où l’idée du collectif "La Culture contre attaque" est née. Les conversations ont immédiatement tourné autour des attentats, et l’envie de pouvoir s’exprimer face à « cette espèce de kidnapping de liberté ». Rapidement, un principe s’est imposé : la culture avait été ciblée à travers ces attaques, il fallait lui permettre de répondre, de réagir. 

Tarik Ben Salah est réalisateur, et Nohanne réalisatrice, comédienne et chanteuse. Il est l’auteur d’un teaser de la chanson qu’elle a écrite, chantée, et enregistrée pour le collectif. Son titre ? « Bouge ». Son style ? Résolument rock. Parce que le genre s’inscrit parmi les mouvements musicaux protestataires, parce que les attentats ont entre autres visé un concert de rock, et parce que l’inspiration était là, aussi. Le texte est militant, et comporte des passages en arabes, interprétés par un chanteur jordanien : Hani Al-Dahshan. 
"Ne pas faire d’amalgames, refuser la haine, revendiquer qu’on va continuer à vivre en faisant vivre l’art."

Cette chanson n’est cependant qu’un début, un premier pas dans la démarche du collectif, qui vise à « être plus intelligent (que les terroristes, ndlr), ne pas faire d’amalgames, refuser la haine, revendiquer qu’on va continuer à vivre en faisant vivre l’art ». Ils appellent maintenant tous ceux qui souhaitent « faire quelque chose » contre le terrorisme sur le tournage du clip, le 2 février, au Chabada. Pour organiser la riposte de la Culture, le collectif invite particulièrement tous les artistes des arts visuels à mettre leurs talents au service de leur cause. Artistes du cirques, danseurs, magiciens, mais aussi techniciens, cadreurs, monteurs, maquilleurs, sont les bienvenus, ainsi que tous ceux qui se sentent concernés. 

Une fois réalisé, le clip voyagera autant que possible sur les réseaux sociaux. Les reprises d’internautes et les cover en tous genres sont mêmes largement encouragés. La seule demande du collectif est que tous ceux qui reprendront le clip ou la chanson reprennent aussi le signe du groupe. 

Ce signe justement, le collectif y a patiemment réfléchi. Il s’agit de deux traits de peinture blanche autour du regard, comme un loup tracé rapidement avec les doigts. Un masque qui ne cache que les yeux, tandis que les terroristes ne laissent voir que cette partie-là de leur visage et masquent le reste. Un masque traditionnel du théâtre, un masque de superhéros, pour ceux qui veulent être « les résistants de demain ». Deux traits de sioux aux couleurs de la paix. 

Contact : www.facebook.com/Collectif-la-Culture-Contre-Attaque

Crédit vidéo: Tarik Ben Salah












Angers Mag












Angers Mag : RT @UnivAngers: À l'occasion du colloque #BonDroit qui se déroule auj. et demain à la Faculté de droit. Avec Félicien Lemaire @AngersCjb ht…
Jeudi 8 Décembre - 13:04
Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46







cookieassistant.com